Bannière Salon Beige

Partager cet article

C'est arrivé un...

C’est arrivé un 5 août…

C’est arrivé un 5 août…

“A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines.” Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous:

  • le 5 août : saints du jour français ou en France.
    • St Memmie : premier évêque de Chalon en Champagne († III/IV siècle)
    • St Cassien : cinquième évêque d’Autun († IVème S.)
    • St Venance : évêque de Viviers sur le Rhône († après 535)
    • St Viâtre : ermite en Sologne († VIème S.)

À Tremblevif en Sologne, saint Viâtre, ermite.

  • Saint Abel de Lobbes : Bénédictin d’origine écossaise, Archevêque de Reims († 764)

Abel, archevêque de Reims, fleurissait au milieu du VIIIe siècle, et il jouissait d’une si grande considération parmi ses collègues dans l’épiscopat, qu’au concile de Soissons, tenu en 714 et présidé par saint Boniface, archevêque de Mayence, on lui conféra une juridiction extraordinaire sur une partie de la France, avec pouvoir de juger les causes entre les évêques, leur clergé et leurs diocésains, de rétablir la discipline dans les monastères d’hommes el de femmes, de faire restituer à ces établissements ainsi qu’aux églises les biens aliénés, et d’empêcher les abbés d’aller en personne à la guerre.

Abel ne négligea rien pour répondre à la confiance du concile, et, pour récompenser son zèle, saint Boniface lui fit obtenir le pallium.

Le saint archevêque de Reims éprouva de grandes difficultés dans son diocèse divisé, par des factions puissantes.

Les seigneurs qui avaient usurpé les biens de son église lui opposèrent un certain Milon, qui s’empara par violence de son siège, pendant qu’il exécutait au dehors la mission dont le concile l’avait chargé, et, á son retour, voyant sa juridiction entravée par la force, il se retira au monastère de Loches où il vécut en simple religieux jusqu’à sa mort.

Il est honoré dans le Hainaut, principalement à Binche où son corps fut transporté et son nom se trouve dans plusieurs martyrologes.

  • Bx Pierre-Michel Noël : prêtre de Rouen et martyr († 1794)

Dans la baie devant le port de Rochefort, en 1794, le bienheureux Pierre-Michel Noël, prêtre de Rouen et martyr. Sous la Révolution française, à cause de son sacerdoce, il fut détenu, dans des conditions inhumaines, sur un bateau négrier, et y mourut du scorbut.

  • le 5 août 882 : décès du Roi Louis III de France.
  • le 5 août 1429 : lettre de la Pucelle aux habitants de Reims.

«Mes chiers et bons amis, les bons et loyaux François de la cité de Rains, Jehanne la Pucelle vous faict à savoir de ses nouvelles, et vous prie et tous requiert que vous ne faictes nul doubte en la bonne querelle (que elle mayne pour le sang royal : et je vous promet et certiffy que je ne vous abandoneray poinct tant que je vivray. Et est vray que le roy a faict trêves au duc de Bourgogne quinze jours durant, par ainsi qu’il ly doibt rendre la cité de Paris paisiblement au chieff de quinze jour. Cependant ne vous donnés nule merveille se je ne y entre si brieftvement, combien que des trêves qui ainsi sont faictes, je ne soy point contente et ne sçay si je les tendroy, mais si je les tiens, ce sera seulement pour garder l’honneur du roy, combien aussy que ilz ne rabuseront point le sang royal, car je tiendray et maintiendray ensemble l’armée du roy pour estre toute preste au chief des dictz quinze jours, s’ils ne font la paix. Pour ce, mes très chiers et parfaicts amis, je vous prie que vous ne vous en donnés malaise tant comme je vivray, mez vous requiers que vous faictes bon guet et gardez la bonne cité du roy; et me faictes savoir scil y a nuls triteurs qui vous veulent grever, et au plus brief que je pourray, je les en osteray ; et me faictes savoir de vos nouvelles. A Dieu vous commande qui soit garde de vous. »

« Escript ce vendredy, cinquiesme jour d’aoust, emprès un logis sur champ ou chemin de Paris. »

Tiré de: Jeanne d’Arc – d’Henri Wallon – 5° éd. 1879.

  • le 5 août 962 : un incendie détruit la cathédrale de Chartres.

C’est le troisième édifice catholique construit sur ce lieu. Le suivant va brûler aussi.

  • le 5 août 1392 : Charles VI le Bien Aimé sombre dans la folie.

Le Roi Charles VI « le Bien-aimé » est saisi d’un accès de folie, alors qu’il traverse la forêt du Mans avec ses troupes. Persuadé d’être entouré d’ennemis il s’élance et frappe à coups d’épée son escorte, tuant six chevaliers.

  • le 5 août 1664 : création de la Manufacture royale de tapisserie de Beauvais.

Elle est fondée par Jean-Baptiste Colbert sur ordre du Roi Louis XIV, pour concurrencer la manufacture des Flandres, spécialiste de la tapisserie. Plus tard, sa qualité sera comparée au travail des Gobelins. Elle est aussi reconnue dans le monde entier pour la qualité de ses garnitures de sièges.

  • le 5 août 1689 : les Iroquois massacrent des colons canadiens français à Lachine, près de Montréal.

1 500 guerriers iroquois massacrent 97 colons français sur la colline de Lachine, à l’ouest de Montréal. L’attaque a lieu à l’aube, dans le village non fortifié de Lachine qui compte 375 habitants. Après une paix de vingt ans, le conflit reprend, alors qu’en Europe l’Angleterre et la France entrent dans la guerre de la Ligue d’Augsbourg. Les Iroquois sont incités par leurs alliés anglais à attaquer les Français, ce qui engendre le massacre de Lachine. Le conflit se poursuit jusqu’en 1697 et la signature du traité de Ryswick, qui met fin à la guerre entre l’Angleterre et la France. Des négociations avec les indiens aboutissent à la Grande Paix de Montréal en 1701. Voir la chronique du 4 août.

  • le 5 août 1796 : Bonaparte bat les Autrichiens Castiglione.
  • le 5 août 1890 : Convention coloniale entre la France et le Royaume-Uni sur Madagascar et Zanzibar.
  • le 5 août 1907 : la marine française bombarde Casablanca.
  • le 5 août 1934 : massacre de Juifs par les Arabes à Constantine.
  • le 5 août 1960 : indépendance du Burkina Faso.
  • le 5 août 1963 : la France refuse d’adhérer au Traité de Moscou interdisant les essais nucléaires dans l’atmosphère, l’espace cosmique ou sous l’eau.
    • le 5 août 1993: Monseigneur Jullien, archevêque de Rennes et président de la conférence pour la famille « la course à la normalisation de comportements déviants par rapport à une éthique saine ».

« On en vient à admettre les couples homosexuels comme s’il pouvait coexister deux types de mariage et deux façons de répondre à son appartenance sexuelle. Les couples homosexuels sont placés en équivalence avec les couples hétérosexuels. Une telle négation de la différence entre l’homme et la femme conduit au démantèlement de la famille qui est le berceau de la société de demain. »

Cité par François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l’intelligence et des mœurs (Editions de Chiré page 398)

Voir la chronique du 3 août avec la reconnaissance des couples homosexuels par la Sécurité sociale.

  • le 5 août 2007 : décès du cardinal Jean-Marie Lustiger, né Aaron Lustiger, archevêque de Paris, cardinal et académicien français.

Aron Lustiger [Jean-Marie] naît à Paris dans le 12ème arrondissement, fils de Charles et Gisèle Lustiger, bonnetiers juifs venant de Pologne.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services