Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Chirac mégalo

Le quotidien du Front National nous informe qu’entre 1995 et 2005, le budget de l’Elysée a augmenté de 745%. Dans son bulletin, Malliarakis revient sur le projet de réforme du statut pénal du chef de l’État :

"Dans l’Histoire mouvementée de la nation française, deux chefs d’État et deux seulement, ont fait l’objet d’un procès : le roi Louis XVI et le maréchal Pétain. Ces deux procès ont été révolutionnaires dans leurs principes et ils ont abouti à des condamnations non seulement iniques et révisables devant l’Histoire, mais également contraires à la réalité des débats, et surtout contraires aux lois antérieures. […]

Chirac_2 Mais au fait pourquoi donc M. Chirac tient-il tellement à prévoir et à recadrer ce statut pénal ? […] Qu’on se rassure : la réforme en cours des articles 67 et 68 de la Constitution de 1958 […] se hâte lentement. Et pour tout dire on se demande si elle pourra se mettre en place avant les échéances électorales de 2007 […]. Certes son principe a été adopté en 2003 par le Conseil des Ministres, mais le calendrier parlementaire aura du mal à lui faire une place. […] Ouf : le futur statut pénal s’appliquera au futur président. [on peut penser tant à une vengeance à l’égard de Sarkozy comme à une mesure de ‘sécurité’ en cas d’élection de Le Pen…]

Le vrai procès que mérite M. Chirac ne relève pas des tribunaux. Il est de l’ordre du mépris. […] Chirac tombera dans l’oubli, comme le plus obscur des Mérovingiens, en espérant qu’un nouveau Charles Martel vienne délivrer la France du chaos intérieur, de la menace extérieure et de la dynastie décadente."

Michel Janva

Partager cet article

1 commentaire

  1. Si deux chefs d’état (seulement!)ont fait l’objet d’un procès : le roi Louis XVI et le maréchal Pétain, Je vote pour laisser Chirac tranquille.
    Il serait désolant qu’il ait un seul point commun avec les deux héros pré-cités.
    […]
    Je croyais qu’on devait respecter les personne.
    DE fait le mépris n’est pas pour Chirac, mais pour toutes ses actions.
    Mépriser quelqu’un c’est déjà le Reconnaitre en tant qu’Homme.
    Je ne méprise Chirac .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services