Christian Vanneste en a assez du climat qui règne à l'UMP

Christian Vanneste a indiqué :

"Je n'ai pas à revenir sur mes propos, je n'ai tenu aucun propos condamnable. Je pense que cette histoire est stupide".

Il réaffirme "qu'il n'y a pas eu de déportés homosexuels en France, en dehors des trois départements rattachés à l'Allemagne". Et ajoute : "Je n'ai pas remis en cause la déportation".

"Si je me suis trompé, je ferai amende honorable, il n'y a pas de problème".

"Je commence à en avoir marre de ce climat qui règne à l'UMP. Je suis très fatigué de l'ambiance politique actuelle."

Il reproche à son parti, de ne "pas faire preuve de la moindre solidarité" et de prendre des décisions avant même d'entendre sa version des faits.

"On ne parle pas d'exclusion avant de savoir de quoi il retourne !"

"A l'UMP, ils se disent : 'le lobby est contre nous, il faut réagir !'"

Sur le retrait de son investiture par l'UMP, il affirme qu'il ne souhaitait pas se représenter mais que le parti présidentiel a insisté.

"J'ai accepté à condition que l'on ne m'emmerde plus".

Il assure qu'il ne rejoindra pas le FN. Quoi qu'il en soit Louis Aliot a désapprouvé ces propos, ainsi que Jean-Richard Sulzer.

16 réflexions au sujet de « Christian Vanneste en a assez du climat qui règne à l'UMP »

  1. lama12

    Je peux me tromper, mais je pense qu’en 2007, Mr Vanneste a été élu député sans le soutien de l’UMP. Il a la confiance de ses électeurs, ce qui est la moindre des choses, pour un député.
    Je souhaite bonne chance au candidat UMP qui sera investi face à lui !
    [En 2007, il n’a pas été investi, mais l’UMP n’avait présenté personne contre lui. MJ]

  2. SD-Vintage

    Thierry Mariani, cofondateur de la Droite populaire
    « J’ai mené avec Christian Vanneste bien des combats et nos points de vue se rejoignent sur bien des sujets (…). Pour autant, je ne peux me résoudre à le laisser continuer à s’engager sur le terrain de la provocation et sur celui du négationnisme. Je veux donc condamner le plus fermement ses récents propos ».
    Martine Aubry, première secrétaire du PS
    « Je condamne avec la plus grande sévérité les propos M. Vanneste niant la déportation des homosexuels pendant la Seconde guerre mondiale. Ce sont une fois de plus des affirmations abjectes, marquées par une homophobie insupportable, qui excluent définitivement M. Vanneste du cercle des élus républicains ».
    Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de François Hollande
    « Très au-delà de l’homophobie, Vanneste est un négationniste. Il déshonore bien plus que l’UMP qui a perdu son âme et ses valeurs, il déshonore l’Assemblée nationale, la République, la France: c’est une honte qui rejaillit sur tous ceux qui se taisent, et baissent les yeux. Nier les faits historiques de déportation des homosexuels n’est pas une opinion, c’est un délit. (…) L’UMP ne chasse plus sur les terres du FN, mais sur les vieilles friches abandonnées par Jean-Marie Le Pen ».
    Louis Aliot, vice-président du FN
    « Il faut que M. Vanneste relise ses livres d’histoire. Pour le coup, c’est une vraie bêtise. (…) Je m’interroge vraiment sur la manière dont il a pu dire cela et à quel moment ».
    C’est un concours ? On gagne quoi ?

  3. AML

    Il ne se passe pas une journée sans qu’on entende parler des gays & cie ! A croire que la moitié des français sont concernés par cette “anormalité”, ce qui est loin d’être le cas, fort heureusement!!!! Ras le bol !!! Qu’on les remettent à leur place et qu’on cesse d’en parler !!!!
    Dans cette histoire avec Mr Vanneste, il est flagrant que la moindre faille est recherchée pour se débarrasser de ce candidat indésirable à l’UMP depuis longtemps.

  4. PG

    @ Solange
    Vous avez ici souvent reproché à JM LE PEN ses déclarations controversées, estimant qu’elles l’avaient disqualifié, et fait le jeu de l’UMP.
    Serait-il donc politiquement intelligent de la part des dirigeants du FN de se solidariser avec C. VANNESTE en cette veille de scrutin sur le sujet du nazisme et de l’occupation, quand on sait ce que ces sujets ont causé comme ennuis judiciaires à JM LP et B. Gollnisch. Ceci le jour de la déclaration de candidature de N. SARKOZY, qui n’aurait pas manqué de s’en servir mensongèrement.
    A l’époque, que je sache, M. VANNESTE ne s’était pas posé en défenseur de la liberté d’expression de JM LE PEN et de B. GOLLNISCH : il avait même parfois condamné leurs propos, renforçant ainsi les ennemis d ela liberté. Hodie mihi, cras tibi, comme aime à le répéter jean-Marie LE PEN.

  5. SD-Vintage

    “Exclusif : Le Maire à l’origine de la polémique Vanneste, Bougrab pense que Vanneste a raison
    Par Eric Martin le 15 fév, 2012 @ 13:08
    C’est Bruno Le Maire qui a informé mercredi matin le bureau politique de l’UMP des déclarations de Christian Vanneste au site LibertePolitique.com. Le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire est, comme par hasard, favorable au « mariage » homosexuel et à l’adoption. Il est aussi en charge du projet UMP pour les élections…
    En privé ce matin, Jeannette Bougrab (Secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de la Vie associative) confiait à des députés de la majorité que « Vanneste a raison ». Interrogé par Nouvelles de France, Serge Klarsfeld ne dit pas autre chose.”
    http://www.ndf.fr/nos-breves/15-02-2012/exclusif-le-maire-a-lorigine-de-la-polemique-vanneste-bougrad-pense-que-vanneste-a-raison#.Tzu4P1HZse4

  6. chouan 12

    Bruno Lemaire sait-il ce qu’est un gay lui le ministre de l’agriculture qui ne sait pas faire la différence entre une vache et un lapin. Quel triste sire. Quant aux autres, mentez mentz il en reste toujours quelque chose!

  7. Dauphin

    Le FN s’est mis à manger sa soupe dans la marmite “démocratique”. Pour se refaire une “virginité” politiquement correcte, cela demande quelques concessions au système: pas d’abolition de la loi sur l’avortement (qui ne fait “que” 220000 victimes par an en France) et qui n’est qu’un tout petit problème dont aucun homme politique ne veut parler. C’est mal vu!

  8. Cathelineau

    Tout à fait d’accord avec titou82, il faut protester auprès du Front National suite à la consternante réaction de Mr Aliot (qui s’ajoute à son précédent commentaire condamnant les délarations de Guéant). J’ai donc écrit un long mail à Marine Le Pen (ou plutôt à son équipe de campagne, ne rêvons pas) pour dénoncer les discours de plus en plus “politiquement corrects” des cadres de son parti, en l’invitant à résister au terrorisme intellectuel et à retrouver la confiance de ses électeurs. Plus nous serons nombreux à faire de même, plus nous pourrons inverser la tendance.
    Autant je pense qu’il ne sert à rien d’écrire à l’UMP pour soutenir Vanneste (ils sont trop heureux de se débarasser de lui ; l’UMP est irrécupérable), autant je crois que l’on peut encore remettre les pendules à l’heure au FN, à condition d’exprimer clairement notre déception. Il y a encore beaucoup de cadres très valables dans ce parti, qui désapprouvent son évolution actuelle, et qui ont besoin de voir que les électeurs les soutiennent. Ce n’est pas gagné évidemment, mais “il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de vaincre pour persévérer”.

  9. Solange

    @ PG,
    Vous m’écrivez : “Serait-il donc politiquement intelligent de la part des dirigeants du FN de se solidariser avec C. VANNESTE en cette veille de scrutin sur le sujet du nazisme et de l’occupation ?”. Vous posez mal la question : nous ne demandons pas que Louis Aliot défende Vanneste mais, au moins, ne crie pas avec les loups. Il aurait donc été plus intelligent de ne pas tomber dans le politiquement correct en ne mécontentant pas l’électorat traditionnel du FN. Mais c’est pire que lui, Aliot ne pouvait pas s’en empêcher : c’est la stratégie de dédiabolisation absolue…
    Vous écrivez aussi : “A l’époque, que je sache, M. VANNESTE ne s’était pas posé en défenseur de la liberté d’expression de JM LE PEN et de B. GOLLNISCH”. C’est juste mais vous avez la mémoire courte : n’était-ce pas Aliot et Marine qui avaient aussi condamné Bruno alors qu’il devait être totalement blanchi par la Justice quelque temps après ? C’est plus fort qu’eux, c’est même devenu un réflexe pavlovien…

  10. PG

    @ Solange
    On parle de l’injustice faite à C. VANNESTE, de l’aberration des lois mémorielles et du terrorisme qui en découle, et du danger sur le plan politique, judiciaire et électoral de certains sujets, ou alors on ressasse à propos de tout et perpétuellement les histoires internes du FN ?
    C. VANNESTE est courageux mais maladroit, et je crois qu’il était prudent pour le FN de se détacher de ce brouhaha : que l’UMP se débrouille en interne et que C. VANNESTE qui a lancé des piques et attaques sur le Fn de manière continuelle, se débrouille avec ses amis.

  11. Michèle

    Mais le reproche qui est fait au FN, @ PG, c’est justement de ne pas avoir fait ce que vous dites : “se détacher de ce brouhaha” au lieu de hurler avec les hyènes. C’était l’occasion de se placer au dessus de la mêlée en renvoyant chacun aux livres d’histoire….et à Serge Klarsfeld comme expert..un beau coup pour le FN : mettre tous ces abrutis face à leurs contradictions et à leurs allégeances multiples et variées. Une belle occasion ratée : dommage!

  12. Solange

    Michèle a bien répondu à la question. Le minimum était de ne rien dire MAIS ce n’est pas ce que le FN new look a fait : Aliot & Sulzer crient avec les loups dans le concert de l’historiquement correct et du médiatiquement compatible (voir plus haut les citations accumulées par un commentateur). Louis Aliot conseille à Vanneste de “relire ses livres d’histoire”… mais les historiens, même de gauche, admettent que Vanneste a raison. C’est donc tout le contraire qu’a fait Louis Aliot : loin de se montrer prudent et de se détacher du brouhaha, le FN new look s’est lancé dans la mêlée aux côtés des plus mauvais et du côté du manche… Comment peut-on tordre à ce point la réalité objective des faits ?

Laisser un commentaire