Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican / Médias : Désinformation

Changement majeur pour l’Eglise ? Pas si vite

Le Monde daté de demain exulte suite à la publication du rapport intermédiaire du synode :

  F

Et l'article en Une annonce la couleur :

"L'Eglise catholique se prépare à un changement majeur dans son rapport à la famille. C'est ce que préconise le rapport d'étape du synode sur la famille réuni à Rome par le pape François, rendu public lundi 13  octobre."

Mgr Stanislaw Gadecki, archevêque de Poznan, et président de la Conférence épiscopale polonaise estime que 

"C’est aussi un défaut de ce texte, qui devrait inciter à la fidélité, aux valeurs familiales, mais qui au lieu de cela semble tout accepter tel quel. Cela donne l’impression que l’enseignement de l’Eglise a été sans miséricorde jusqu’ici, comme si l’enseignement de la miséricorde commençait seulement maintenant."

L’archevêque de Riga (Lettonie), Mgr Zbigniew Stankiewicz, diagnostique le « danger de danser sur la musique du monde » et de « se rendre à la pression des milieux laïcs ». Il ajoute que « la grande majorité des évêques » n’a « pas l'intention de lâcher prise ».

De son côté, Jeanne Smits a rédigé une longue critique de ce document et montre combien le lobby LGBT est satisfait. Francis DeBernardo, présent à Rome pour le « synode alternatif » des LGBT, a déclaré :

« Je cois que nous sommes en train de voir ce que nous attendions depuis très longtemps : la glace se craquelé. C’est le signe d’un premier pas. » « Je crois que le changement du langage provoque une réaction en chaîne : un changement du langage entraînera un changement de la pratique pastorale, ce qui provoquera un changement dans l’enseignement. »

Suite au nombreuses réactions, le Directeur de la Salle de Presse a déclaré pour le compte du Secrétariat général du Synode des évêques :

"A la suite des réactions et débats ayant suivi la publication de la Relatio post Disceptationem, à laquelle on a attribué un poids qui ne lui appartient pas, le Secrétariat rappelle qu'il s'agit d'un document de travail résumant les interventions et la discussion de la première semaine synodale. Ce texte est maintenant soumis à l'attention des Circuli Minores, en conformité au règlement du Synode. Le résultat des travaux des pères synodaux réunis en comités sera présenté à la Congrégation générale de jeudi matin prochain."

Prêtre du diocèse de Versailles, l'abbé Amar rappelle 3 choses :

"1. Il ne faut pas confondre le bilan d’étape publié par un évêque (fût-il cardinal !) avec le magistère de l’Eglise. Certes, les médias ne peuvent saisir cette subtilité. Certains se sont d’ailleurs jetés avec une troublante gourmandise sur le texte du cardinal Péter Erdö. Mais on est en droit d’attendre un peu plus de recul de la part des baptisés.

2. Oui, il y a des divergences d’approche pastorale parmi les évêques du monde entier. C’est logique, normal… et très bon signe ! L’Eglise est universelle. […] On peut même rajouter que ces différences ne sont pas nouvelles. Thibaud Collin a déjà pu parler des divergences d’approche à propos de la morale sexuelle de l’Eglise. Et il ne faudrait pas oublier que durant le concile Vatican II, les débats ont parfois été assez toniques !

3. Les décisions du Pape et des évêques n’interviendront que dans un an, après encore beaucoup de travail. Qui sait que le synode actuellement en cours connaîtra une deuxième phase, en octobre 2015 ? Le thème a déjà été fixé : « la vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et dans le monde contemporain »."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services