Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

C’est facile : plus d’euro = plus d’UE et vice-versa!

C'est le chef de l'Etat qui l'affirme :

Sky "La sortie de l'euro, c'est tout simplement irresponsable et inenvisageable. L'euro, c'est le coeur de la construction européenne. Si l'euro s'écroule, si l'euro devait disparaître, c'est la construction européenne qui serait atteinte structurellement (…) moi je ne l'accepterai jamais (…)

Nous avons été pendant des siècles le continent le plus violent de la planète, c'est l'Europe qui nous a amené la paix, l'euro est le symbole de l'Europe. Si l'euro tombe, c'est l'Europe qui, à ce moment-là, explosera".

La question du bien de la France n'est même pas posée ou abordée. Seul compte le fédéralisme européen. La suite est un grand couplet à la fois de démagogie et de violence en imposant le silence sur la question :

"Quand on a la responsabilité d'un pays, on doit être raisonnable et responsable (…) quand on manie des idées pareilles, je pense qu'on n'est pas responsable et qu'on est pas raisonnable (…) s'il y a une voie à ne pas emprunter c'est bien celle-ci (…) c'est trop important pour être l'objet de débats politiciens démagogiques et hors de propos".

Partager cet article

18 commentaires

  1. “c’est l’Europe qui nous a amené la paix, l’euro est le symbole de l’Europe.”
    Hmmm! Historiquement, il me semble qu’il y a d’abord eu une volonté de paix en Europe, qui a eu pour conséquence des relations étroites entre des pays (la Communauté Européenne pour le Charbon et l’Acier –CECA–, la Communauté Économique Européenne –CEE–).
    Donc on pourrait tout aussi bien dire “c’est la paix qui nous a amenés à l’Europe”.
    L’Euro est le symbole de l’Europe? Alors l’Europe n’a commencé qu’à la naissance de l’Euro? Bizarre, et “l’ECU” (European Count Unit, Unité de Compte Européenne), on en fait quoi? l’ECU a pourtant duré pas mal d’années (sans espèces sonnantes et trébuchantes pour autant d’ailleurs).
    ça me paraît du même acabit que “la France commence en 1789”! Relire les Cours d’Histoire…

  2. Il me semble qu’en tant que chef des armées, monsieur le président de la république, devrait se rappeler que d’après tous les spécialistes ce n’est pas l’euro qui a empêcher les guerres modernes, mais la dissuasion nucléaire, et cela n’a pas mal marché du tout, que cela soit au temps de la guerre froide (sans euro) et par exemple entre l’Inde et le Pakistan (hors zone euro), qui tant qu’ils n’ont pas eu l’arme atomique, ce sont fait trois guerres sauf erreur de ma part après le départ des Anglais.
    Bref, sauf le respect que je dois au président de la république, l’euro n’a rien à voir avec la paix en Europe, et serait peut-être même une cause de troubles entre les pays européens, si les peuples qui les composent continuent à se paupériser, du fait de l’irresponsabilité des partisans à tout prix de l’euro, depuis la pauvre Grèce sacrifier au dogme de l’Euro et qui n’aurait pas du rentrer dans la zone euro, et qui maintenant plombe encore plus le budget des pays européens en déséquilibre négatif abyssale. Alors peut-être pas de la fausse monnaie euro, mais des dettes impossibles à rembourser par les états qui empruntent pour rembourser, etc. C’est de la cavalerie financière et un particulier serait déjà en prison pour moins que cela.
    Que l’UE actuelle tombe, cela serait peut-être une bonne chose. OUI, à l’Europe, – de toute façon nous sommes européens depuis des millénaires, malgré les guerres (dans une famille, les frères aussi se battent), qui ne sont pas une fatalité; NON à l’Europe actuelle.

  3. L’europe étant de même nature que l’URSS, la chute de l’euro suivi par celle de l’europe me conviendrait.
    Sarko dit qu’il ne l’accepterai pas. Et bien nous devons dire que nous, nous ne l’acceptons pas, ce petit politicien qui méprise à ce point la démocratie (ex du référendum de 2005) et qui rêve d’une europe à l’image de l’URSS.
    D’ailleurs la chute de l’europe pourrait bien sonner le glas des partis UMPS au pouvoir depuis trop longtemps en France. C’est peut-être ça dont ces politicards ont le plus peur.
    Noublions pas : L’URSS est tombée. J’en suis convaincu, l’europe suivra.

  4. en complément des remarques pertinentes de C.B. :
    ” Nous avons été pendant des siècles le continent le plus violent de la planète” [sic] : il faudrait nous le démontrer, vu ce que le continent a apporter à la culture et à la civilisation. Je pari qu’on va bientot entendre parler des “heures les plus sombres du continent” d’avant la construction européenne.
    Je ne vois pas quel rôle a joué l’Europe pour la paix pendant la guerre froide. N’était-elle pas due plutôt à l’OTAN et à la dissuasion nucléaire.
    Et ensuite, quel rôle a-t-elle joué dans la chute du mur et la fin de la guerre froide ?
    Franchement, aucun fait historique ne vient corroborer ce discours démago !

  5. Le congrès de Vienne en 1815 n’a-t-il pas apporté plusieurs décennies de paix en Europe (Pour l’instant davantage que la CEE et l’UE) ?

  6. L’Europe se construit selon la théorie du cliquet: chaque étape d’intégration est irréversible sous peine de saboter l’ensemble.
    L’Euro est sans doute la chance de l’Europe d’échapper à la tourmente de la spéculation monétaire qui affaiblit les politiques publiques. L’Euro, c’est l’alliance du pacte bancaire séculaire de Cambacérés et de la Stabilitätskultur allemande.
    L’Euro est l’enjeu d’une gigantesque bataille contre les Anglo-américains. Dans notre porte-monnaie, nous avons la seconde monnaie mondiale, comme l’était le franc germinal. Elle est gérée raisonnablement en toute indépendance par la BCE. Vous voudriez rendre les armes devant la Fed et les banksters corrompus de Wall Street?
    J’ai une plus grande confiance envers Jean-Claude Trichet qu’envers Bernanke.

  7. Déjà que je peux plus le voir en peinture sur la toile, vous auriez pû mettre une photo où il grimace moins.

  8. Si l’euro, c’est l’Europe, c’est que le fondement est Mammon et donc cela est bien entendu incompatible avec les racines chrétiennes et encore plus avec les branches et les fruits chrétiens.

  9. Sortir de l’Euro, c’est revenir à un Franc français fortement dévalué.Le Président actuel n’est qu’un des responsables de cette situation, mais il l’a aggravée, au lieu de l’améliorer.
    En revanche, la dette abyssale qui pèse sur les finances publiques restera libellée en Euros.En clair, pour rembourser sa dette la France ne pourra pas donner 6,55957 francs pour acheter 1 euro, mais beaucoup plus.Combien ? Il y a surement des spécialistes qui ont fait des simulations, mais le secret est bien gardé.
    La France sera donc incapable de rembourser, ce qui signifie qu’elle sera en faillite (en langue de bois financière, on dit qu’il faudra restructurer la dette).
    Conclusion : on gardera l’Euro, et la classe moyenne sera de plus en plus pressurisée, pour permettre à la France de faire face à ses échéances.En effet, les vrais riches sont partis avec leur argent en Suisse ou en Belgique, et les pauvres (les plus démunis, pardon) n’ont pas d’argent à donner à l’Etat.

  10. Sortons de l’euro, sortons de l’UE… et les problèmes de dettes et de finance ne sont pas même à envisager QUAND IL S’AGIT DU PRIX DE NOTRE SOUVERAINETE.

  11. L’expression consacrée ,
    batir sur le sable prend tous son sens !
    (vidéo à voir )
    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=2235#NAVIGATION

  12. Comment le président peut-il être plus cyniquement menteur ???

  13. … Et en plus : l’est même pas photogénique !!!

  14. Depuis le 29 mai 2005, je ne connais pas un seul membre du PEUPLE français qui puisse le supporter. Le contraire eut été étonnant. Il est bien évident que la France reviendra au Franc.

  15. Au sujet de la photo :
    Pour reprendre l’expression d’un film au sujet d’un “Diner” un peu spécial, il a une “bonne tête de vainqueur”. Lorsqu’il ne ment pas, il ressemble à ça.

  16. A vive le roi : de quelle souveraineté parlez-vous ? La France socialiste gouvernée par Mme Aubry ou M Strauss Kahn dès 2012 ? Franchement, comme un lecteur supra, je fais plus confiance à M.Trichet, comme à Jerzy Buzek et Hermann van Rompuy.
    L’euro est la première monnaie de réserve mondiale, devant le dollar ! Parfois, en fonction des fluctuations, la deuxième.
    Le franc ? Qui en voudrait dans le monde ? Il dégringolerait dès le 1er mois après le retour, rien que parce que la plupart des Français des classes moyennes-supérieures convertiraient leurs comptes à toute vitesse en euros ou en dollars, ne voulant pas de monnaie de singe. Puis quel embarras de revenir au change lors de voyages en Europe, c’est tellement pratique avec l’euro.
    Vous dites ‘vive le roi’ ? très bien, la monarchie a toujours été très européenne, regardez l’ascendance de Louis XVI : moitié saxon, un quart polonais, un quart mélange de l’hispanique et du germanique, avec une pointe italienne. Formidable.

  17. On annule la plupart des dettes des pays sous-développés.
    Pourquoi ne pourrait-on pas faire annuler notre dette ? Nous sommes en bonne voie de sous-développement.

  18. Continent le plus violent ? Il a des données ? Et nos ancêtres pratiquaient aussi d’immenses sacrifices humaines comme en méso-Amérique ?
    Que nos conflits aient été plus destructeurs que ceux des autres, je veux bien, mais qu’il y en ait eu plus, j’en doute.
    Mais évidemment, leur coeur de l’homme européen est mauvais, contrairement à celui des autres, et l’UE la racheté…
    Quant à l’euro au coeur de la construction européenne…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique