Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Christine Boutin : la caution morale de l’UMP

Emmanuel Delhoume, ex-secrétaire national du Forum des républicains sociaux (FRS), en charge de la culture, a été exclu pour son souverainisme militant. Dans Minute, il dénonce Christine Boutin :

D "Il s’est passé que je me suis rendu compte que Christine Boutin était en train de céder sur l’Europe. […] Elle a voté non à Maastricht, elle a voté non au référendum de 2005 sur le traité constitutionnel, mais cette fois-ci, elle a décidé de soutenir les listes de l’UMP sur lesquelles figuraient des députés européens sortants qui s’étaient abstenus au Parlement européen sur une question qui n’est pas mineure: l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne ! Je ne parle même pas de devoir voter, en Ile-de-France, pour Jean-Marie Cavada qui est favorable au mariage des homosexuels. […] Et les électeurs du FRS sont les cocus de l’UMP. L’arnaque a consisté à faire croire à des dizaines ou des centaines de milliers d’électeurs qu’elle défend des valeurs alors qu’elle ne défend rien d’autre que sa carrière ! […] C’est un parti qui est totalement inféodé à l’UMP. S’il avait été autonome, on aurait été fidèles à notre identité sur la question de l’Europe. […] Christine Boutin est en train de tromper les gens. Elle est dans une posture. Elle exclut, elle sanctionne: trop c’est trop ! […]

Jean-Frédéric Poisson est quelqu’un de bien. Mais si vous regardez son attitude sur le travail le dimanche, c’est désolant. Il en était, et à très juste titre, l’un des principaux opposants, et il vient de rentrer dans le rang. Mi-mai, il s’est rallié à la proposition de loi sur l’extension du travail dominical en justifiant son revirement par les «aménagements» qu’il prétendait avoir obtenus. Il votera donc finalement en faveur de la loi, fin juillet, quand les électeurs sont en vacances… Or cette loi, «aménagée» ou pas, n’est pas acceptable. Et bien sûr, après le texte sur le travail dominical, il va y avoir les lois de bioéthique. On verra bien si on nous explique qu’elles sont elles aussi « aménagées ». […] Jean-Frédéric Poisson se place sur le terrain électoral et pas sur celui des principes. Christine Boutin veut sauver sa place au gouvernement, et les députés FRS sont tenus par l’UMP pour les investitures aux prochaines législatives. […] Nous aurons servi de caution morale à l’UMP sur des points bien condamnables.[…]

[Christine Boutin] a un amour très limité de l’Eglise. Pour moi, c’est une catholique tiède. Christine Boutin nous a baladés, elle nous a trompés, de même qu’elle est baladée par l’UMP qui n’a que mépris pour elle. Elle n’a pas eu un seul élu au Parlement européen. […] J’en suis arrivé à la conclusion que Christine Boutin est là pour servir de caution morale à l’UMP et lui apporter les points de l’électorat catholique."

Voilà qui relativise le récent discours de Christine Boutin. A côté des paroles, les actes parlent !

Partager cet article

18 commentaires

  1. Pour ce qui est de la « Turquie dans l’Europe », on peut actuellement donner sont avis ici:
    http://fr.euronews.net/infos/you/
    Même si c’est d’une utilité limité, c’est bon pour le moral.

  2. Il en a mis du temps pour comprendre, le bougre. Comment pourrons-nous rassembler tous ces catholiques effarouchés par la diabolisation de la vraie droite(et par ses errements) ?

  3. ET dire qu’il y en a encore qui croit à la démocratie chrétienne…
    Enfin, mieux vaut tard que jamais.

  4. Voici la confirmation de ce qui pour moi était évident depuis longtemps.La démagogie et la démocratie ça ne fait qu’un.C’est un truc à gogos.

  5. @ Fabien : je pense que l’idée de Boutin n’est pas mauvaise en soi. Et j’y crois encore, mais pas avec elle. Je pense qu’un catholique non “tiède” et avec nettement plus de talent et de charisme pourrait être bien plus qu’une simple caution morale. Même s’il est évident que l’engagement des catholiques dans un parti comme l’UMP est une forme d’action parmi d’autres, elle n’est pas la panacée et ne doit pas empêcher d’autres formes d’engagements politiques.

  6. C’est la preuve de l’échec de l’entrisme…
    Bon quant à juger de la tiédeur de la catholicité de Mme Boutin, je ne pense pas que ce soit le débat.

  7. Je partage cette analyse … sauf la fin : il est difficile de juger de la foi de quelqu’un, et Mme Boutin a essuyé bien des quolibets à cause de sa foi, même après son entrée au Gouvernement. Le FRS n’a pas hésité à dire ses choix en matière de moeurs : http://www.frs-ladroitehumaine.fr/cp-st-valentin-revolution-sexuelle.r15019_l1_pr450_t142_st146.htm?PHPSESSID=a3efde9fefdfcb7fe367e2cb7297fc92
    Il se peut que Christine Boutin fasse tout pour rester au Gouvernement en espérant sauver la France (statut du beau-parent, etc.) et pense que son maroquin est nécessaire pour ce faire. Son opposition à Morano a eu une certaine efficacité et elle a eu le courage de tenir bon face à Sarko, mais si elle cède maintenant pour un plat de lentilles, elle perdra son honneur, et des électeurs chrétiens se perdront à l’UMP !
    L’entrisme à des limites et on pourrait dire que le sermon sur la montagne y fait aussi allusion :
    “Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel a perdu sa saveur, avec quoi sera-t-il salé? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors et à être foulé aux pieds par les hommes.
    “Vous êtes la lumière du monde: une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
    Aussi n’allume-t-on pas une lampe pour la mettre ensuite sous le boisseau, mais sur le pied de lampe; et elle luit pour tous ceux qui sont dans la maison.” (Matthieu 5:13-15).

  8. @ Marie. Merci de réagir à ma petite remarque. Je voudrais juste noter que des catholiques “non tièdes et avec nettement plus de talent et de charisme” existent : par exemple, Bruno Gollnisch.
    Ceci dit, le danger de ces partis confessionnels est d’une part qu’ils ne marchent pas (cf le parti catholique en Bavière pourtant très catholique) et d’autre part qu’ils entraînent des comportements de Tartuffe. On doit certes se référer aux valeurs chrétiennes qui sont le socle commun de note civilisation mais aussi pouvoir rassembler tous les Français et tous les hommes de bonne volonté quels que soient leur foi.

  9. L’évangile d’aujourd’hui est issu du discours sur la montagne. Christine Boutin ferait bien de s’en inspirer. S’il en est vraiment ainsi (car je ne la connaît pas), elle récoltera ce qu’elle aura semé.
    Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus sur la montagne, il leur disait : « Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens ; vos perles, ne les jetez pas aux cochons, pour éviter qu’ils les piétinent puis se retournent pour vous déchirer.
    Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l’Écriture : la Loi et les Prophètes. Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent.
    Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »

  10. Il aurait mieux valu que ce parti continue avec le sygle FRS.
    Christine Boutin est quelqu’un de bien mais elle est allée se mettre dans la gueule du loup.
    Sarkosy est tellement ouvert qu’il accueille tout et son contraire ( par ex Boutin et Morano ).
    C’est le plus fort des mondialistes et le pire, c’est qu’il est indétrônable.
    A moins que notre Seigneur ne lui permette pas tout ce qu’il voudra encore puisque son appétit semble insatiable.

  11. Christine Boutin est une catholique “de confort”: son confort passe avant son engagement.
    Pour ma part j’ai du mal a comprendre qu’un catholique de confort (dit aussi Catholique “tiede”) puisse se revendiquer catholique.

  12. Que se monsieur ce rassure…il y a longtemps qu’un grand nombre de catholiques avait compris que Christine Boutin ce n’était plus voter pour de de l’eau tiède mais pour une bonne douche froide.

  13. Je suis assez d’accord avec l’article ci dessus.
    J’avais été choqué, à l’époque du remariage de N. Sarkozy avec C. Bruni, par l’attitude de Christine Boutin.
    Elle avait dit : “Elle fera une bonne première dame de France”.
    Sans aller jusqu’à montrer N. Sarkozy du doigt, je pense qu’un catholique fervent n’aurait pas dit cela. Il se serait tu, ou bien il aurait dit que le divorce était qqch de douloureux, mais il n’aurait pas traité la chose d’une manière banale.
    RV

  14. En tous cas, pour la place au gouvernement, c’est rapé ! Bravo Christine !

  15. Boutin est catholique comme Sarko est de droite. c’est son “plan de carrière”, son “créneau” pour “faire de l’électeur”. Aucune conviction, ni politique, ni religieuse, uniquement du Marketing, de la communication. Ces gens pourraient tout aussi bien être socialistes, centristes ou écologistes.

  16. @Marie
    Vous dites :
    “Même s’il est évident que l’engagement des catholiques dans un parti comme l’UMP est une forme d’action parmi d’autres, elle n’est pas la panacée et ne doit pas empêcher d’autres formes d’engagements politiques.”
    Mais… l’engagement des catholiques dans un parti comme l’UMP n’est PAS une forme d’action parmi d’autres : c’est une trahison car ce parti bafoue nos points non-négociables.

  17. Je crois injuste de critiquer la sincérité de Christine Boutin, ce qu’elle tente est difficile, je le sais bien puisque je suis moi aussi engagé pour une présence chrétienne en politique.
    Elle croit que la seule façon d’agir concrètement consiste à influencer les lieux de décision, que la seule action politique passe par la possession d’un nombr d’élus. je crois, moi, que le témoignage de vérité, la liberté de parole et de proposition est le seul chemin pour fonder une démocratie chrétienne.
    Mais le chemin du PCD et de Solidarité sont complémentaires : un dedans qui tente d’obtenir quelque chose, nous dehors qui voulons créer une visibilité des valeurs chrétiennes.
    Il faut à madame Boutin l’humilité de reconnaitre qu’elle occupe un terrain difficile et que colaborer avec la culture de mort n’est pas le seul modèle de chrétiens en politique. Si elle tombe dans l’orgueil de croire que son chemin est l’unique qui soit, alors le PCD va droit au mur.
    Axel de Boer
    Président de Solidarité-Liberté, Justice et Paix

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services