Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 4 mars…

« Pour comprendre l'Histoire, comme pour comprendre un paysage, il faut choisir le point de vue; et il n'en est de meilleur que le sommet. » (Paul Claudel)

« Chaque Nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu'elle doit accomplir. Celle de la France est d'exécuter la Geste de Dieu, "Gesta Dei per Francos". » (Joseph de Maistre)

Enfin Otto de Habsbourg-Lorraine affirme pour toute personne :

« Celui qui ne sait pas d'où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l'avenir »

Alors rappelons-nous :

  • le 4 mars 1188 : naissance de Blanche de Castille.

image from http://aviary.blob.core.windows.net/k-mr6i2hifk4wxt1dp-14030408/b6c6f3f1-f78b-4e2b-94eb-18d0455d42af.png

Fille d'Alphonse IX, roi de Castille et d'Eléonore d'Angleterre. Elle épouse en 1200 Louis de France, futur Louis VIII, fils aîné de Philippe Auguste, Roi de France. Elle met au monde 12 enfants. Elle devient reine de France en 1223. Désignée régente du royaume en 1226 à la mort de Louis VIII jusqu'à la majorité de son fils Louis, le futur Louis IX ou saint Louis, elle l'est encore en 1248, quand saint Louis part pour la 7ème croisade en 1250. Elle s'occupe de rassembler l'énorme rançon pour la libération de son fils, fait prisonnier devant Damiette. Elle meurt le 27 novembre 1252, deux ans avant que la rançon soit entièrement rassemblée et que le Roi soit libéré.

  • le 4 mars 1429 : Jeanne d'Arc arrive à Chinon, en vue de rencontrer le roi Charles VII.

Celui-ci hésite à la recevoir.

  • le 4 mars 1465 : le Roi Louis XI quitte Poitiers, pour un pèlerinage vers Notre-Dame-du-Pont de St-Junien.

Roi particulièrement pieux, il est pratiquement impossible d'énumérer tous les pèlerinages qu'il fait pendant son règne.

  • le 4 mars 1515 : le Roi François Ier, en qualité d'arrière petit-fils de Valentine Visconti, revendique le duché de Milan.

Le jeune Roi poursuit les guerres d'Italie de son prédécesseur.

  • le 4 mars 1606 : Henri IV occupe Sedan pour mettre fin à la révolte du duc de Bouillon.

 

  • le 4 mars 1778 : le Congrès vote la ratification du traité d'Amitié et de Commerce et le traité d'Alliance entre les États-Unis et la France.

 

  • le 4 mars 1806 : Napoléon déclare au Conseil d'Etat:

"Je ne vois pas dans la religion le mystère de l'Incarnation mais le mystère de l'Ordre social. La religion rattache au Ciel une idée d'égalité qui empêche le riche d'être massacré par le pauvre".

  • le 4 mars 1812 : Napoléon signe une convention avec l'Autriche du même type que celle conclue avec la Prusse.

Le corps d'armée autrichien sera de trente mille hommes, toutefois, dans une note secrète adressée à Alexandre Ier, le 2 juin, Metternich donnera tous les apaisements sur l'emploi volontairement inefficace de ces troupes.

  • le 4 mars 1813 : les troupes russes qui combattent l'armée de Napoléon atteignent Berlin.

Les troupes françaises évacuent la ville sans combattre.

  • le 4 mars 1831 : abolition en France de la «traite du bois d'ébène».

Le roi Louis-Philippe Ier abolit le commerce d'esclaves. Depuis le XVème siècle, les papes, avec Pie II, le premier, n'ont cessé de dénoncer cet ignoble commerce. Ce qui n'est pas le cas des Eglises nationales, qui, telle l'Eglise de France, se sont distingués pendant plus de 3 siècles par leur silence assourdissant.

  • le 4 mars 1832 : décès de Jean-François Champollion, 41 ans, égyptologue.

Jean-François Champollion est un égyptologue français né le 23 décembre 1790, qui le premier a déchiffré les hiéroglyphes, système d'écriture de l'Égypte ancienne. Il est auteur d'Egypte sous les pharaons, en 1814, dédicacé à Louis XVIII, et du Précis du Système Hiéroglyphique des anciens Egyptiens en 1824.

Voir la chronique du 23 décembre.

  • le 4 mars 1906 : parution des résultats du dernier recensement : 39 252 245 habitants (dont 1 009 415 étrangers).

     

  • le 4 mars 1914 : le docteur Fillâtre sépare deux sœurs siamoises, à Paris.
  • le 4 mars 1917 : l'armée allemande entreprend un important repli sur le front Ouest.

Des deux côtés on cherche la bataille décisive. Prudent et économe de ses hommes Pétain déclarera bientôt :

« J'attends les chars et les Américains. »

  • le 4 mars 1930 : un millier de morts dus aux inondations dans le Sud-ouest

Fin des terribles inondations ui saccagent le Languedoc et le Sud-ouest, causant la mort de 700 personnes. Douze départements submergés par les eaux sont sinistrés. Moissac est en partie rasée, Montauban et Agen partiellement détruites. Le président de la République Paul Doumergue annonce le 7 mars une aide d'urgence de un milliard de francs. La décrue sera complète le 24. Bilan définitif : un millier de morts.

Moissac le 4 février 1930

  • le 4 mars 1979 : le pape Jean-Paul II publie Redemptor Hominis.

C'est sa première encyclique ; elle porte sur la dignité de l'homme, et constitue une mise en garde contre les risques de la course aux armements et du progrès technique non maîtrisé.

  • le 4 mars 1988 : inauguration de la Pyramide du Louvre dans la cour Napoléon du Louvre.

Très décriée, elle semble maintenant être acceptée par les Français.

  • le 4 mars 1993 : premier vol du Dassault Falcon 2000.

Les pilotes sont Jean Pus et Guy Mitaux-Maurouard.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. La traite est officiellement abolie par le traité de Vienne (déclaration du 8 février 1815). Napoléon l’abolit aussi durant les Cent-Jours, idem Louis XVIII au traité de Paris (20 novembre 1815) et par l’ordonnance du 8 janvier 1817. La Grande-Bretagne a aboli la traite en 1807. Elle continue clandestinement jusqu’en 1850, deux pays étant “importateurs” : le Brésil et les États-Unis. Les marines militaires européennes traquent les trafiquants en mer, et c’est de là que certains jettent les malheureux captifs aux requins plutôt que d’être surpris dans leurs agissements criminels.
    L’abolition de la traite ne met pas fin à l’esclavage. La loi du 4 mars 1831 renforce l’ordonnance de 1817, plutôt mal appliquée, par des peines dissuasives : 20 à 30 ans de travaux forcés pour les responsables, la réclusion pour l’équipage du navire et un engagement de sept ans dans les colonies pour les esclaves libérés lors de la prise du navire. A cette époque, tous les pays européens possédant des colonies adoptent des législations similaires ou plus avancées ; les Britanniques abolissent l’esclavage en 1833, avec application dès 1834.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services