Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 8 janvier…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 8 janvier: saints du jour français ou en France.
    • Sts Lucien, Maximien et Julien, martyrs († 290)

À Beauvais, vers 290, les saints LucienMaximien et Julien, martyrs sont tués pour leur foi.

  • St Patient, 4e évêque de Metz (IVe s.)

     

  • le 8 janvier 1198 : mort du pape Clément III et élection du pape Innocent III, l'un des plus grands pontifes du Moyen Âge.

À la mort de Célestin III, Lothaire de Segni est élu pape sous le nom d'Innocent III à l'âge de 37 ans, et à l'unanimité du collège des cardinaux. Son élection a lieu le jour même de la mort de son prédécesseur, et son pontificat est à la hauteur de toutes les espérances de ses électeurs. Innocent III s'intéresse en effet à tous les aspects de la vie publique. Il renforce la souveraineté papale sur de nombreux pays d'Europe : la Sicile, le Portugal, l'Angleterre, l'Aragon. Au cours de ses 18 ans de pontificat, il lance deux croisades contre les cathares en pays albigeois et initie la quatrième croisade en Terre Sainte. Il pratique très souvent les prêches en public et impose à sa curie un mode de vie modeste. Il interdit tout mauvais traitement contre les Juifs de Rome. À noter qu'un antipape portait aussi le nom d'Innocent III. Innocent meurt subitement le 16 juillet 1216, à Pérouse, pendant un voyage dans le nord de l'Italie.

  • le 8 janvier 1354 : assassinat du connétable de France, Charles de La Cerda (Charles d'Espagne) par des hommes de Charles le Mauvais, roi de Navarre, à L'Aigle, en Normandie.

Charles de La Cerda, dit "Charles d'Espagne", était connétable de France, son père amiral de France. Il est élevé avec Jean Le Bon, le futur Roi de France dont il est aussi le favori par la suite. Le Roi Jean II de France le nomme comte d'Angoulême, à la place de Charles II de Navarre. A la rancœur de ne point pouvoir régner sur le trône de France, « spolié » par les Valois, ce nouvel affront met en fureur le roi de Navarre, qui ordonne l'assassinat de Charles de La Cerda en 1354.

  • le 8 janvier 1450 : prise de Harfleur par Charles VII aux mains des Anglais.

Le Roi de France Charles VII reprend la ville d'Harfleur, détenue depuis 1415 par les Anglais. Cette libération d'Harfleur fait partie des victoires successives du Roi sur les Anglais dans la reconquête de la Bretagne et de la Normandie.

  • le 8 janvier 1499 : mariage, à Nantes, ville de résidence des Ducs de Bretagne, du Roi de France Louis XII avec la duchesse Anne de Bretagne, veuve de Charles VIII.

Après avoir répudié Jeanne de France, le Roi de France Louis XII épouse en secondes noces Anne de Bretagne, veuve de Charles VIII. Malgré cette union, la duchesse de Bretagne veille à maintenir son duché indépendant. La Bretagne est rattachée officiellement à la France sous François Ier en 1532. Voir la chronique du 18 novembre.

  • le 8 janvier 1676 : bataille d'Alicudi.

Le Français Abraham Duquesne est vainqueur de l'amiral hollandais De Ruyter, près des îles Lipari. Lors de la guerre de Hollande, la ville de Messine se révolte contre les Espagnols et demande l'aide de la couronne française. Cette dernière accepte et envoie ses troupes. Les Espagnols affaiblis, reçoivent, quant à eux, le soutien des Hollandais. Les deux puissances s'affrontent sur les côtes siciliennes dans la bataille d'Alicudi. La victoire est réclamée par les deux camps. C'est finalement la France qui prend l'avantage grâce aux batailles suivantes à Palerme et Agosta.

  • le 8 janvier 1679 : René Robert Cavelier de La Salle, explorateur français atteint les chutes du Niagara.

C'est à Louis Hennepin, missionnaire récollet, qui accompagne René-Robert Cavelier de La Salle dans ses explorations, que l'on doit la première description des chutes du Niagara et de l'épouvante des voyageurs devant ce spectacle :

« La plus belle et tout ensemble la plus effroyable Cascade qui soit dans l'Univers »

  • le 8 janvier 1761 : en Inde, la garnison française de Pondichéry capitule. Au mois de février, ce sera le tour de celle de Mahé.
  • le 8 janvier 1915 : violents combats près du canal d'Asse, en Belgique, et près de Soissons, en France.
  • le 8 janvier 1918 : le président des États-Unis, Woodrow Wilson, dévoile ses Quatorze Points.

Le président américain présente un plan de paix en quatorze points. Wilson en profite pour faire valoir sa vision du monde et de l'Europe, vision toute maçonnique. Outre la libre circulation en mer ou la réduction des armements, il souhaite remodeler les frontières de l'Europe, notamment en Autriche-Hongrie et faire renaître l'Etat polonais. Le dernier point, prévoyant une association regroupant les nations, annonce la SDN, utopie qui participera aux causes de la seconde guerre mondiale.

Contre l'avis de Foch et de plusieurs âmes privilégiées, qui affirmeront que les volontés du Ciel étaient de mettre l'Allemagne totalement à genoux, les Alliés ne détruisent pas entièrement l'armée allemande. Par contre, l'objectif maçonnique de détruire les empires chrétiens à travers une première guerre mondiale est bien réalisé.

  • le 8 janvier 1923 : la France occupe militairement la Ruhr.
  • le 8 janvier 1934 : mort de l'escroc Stavisky.

Alexandre Stavisky est retrouvé mort dans son chalet "Le vieux logis", près de Chamonix. Alors que la police est en train de pénétrer dans la maison, un coup de feu retentit; elle trouve Stavisky gisant, tué d'une balle dans la tête, serrant un revolver dans sa main. Escroc notoire, Stavisky est impliqué dans une série d'affaires dont la plus célèbre est celle du Crédit Municipal de Bayonne, qu'il a fondé avec le député-maire de la ville, sous le pseudonyme de Serge Alexandre. Il réussit à dérober plus de 300 millions de francs à la banque et à bénéficier de la protection de certains politiques. Localisé à Chamonix dès le 2 janvier, ce n'est pourtant que le 8 que la police se décide à l'arrêter et le trouve mystérieusement mort. Suicide ou assassinat ? Le mystère demeure. Son étrange mort provoque une crise politique : le gouvernement de Camille Chautemps doit démissionner laissant la place à Daladier. Le Canard enchaîné titre :

"Stavisky s'est suicidé d'une balle tirée à 3 mètres. Ce que c'est que d'avoir le bras long."

  • le 8 janvier 1943 : discours de W Churchill à Marrakech.

Il y déclare entre autre :

«  En signant un armistice avec la France, Hitler a commis une erreur qui lui fait perdre la guerre. »

  • le 8 janvier 1959 : le général De Gaulle devient le premier président de la Cinquième République.
  • le 8 janvier 1961 : Oui aux deux référendums simultanés (métropole et Algérie) sur l'autodétermination de l'Algérie.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

2 commentaires

  1. “CataraCte de Niagara” ! Je n’en crois pas mes yeux opérés de la cataracte, précisément. Les fautes d’orthographe ne sont donc pas l’apanage de la presse d’aujourd’hui.

  2. Comme toujours, vos éphémérides sont très intéressantes. Cependant, une légère erreur à signaler : Charles de La Cerda n’était pas le fils, mais le neveu de Louis de La Cerda, effectivement Amiral de France en 1341, dont je descends.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!