Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

Christine Boutin: “C’est à l’UMP de lancer le débat sur le mariage homosexuel”

Interrogée par JDD.fr :

Boutin Quelle est votre réaction à la décision du Conseil constitutionnel?
Cette décision n’est pas surprenante. Je n’étais pas du tout inquiète. C’est une réponse en droit. Le mariage est fondé depuis le code civil sur un homme et une femme. Neuf sages, aussi sages fussent-ils, ne peuvent pas se substituer à l’Assemblée et au Sénat dans un régime démocratique.

En ce moment, avec Jean-François Copé, l’UMP dit vouloir ouvrir les débats et briser les tabous. Pensez-vous que le législateur doit s’emparer de cette question du mariage homosexuel?
C’est à l’UMP de lancer ce débat. Moi, je suis au parti chrétien démocrate [un parti membre associé de l’UMP] et nous apporterons notre pierre à l’édifice si le débat est lancé (…)

Je suis naturellement opposé au mariage homosexuel. Je n’ai pas changé de position.

 Pourquoi?
Je pense que c’est une porte ouverte à l’adoption. L’intérêt de l’enfant est d’avoir un papa et une maman. C’est aussi simple que cela (…).

Si vous aviez l’assurance que le mariage homosexuel n’ouvrait pas vers des droits à l’homoparentalité, seriez-vous pour le légaliser?
Non. Il y a des logiques qu’on ne peut pas arrêter. Quand il y a une faille dans une digue, la mer s’engouffre et la digue rompt. C’est la même chose. J’ai beaucoup d’amis homosexuels et beaucoup ne réclament pas le mariage. 

Au nom de quoi doit-on refuser à un couple ce que l’on accorde à un autre?
Regardez quelle est l’origine du mariage civil. Pourquoi la Révolution a-t-elle institué le mariage civil qui est pourtant un acte très intime, très personnel ? Pourquoi la vie privée a été consacrée par la Révolution ? Tout simplement parce que l’engagement d’un homme et d’une femme devant la société assure, dans la très grande majorité des cas, la pérennité de l’Etat. En contrepartie de cet engagement à participer à cette pérennité, il y a eu un mariage civil. Jusqu’à présent, un enfant est créé par un homme et une femme.

Vous ne faites pas mystère de votre foi et pourtant vous n’invoquez pas de raisons religieuses à votre refus du mariage homosexuel mais celles des révolutionnaires?
Effectivement. Ce n’est pas du tout ma foi qui me conduit à prendre cette position. C’est la réalité historique, biologique, psychologique. Pas du dogmatisme ou de l’idéologie.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. Ce débat comme celui de l’euthanasie n’a pas lieu d’étre. Nous sommes à un an de la présidentielle , c’est démago et dangeureux si Christine boutin joue sa carte personnelle en espérant que le candidat UMP se prononce pour le oui c’est minable et dangereux pour la france. comment le candidat UMP s’opposera t’il alors que l’UMP comporte Gay LIB ? Pas de débat juste un combat pour le mariage et la famille. Et vive Myard et Vanneste!

  2. Il est peut etre préférable que ce débat ait lieu bientot. Ce qui clarifierait les positions de chacun (président et députés pour 2012)
    Pour CB , ce n’est pas jouer sa carte perso. La dernière fois, elle s’est retirée contre l’engagement que le mariage homo et l’euthanasie ne passerait pas.Dans ces débats , il ne s’agit pas seulement de débats d’idées mais bien de rapport de forces.

  3. A lire la dernière phrase, l’on comprend que pour Mme boutin, la foi c’est dogmatisme ou de l’idéologie.

  4. Pour m : je crois que vous interprétez mal ce qu’elle dit. Ce sont ses adversaires pour lesquels toute foi est idéologique, pas elle. Elle répète ce que dit l’Eglise, c’est-à-dire que la morale naturelle peut être trouvée dans la raison humaine, et que, à la limite, il n’y a pas besoin de la Révélation pour découvrir les grands principes de la Loi naturelle.
    Si nous invoquons le droit à la vie au nom de notre foi, tout le monde continuera à dire : “le combat contre l’IVG est un truc de cathos”, sur le même registre que le combat pour ne pas manger de porc serait un truc de musulmans.

  5. Pour Bertrand
    Nous sommes dans le même “camp” bien sûr, mais il faut néanmoins se rappeler que dans une guerre idéologique, utiliser les mots de l’adversaire, c’est déjà perdre, c’est donc une mauvaise tactique. Sans vouloir accabler Mme Boutin, pour les non avertis, ses prises de position apparaissent donc très erratiques et à géométrie variable par rapport au catholicisme. Ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement …(mais je peux admettre que les journalistes n’aident pas par leurs questions pièges).
    […]On n’a vu ce qu’a donné depuis 40 ans les discours peu lisibles des hommes politiques et des responsables chrétiens, même pro-vie.
    Certes on n’attrape pas des mouches avec du vinaigre, mais il faut appeler un chat un chat pour être bien compris.
    Mon post, ne veut absolument pas chercher la polémique, juste échange d’idées. Mais je conçois tout à fait qu’on ait pas la même approche.
    [Soyez plus concis. SVP
    PC]

  6. Je trouve gênant que son refus du mariage homosexuel repose sur la seule éventualité de l’adoption; il y a une valeur du mariage en lui même, comme fondation de la société; même si les enfants en sont une des finalités, le bien des époux en est l’autre, et un couple qui ne peut avoir d’enfants n’en a pas moins de valeur. Le mariage est l’union d’un homme et d’une femme, en changer la définition serait lui dénuer toute valeur, lui faire perdre son essence même, avant même la question des enfants.

  7. Il n’y a pas à débattre sur les points non négociables!
    Chaque débat, est une victoire assurée à nos ennemis les francs-maçons.
    C’est d’ailleurs leur méthode préférée: discuter, débattre de tout avec respect évidemment!
    Christine Boutin est la plaie des catholiques et la meilleure arme de nos ennemis!
    Madame Boutin, je suis catholique, donc 100% dogmatique, que cela vous plaise ou non.
    Elle se trompe sur l’analyse qu’elle fait sur la révolution et le mariage: la réalité, c’est que la république veut absolument tout contrôler en lieu et place de l’Eglise.
    L’Ennemi (Satan pour qui ne serait pas encore au courant) qui anticipe sur les siècles peut aussi avoir institué le mariage civil pour favoriser les pacs et pour légitimer le “mariage” homo.
    Trouver une raison bonne à une action révolutionnaire est le comble de la bêtise ou plus surement de la perversité!

  8. A Bertrand,
    Le Saint-Père rapelle inlassablement que la loi naturelle est le socle de la foi catholique est-ce du “dogmatisme”, “de l’idéologie?”
    Faudra-t-il donc toujours courber l’échine devant l’idéologie, pour le coup, du “Progrès sans l’humanité” pour garder peut-être , un alléchant portefeuille en ligne de mire ?
    A l’heure ou l’Europe et ses sots valets tentent d’effacer toute référence à nos racines chrétiennes, il est dangereux ,et, peut-être même coupable, de dire , si nous sommes réellement chrétiens que “notre foi ne nous inspire pas” .
    C’est à tout le moins une concession inutile dont nul ne nous saura gré , y compris lorsque nous passerons au tourniquet , davant Saint-Pierre qui avait, comme on le sait, éprouvé le sujet en son temps.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services