Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 4 mai…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 4 mai 1008 (date incertaine) : naissance d'Henri Ier, Roi de France.

Le règne d'Henri 1er est une longue suite de luttes féodales. Il perd la Bourgogne et ne gagne que le Sénonais. C'est durant cette période difficile que les évêques français proclament la paix de Dieu, puis la trêve de Dieu. Voir les chroniques du 14 mai, 20 juillet et 14 août.

  • le 4 mai 1097 : la première croisade.

Godefroy de Bouillon, à la tête des premiers croisés quittent Nicomédie et se dirigent sur Nicée (actuelle İznik), capitale du sultanat seldjoukide de Roum, leur premier objectif militaire. Le siège commence le 14 mai.

  • le 4 mai 1493 : le pape Alexandre VI fulmine la bulle Inter cætera qui partage le Nouveau-Monde entre l'Espagne et le Portugal.

Le pape décrète par la bulle Inter cætera que les nouvelles terres découvertes situées à l'ouest d'un méridien à 100 lieues des îles du Cap-Vert reviennent à l'Espagne, celles à l'est revenant au Portugal ; la bulle exclut toute terre connue déjà sous le contrôle d'un État chrétien. La bulle est renforcée cette même année par un accord entre les Espagnols et les Portugais connu sous le nom de traité de Tordesillas.

  • le 4 mai 1600 : Controverse de Fontainebleau.

A Fontainebleau, devant Henri IV, a lieu une joute théologique entre catholiques et protestants. Le Roi donne raison au cardinal Du Perron et à ses collaborateurs, parmi lesquels le futur cardinal Pierre de Bérulle et tort à Duplessis-Mornay et aux protestants. Monseigneur Du Perron affirme que toutes les citations bibliques contenues dans le livre de Duplessis-Mornay sont fausses. Il met donc au défi l'auteur d'apporter la preuve de la véracité de ces citations. La conférence se tient publiquement devant 200 personnes en présence du Roi. Du Perron relève 500 passages dans le livre de Duplessis-Mornay se référant à la Bible. Duplessis-Mornay se révèle incapable de relever le « défi ». Il est donc abreuvé des sarcasmes du Roi.

  • le 4 mai 1714 : le duc de Berry Charles meurt lors d'un accident de chasse.

Il y fait une chute de cheval et meurt brutalement 10 jours plus tard. C'est le troisième petit-fils de Louis XIV.

  • le 4 mai 1724 : élection du pape Benoit XIII.
  • le 4 mai 1794 : la colonne infernale Dutruy est au Perrier.
  • le 4 mai 1814 : Napoléon arrive à l'île d'Elbe en exil.

L'arrivée de Napoléon à l'île d'Elbe ; Gravure de Marc Sandelli, extraite de La Petite Armée de G. Daddi

Il y séjourne jusqu'à son retour en France, le 26 février 1815 (Cf. la chronique du jour). L'île, conquise en 1802 par les Français, devient partie intégrante de l'Italie en 1860.

  • le 4 mai 1877 : le frère 3 points Gambetta à la Chambre.

« Le catholicisme, voilà l'ennemi »

Note François Marie Algoud dans son livre Histoire de la perversion de l'intelligence et des mœurs. (Edition de Chiré, pages 126).

« Qu'est-ce que le cléricalisme ? Hector Depasse, un écrivain républicain, en donne alors cette définition : « Le cléricalisme est la ligue des partis d'État et d'Église, la confusion de la politique et du culte, le complot de la police et du dogme pour l'asservissement de l'esprit humain. » Se donnant pour but de combattre le cléricalisme, l'anticléricalisme revêt donc à la fois une dimension politique, qui vise les relations entre l'État et la religion, une dimension sociale, qui regarde la place de la religion dans la société, et une dimension philosophique, qui concerne l'emprise de la religion sur l'individu. 

[…] Le 4 mai 1877, des députés interpellent le gouvernement sur « l'agitation antipatriotique » entretenue par les « menées ultramontaines ». C'est dans ces circonstances que Gambetta monte à la tribune de la Chambre, et lance une charge contre l'Église en brandissant les règles concordataires. « À quel degré de faiblesse et d'impuissance sommes-nous donc tombés, accuse-t-il, qu'on puisse voir un pape s'adresser directement en France soit à des particuliers, soit à une collectivité, sans recourir à l'intermédiaire des pouvoirs civils ? »

Et de conclure : « Je ne fais que traduire les sentiments intimes du peuple de France en disant du cléricalisme ce qu'en disait un jour mon ami Peyrat : "Le cléricalisme, voilà l'ennemi !"

Tiré de Quand les catholiques étaient hors la loi de Jean Sévillia (éditions Perrin page 15 et 22)

  • le 4 mai 1945 : le général Leclerc prend Berchtesgaden.
  • le 4 mai 2008 : les apparitions du Laus sont reconnues.

Concernant le message donné au Laus, la sainte Vierge dit à Benoite Rencurel :

"J'ai demandé le Laus à mon Fils pour la conversion des pécheurs et Il me l'a donné". Elle a également demandé la construction d'une grande église et de faire un pèlerinage. Ensuite, Benoite reçoit de la sainte Vierge une longue formation, en vue de sa mission : œuvrer pour faire connaître la Miséricorde de Dieu, spécialement dans le Sacrement de Pénitence. La Vierge attire également l'attention des pèlerins sur l'Eucharistie en multipliant les miracles par l'utilisation de l'huile de la lampe du Tabernacle.

Partager cet article

1 commentaire

  1. 4 mai 1897, incendie du Bazar de la Charité, voyons !!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services