Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

“C’est gratuit c’est l’Etat qui paie” : Macron fait du Hollande

Petite phrase prononcée hier par le chef de l'Etat lors de son entretien avec Jean-Pierre Pernaut :

Et l'argent de l'Etat, d'où vient-il ? De la poudre de perlimpinpin…

Partager cet article

9 commentaires

  1. Et la guéguerre en Syrie c’est qui qui va payer? Honte de mon pays! Je m’efforce à dire à nos amis syriens que c’est pas ça la France. Ils sont très compréhensifs mais sommes-nous dignes de leur amitié? Que pouvons-nous faire contre ce stupide gouvernement? La France est-elle à sa place? Dieu protège la Syrie!

  2. Le décor, celui d’un maternelle?

  3. Ce qu’il ne dit pas c’est qu’avec ce genre de mesure, il en sera fini de l’indépendance politique des communes. En clair, l’Etat risque d’influencer les électeurs. Les communes qui n’ont pas “bien” voté, auront-elles le droit de recevoir l’équivalent de la taxe d’habitation ?

  4. Petite nuance, même si la conclusion reste la même :
    “Ce que les fran …nos concitoyens ne paieront pas, c’est donc l’Etat QUI LE PRENDRA EN CHARGE et qui remboursera (?)totalement les communes”.
    Autant être précis sur les mots.
    Soit dit en passant, l’augmentation du carburant, gas-oil en particulier, annule pour un foyer, “l’économie” de la taxe d’habitation :
    0.12€ * 6.5litres* 600 fois 100km = 450 € environ.
    Ajoutez y l’augmentation du tarif des autoroutes, des PV, des diverses et innombrables autres taxes cachées, le compte y est.
    Bilan des économies pour le particulier après disparition de la taxe d’habitation : 0 !
    Et même sans doute bilan négatif si on arrive à tout comptabiliser.
    Résultat de l’opération : les communes continuent à perdre leur autonomie, et l’Etat accroît son contrôle … Le contraire de la subsidiarité.

  5. @ Remy
    Je vous rejoins sur votre analyse. Pour les charges, il convient d’ajouter la hausse “fulgurante” de l’électricité et du gaz. Pour une consommation équivalente ma mensualité vient “d’exploser”. On en parle encore peu, mais cela va venir…
    Enfin que ce soit ZéRO pour ceux qui seront exonérés de la taxe d’habitation, peut-être, mais pour ceux qui ne le seront pas, alors-là….

  6. Rémy a tout-à-fait raison. L’objectif à peine caché est de priver les communes de leur liberté, de les enserrer dans le filet de l’état dictateur.

  7. “L’Etat remboursera totalement les communes”
    Y-a Ka…il faut…”con”!
    Et le “con” qui c’est….
    le toto que Macron pointe du doigt …
    celui qui n’est pas très intelligent…
    celui qui lui ministre des finances
    son ombre nommait les sans-dents…
    et voilà qu’il nous sert un remake
    de l’emmision de la 5 “les maternelles”
    grossesse, maternité, congé…
    avec une fausse nouvelle
    “les Français ne payeront plus”…
    avec un instit de cette classe…
    le “con” va finir par le mettre au piquet
    avec une ardoise pendue autour du cou
    “ferme ta gueule à la récrée”!

  8. La taxe d”habitation c’est toujours pour demain !
    Finalement on apprend que les taxes d’habitation seront maintenues pour les résidences secondaires et même qu’elles augmenteront…
    Et puis la taxe foncière augmentera pour compenser
    Et puis peut être qu’on reculera de 5 ou 10 ans la suppression de la taxe d’habitation
    Et puis peut être qu’on ne la supprimera plus finalement…

  9. @ Vaucenay
    Effectivement, j’ai fait un bond en recevant ma dernière facture d’électricité. Elle a doublé par rapport à l’année dernière à la même époque.
    Déjà que je ne mets plus le chauffage (au gaz) car les factures étaient devenues outrancières…
    Quand à ma mère, retraitée avec une petite retraite, elle doit désormais payer la CSG, soit une perte annuelle de 748 € net ce qui n’est pas rien.
    C’est cool la vie en France en 2018 (pour les Français de souche).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.