“C’est une réalité continuelle que l’Église et le pape sont menacés par les forces du mal.”

Yves Chiron revient sur une controverse concernant le fameux secret de Fatima, qui n'aurait pas été entièrement révélé, faisant suite à une soi-disant révélation de Benoît XVI à un prêtre. Ce qui a obligé le pape émérite à sortir de sa réserve et à publier la mise au point suivante :

"Répondant à votre lettre très gentille du 22 février, je peux vous communiquer qu’un quatrième secret de Fatima n’existe pas. Le texte publié est intégral et il n’existe rien d’autre. 

Quand j’ai dit que ce secret ne parle pas uniquement du passé, je voulais préciser et expliquer simplement le genre de telles paroles, qu’on ne peut jamais réduire uniquement sur un point précis. C’est une réalité continuelle que l’Église et le pape sont menacés par les forces du mal

Même si on peut interpréter la vision sur un événement précis, on peut néanmoins voir en elle également un renvoi à des menaces toujours nouvelles et des dangers qui continuent. Avant tout il est important que l’invitation à la prière, qui soutient et aide le Pape et l’Église, restent actuelle même après le moment d’alors

J’espère avoir éclairci ainsi votre demande et reste avec mes saluts et ma bénédiction."

Antonio Socci, grand spécialiste de Fatima, a une interprétation intéressante.

Laisser un commentaire