Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Christianophobie et mise en place de la charia au Brunei

Témoignage d'une lectrice :

"…Oui nous en avons été informés par Kalia, une de mes amies chypriote qui a épousé un chinois naturalisé Brunéien. Ils sont protestants et très pratiquants.
L’application de la charia est l’aboutissement d’un long processus qui avait commencé au cours du règne du Sultan actuel.
Apres la guerre du Golfe, en 1991, le port du voile avait été rendu obligatoire dans toutes écoles de filles. (PS : les écoles ne sont pas mixtes bien sûr) et l’interdiction de vendre de l’alcool était devenue stricte. Plus aucun magasin n’en vendait.
La police religieuse surveille chaque musulman pendant le ramadan.
Les prêches des imams sont tous les mêmes dans toutes les mosquées. Ils leur ont été dictés par les chefs religieux proches du Sultan.
Celui-ci, vieillissant, s’entoure mal.
Et son fils qui va luis succéder est un dégénéré au sens propre du terme… la consanguinité de ce petit pays n’aidant pas !!!
Il va certainement laisser les plus fondamentalistes diriger le pays a sa place. Il en est de toutes façons incapable.

La charria n'est pas sensée s’appliquer au non-musulman, en théorie, mais dans les faits, les non-musulmans sont tout juste tolérés.
Nous avons vécu dans une Eglise non pas persécutée ni même clandestine mais à peine tolérée.
Nous connaissons bien Monseigneur Sim, il était le berger de mon groupe d’étude de la Bible pendant 3 ans.
Le Sultan essaie de décimer l’Eglise par un moyen très simple : en lui coupant la tête. Depuis quelques années, seul le clergé de nationalité brunéienne est accepté sur le territoire . Les missionnaires étrangers ont été renvoyés chez eux.

Pour résumer : comme tous les Malais Brunéiens doivent être musulmans (ils n’ont pas le choix), il ne reste que parmi les minorités ethniques brunéiennes (Dusun, Dayak, Penan…et les Chinois) qu'on peut espérer voir surgir des vocations.
A chaque messe, notre petite communauté de chrétiens priaient une prière spéciale pour les vocations au Brunei… grande inquiétude car à part Monseigneur Cornélius (chinois brunéien), il y a deux prêtres (issus de deux minorités peu considérées) Father Arin et l’autre dont je ne me rappelle pas le nom.
Au Brunei, le nombre d’ouverture d’églises dépend donc aussi du nombre de prêtres….

Longtemps, le Brunei n’était pas un diocèse mais dépendait du diocèse de Miri en Malaisie, à quelques kms de là. Et Monseigneur Cornélius (vocation tardive) a été précipitamment ordonné prêtre puis évêque dans la foulée… pour créer ce diocèse du Brunei en catastrophe, après le départ des prêtres étrangers.

Bref…j’en aurai encore beaucoup à dire à ce sujet (la persécution des chrétiens prosélytes… 48h dans un congélateur…notamment une femme protestante… rayée de l’ordre des médecins… sur écoute en permanence… pour avoir converti un musulman au christianisme).

Les musulmans gagnent des conversions parmi nos chers coreligionnaires philippins car ils leur offrent une somme colossale en contrepartie… à eux qui quittent leur pays pour trimer et renvoyer de l’argent aux Philippines et faire vivre leurs parents, leur famille… Bien souvent, ces conversions sont liées à l’appât du gain… et non à une sincère conversion du coeur… mais le mal est fait…c es Philippins sont embrigadés et surveillés, et se sentent exclus de leur communauté chrétienne d’origine, de facto".

Partager cet article

3 commentaires

  1. Merci beaucoup 🙂
    J’avais en effet lu ici ou là que les musulmans achètent, cher, des conversions… et ce, sur toute la planète.

  2. CHARIA quand on tue autant en France,
    ça pourrait faire sourire!!!!

  3. Ils payent aussi les filles en occident pour porter le voile..

Publier une réponse