Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

“Cette belle et grande diversité que la République française a su concilier depuis des siècles”

Quelle imagination.

En attendant, malgré l'appel incessant depuis 24h aux musulmans de France à manifester contre les amalgames, le rassemblement fait un flop.

Partager cet article

20 commentaires

  1. “qui a été assassiné par des hommes sans foi ni loi” FAUX ils tirent leur FOI et leur LOI du coran; “assassiné par des terroristes” FAUX ils se nomment tout simplement des MUSULMANS!

  2. encore plus drole (si j’ose dire…):
    “notre compatriote (…) qui a été assassiné par des hommes sans foi ni loi”

  3. Normal. Ils sont tous contre nous et nous ne VOULONS pas le comprendre.
    Je me souviens de certaines danses de joie après le 11 septembre.
    Ils sont formatés ainsi. Dès leur naissance on leur fait voir l’égorgement des moutons. Papa est fier, maman est heureuse, donc c’est bien !
    Peu lisent le Coran (ils se contentent de réciter quelques sourates) mais s’ils le lisaient ils verraient maints appels au meutre des mécréants (nous), associateurs (nous encore). Pour eux, c’est oeuvre pie de nous convertir ou nous exterminer pour conquérir le monde.
    Ils adorent Allah le Miséricordieux derrière lequel se cache Satan. Bien sûr peu le savent.
    Il faut dire qu’on leur montre constamment nos vices dont on se gargarise. Pourquoi voudraient-ils imiter notre aveuglement, nos faiblesses, notre lâcheté, nos prétentions de parité qui leur ôte la fierté d’être des hommes ?

  4. A noter, le sans foi ni loi!!!!

  5. Les Musulmans EN France attendent dans leurs ghettos. Que ça saigne. Sur le sol français.

  6. Le contraire eût été surprenant.
    Il faut un esprit de charité assez développé pour se joindre à une telle réclamation publique.
    Or, la charité n’est pas dans l’enseignement de l’islam.
    L’islam n’est ni vérité ni charité.
    L’islam c’est la guerre à l’humanité, sans pardon possible, sans miséricorde.
    D’ailleurs, beaucoup de musulmans qui auraient sans doute aimé se joindre à ces manifestations contre l’horreur qui les heurte aussi, ne seront pas venus par peur. Tout simplement. Peur de l’oumma et du système de surveillance qu’elle représente, pas seulement pour les jeunes filles et les femmes.
    Peur, car dans leur esprit il est aussi clair que dans le nôtre que le point de décadence atteint nous conduit désormais au prochain chaos. Il est donc préférable de ne pas s’afficher.

  7. L’appel à manifester a réuni une petite foule, beaucoup de maghrébins,mais pas de jeunes, pas de noirs (pourtant nombreux à Paris et souvent musulmans) et beaucoup de bobos de souche gauloise.
    On a pu entendre les propos convenus de Valérie Pécresse et NKM, mais aussi un orateur musulman expliquant qu’il voulait bien soutenir mais n’avait pas à se justifier en tant que musulman.
    Pourtant c’est bien au nom de l’islam que les assassins assassinent.
    Je n’ai fait que passer pour voir ; mais je n’ai pas entendu un seul mot de compassion pour les chrétiens d’orient, ni un seul mot prônant la liberté de conscience.

  8. Faut croire que les “valeurs” partagées par DAESH au bled sont partagées par beaucoup plus qu’on en croit…. ici….. En France…

  9. Ce pourrait-il que ces braves gens qui exigent des cantines sans porc ,des abattoirs hallals ,le droit de porter le voile pour les femmes,des horaires différents H/F dans les piscines,des médecins femmes à l’hôpital etc…trainent les pieds pour soutenir une manifestation initiée par des chrétiens,au risque d’être considérés mécréants comme eux.

  10. – “les principes de liberté” ce furent les Comités de surveillance révolutionnaire créés par la Terreur pour surveiller la population.
    – La “liberté de conscience”, ce fut avant tout la spoliation des biens du clergé, les tentatives de déchristianiser la France de toujours par la répression la plus sauvage des populations civiles, les massacres et les déportations des prêtres réfractaires, la tentative d’instaurer une Contre-Église laïque, l’obligation pour les chrétiens de pratiquer leur culte dans la clandestinité, etc.
    – l’”égalité devant la loi de tous les citoyens” qui se traduisit concrètement par l’égalité devant ce qu’on appelait le “grand rasoir national”, la “cravate à Capet” et, plus tard, la « Veuve »…
    – Quant à la “fraternité”, on la constate tous les jours avec l’anti-christianisme de combat des pseudo-élites.

  11. Les islamistes de France poursuivent leurs manoeuvres de reconnaissances et d’infiltrations dans le tissu du pays. Les discours aseptisés et timides en disent suffisamment long sur les aspirations profondes de ces populations.
    Afin que PERSONNE ne soit ILLUSIONNER et surpris de ce qui nous attends, une video à écouter sur tout son développement ;
    https://www.youtube.com/watch?v=ayINoHkOO1Y

  12. La Valls de l’hypocrisie fait un grand Flop.

  13. La présence d’une foule ridicule vu l’enjeu et surtout après les nombreux appels via les médias de toute la nomenklatura islamophile démontre assez que “la communauté des croyants” approuve le califat et sans doute en sont même fiers, tout comme ils étaient fiers du 11 septembre et soutenaient, entre eux, l’action du tueur de Toulouse.

  14. L’Hildago de service aurait pu témoigner devant une église, un temple ou une synagogue.
    Dans leur coran, il y manque l’un des plus beaux verbes : AIMER.

  15. @ MJ : les musulmans ne sont pas des moutons de Panurge et ils ont parfaitement le droit – comme les autres croyants – de manifester leur sympathie ou leur dégoût, face à l’instrumentalisation de leur religion, par d’autres biais qu’une manifestation publique.
    De surcroit, la manifestation a été posée un vendredi. Ce qui, dans la vie réelle, est un jour travaillé. Et on n’a pas encore le droit, en France, de quitter son poste, pour la simple raison que des personnes représentatives de l’Islam, aux yeux des autorités françaises, le demandent ou des politiques l’exigent.
    Au delà de cet aspect des choses, on peut noter que la manifestation parisienne en faveur des chrétiens d’Orient, n’a pas rassemblé un nombre conséquent de chrétiens.
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/09/manifestation-%C3%A0-paris-pour-les-chr%C3%A9tiens-dirak.html
    3000 manifestants sur 37,7 millions de Français (se disant catholiques) serait donc un succès alors que 500 manifestants sur 5 millions de Français (se disant musulmans) serait un flop ?
    [La différence entre ces 2 manifs est que l’une a fait l’objet d’une propagande par tous les médias radios et TV, tandis que l’autre n’a connu de publicité que par le bouche à oreille. MJ]
    @ Jean Claude : il est exact que les membres de EI piochent dans le Coran, pour trouver des soutiens à leur cause. Cela ne signifie, en rien, qu’ils agissent dans le respect de leur foi. Ils instrumentalisent l’Islam, çà oui.
    Notre compatriote, en l’espèce, n’a pas été assassiné pour des raisons religieuses, mais parce qu’un groupe, en Algérie, désireux de se faire mousser, a répondu à l’appel de zigouiller un Français. Ils n’ont pas pris la peine de se renseigner sur sa foi !
    @ Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle là-dedans. Instrumentaliser la religion n’est pas quelque chose de nouveau. Beaucoup l’ont fait et les actuels mercenaires piochent tout autant dans les livres sacrés les paroles qui leur conviennent pour arnaquer des cerveaux influençables.
    Nul doute que s’ils venaient en Europe – ils font comme les politiques, ils s’adaptent à leur public – ils useraient avec la même habilité de la Bible, en sortant des paroles christiques de leur contexte.
    C’est d’une facilité étonnante. Tenez :
    “Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné”
    Interprétation très personnelle : il faut donc sauver ceux qui s’y refusent et les condamner s’ils nient les Évangiles.
    “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit”
    Interprétation très personnelle : il faut donc décimer tous les peuples pour les baptiser par force, en vue de leur Salut.
    “Toutes les extrémités de la terre penseront à l’Éternel et se tourneront vers lui; Toutes les familles des Nations se prosterneront devant ta face.”
    Interprétation très personnelle : pas de liberté (de culte) pour les ennemis de l’Éternel.
    “Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.”
    Interprétation très personnelle : les chrétiens sont supérieurs aux païens et ceux ci doivent les considérer comme leur maîtres.
    “Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. Qui veut garder sa vie pour soi la perdra ; qui perdra sa vie à cause de moi la gardera.”
    Interprétation très personnelle : perdre sa vie pour la défense du Christ est honorable. On peut donc combattre ceux qui sont ses ennemis.
    Voilà comment on transforme le Nouveau Testament, un texte qui qui parle d’amour et de paix, en un manifeste pour la guerre “sainte”. Il suffit juste de couper les morceaux dérangeants.
    @ Jean Theis : le sacrifice de l’animal se retrouve dans toutes les religions monothéistes pour ne rien dire de celles polythéistes.
    Le Christ se représentant, lui-même, comme l’agneau sacrifié ! Les juifs, eux, communient dans le souvenir du départ d’Égypte qui se fait dans le sang, puisque Dieu leur demande de sacrifier un animal pour en répandre le sang sur leur porte, ce pour éviter que leurs enfants meurent comme ce sera le cas pour les nourrissons(pourtant innocents) Égyptiens.
    Les musulmans ont aussi des fêtes, des rituels, comme les chrétiens. Et si aujourd’hui nous ne passons par un intermédiaire pour exécuter l’office que nos ancêtres pratiquaient eux-mêmes, cela n’enlève rien à la symbolique sacrificielle élaborée au premier temps de la religion !
    Les musulmans savent lire et écrire, comme vous et moi. Mais de même qu’un chrétien ou un juif lambda, un musulman n’est pas un théologien.
    Pour autant, s’agissant des mécréants, c’est comme pour les paroles du Christ ou l’histoire du peuple juif : faut tenir un peu compte du contexte.
    En l’espèce, la sourate At-Tawbah fait référence à la rupture d’un traité de paix, rompus par des non musulmans, au sujet de la Mecque.
    “5.Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
    6. Et si l’un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu’il entende la parole d’Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas.
    7. Comment y aurait-il pour les associateurs un pacte admis par Allah et par Son messager ? A l’exception de ceux avec lesquels vous avez conclu un pacte près de la Mosquée sacrée. Tant qu’ils sont droits envers vous, soyez droits envers eux. Car Allah aime les pieux.” [Le Coran, Sourate At-Tawbah, 9:5-7]
    Le premier verset, on le voit, est un ultimatum. Qu’en langage actuel, on appelle une sommation. Si la paix n’est pas rétablie d’ici x mois, la trêve prendra fin et les hostilités commenceront.
    Le deuxième verset montre que la paix est encore recherchée, puisque ceux qui demandent asile, sont en droit d’être écarté du conflit et plus encore, la sécurité leur est promise.
    Le troisième verset, puisqu’on est dans le cadre de la légitime défense – un musulman attaqué a le droit de se défendre – autorise la guerre sainte. Mais là encore il faut bien voir que si un accord de paix est possible, il faut le saisir. C’est le manque de droiture – la rupture du traité, de la promesse, du serment – pas le statut du belligérant.
    @ Jacquos : comment appelez-vous une organisation qui édicte ses propres lois et sa foi, en piochant les éléments qui la satisfont ?
    @ Milan : et pourquoi le ferait-il alors que leur religion n’autorise pas la guerre ouverte (pour des raisons religieuses) et que la majeure partie d’entre eux sont Français et éduqués dans la culture française, qui (on le sait) est chrétienne ?
    Il faut arrêter de confondre la religion avec les personnes qui instrumentalisent des passages de foi, pour des raisons multiples, dictées parfois par de bons sentiments et parfois par des intérêts peu charitables.

  16. Ils apprennent aux jeunes enfants à couper la tête aux mécréants que nous sommes à leur yeux !!!!!!
    Grand merci à l’UERSS ,à UMPS,et aux socialos communistes ;adeptes de l’immigration-invasion à marche forçée .
    Heureusement que Sarko va nous sortir de ce cauchemer !!!!!!
    Répétez après moi : religion de paix et d’amour!!
    http://www.fdesouche.com/515015-canada-une-mosquee-de-toronto-met-en-scene-des-decapitations-video

  17. «L’islam, c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement » – Ferhat Mehenni,…
    Mais ce qui est incroyable , on a pas reçu en tant que chrétiens des excuses pour l’assassinat de Mr Gourel …
    A chaque fois ce sont eux qui nous tuent et sont des victimes ????

  18. Les faits sont là : les musulmans français modérés rassemblés devant la Grande Mosquée de Paris le 26 septembre à l’appel largement médiatisé de son Recteur Dalil Boubakeur pour rendre hommage à Hervé Gourdel étaient moins nombreux que les musulmans français djihadistes qui ont répondu au Moyen-Orient à l’appel d’Abou Bakr Al-Baghdadi, calife autoproclamé de l’État islamique en Irak et au levant.
    A chacun d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

  19. Ce ne sont pas des siècles mais à peine deux.
    Quand on voit le résultat, on frémit de tant de bêtise, d’aveuglement et nous attendons le fruit de ces crétineries, les catastrophes imminentes, elles ont mêmes déjà commencé avec l’émergence d’un islam de tolérance de paix et d’amour.

  20. @ MJ : j’entends bien votre argumentation. J’observe, néanmoins qu’elle présente – de mon point de vue en tout cas – quelques limites :
    **Comment expliquez-vous le succès, réel, des manifestations organisées par LMPT alors que celle-ci ne disposait pas d’une médiatisation d’ampleur (voire même pas de médiatisation du tout) ?
    On peut penser que la question de la famille mobilise autant que la lutte contre les organisations mafieuses. Pourtant l’une a fait descendre plusieurs milliers de personnes dans la rue, quand l’autre n’a soulevé l’enthousiasme que d’une très faible partie des croyants en dépit des crimes terribles perpétués par ladite organisation.
    Je ne crois pas qu’on puisse soupçonner les chrétiens de n’avoir qu’indifférence pour leur frères et sœurs en religion. Et pour le coup, la tragédie irakienne a été beaucoup plus médiatisée que l’examen du projet de loi polémique. Ce qui logiquement – si l’on considère que les médias ont une réelle influence sur les comportements des gens – aurait dû conduire à des manifestations massives en faveur des chrétiens d’Orient.
    **Le bouche à oreille (questionnez un marketeur) est à ce jour la méthode la moins chère et la plus efficace pour faire parler de soi ou de la cause qu’on défend.
    De leur coté, suffit de lire les enquêtes sur le sujet, les Français ne font plus guère confiance aux médias pour les informer. Et je doute que nos compatriotes musulmans, s’ils ont participé à des manifestations en faveur du peuple palestinien, aient très envie de répondre à l’appel lancé par des gens qui, en cette occasion, n’ont cessé de discréditer leur combat et de fulminer qu’ils osent penser par eux-mêmes.
    Je ne suis pas certain que les personnes qui ont défilé contre le projet de “mariage pour tous” soit, de leur coté, très réceptives à des appels médiatiques venant de personnes qui en d’autres occasions les ont insulté et ont discrédité la cause qu’ils défendaient.
    **Pour être franc, je pense sincèrement que les gens ne vont dans la rue que lorsqu’ils ont le sentiment que c’est la seule voie pour faire connaître leur opinion, toutes les autres étant fermées.
    En France, nous sommes souvent rétifs à accepter la “bonne parole”. C’est vrai pour les chrétiens comme pour les musulmans en passant par les juifs et les autres pour simplifier.
    Quand un politique s’indigne d’un livre, il n’incite pas les Français à censurer l’ouvrage mais à le lire.
    Quand le Gouvernement fait la sourde oreille aux doléances exprimées, les Français sont de s’y plier.
    Pourquoi s’étonner que face à l’injonction de certains, nos compatriotes aient refusé de prendre part à “une grande messe” alors qu’ils peuvent manifester à notre compatriote leur sentiment par des biais moins médiatiques mais bien plus sincères ?
    Invités à faire corps autour du Président Chirac – sous peine d’être regardé comme des anti-européens, des réactionnaires et des fascistes aussi sans doute – nos compatriotes n’en ont pas moins choisi de suivre les positions des “contestataires” du “non” en 2005.
    Peut-on dire qu’ils ont eu, alors, une attitude anti-française ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services