Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 30 mars…

« Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir… » (Maréchal Foch)

« Les peuples cessent de vivre quand ils cessent de se souvenir."» (Maréchal Foch)

Alors rappelons-nous :

  • le 29 mars 1707 : décès du marquis de Vauban, maréchal de France.

 

 

Sébastien Le Prestre de Vauban, est né en 1633 à Saint-Léger-de-Foucheret ; il meurt à 74 ans, à Paris.Architecte, ingénieur, urbaniste, hydraulicien, architecte militaireministre de Louis XIV et essayiste, il est le grand maître français de la poliorcétique, l'art d'assiéger une forteresse. Un proverbe datant de l'époque affirme : « Ville attaquée par Vauban, ville prise ; ville défendue par Vauban, ville imprenable.»

Il a au court de sa vie doté le Royaume de France de défenses contre les envahisseurs, en construisant des citadelles réputées inviolables : plus de 180 forteresses, créant ainsi une «une ceinture de fer» appelée le «système Vauban». Il conçoit ou améliore de nombreuses places fortes : Arras, Bellegarde et le château de Bazoches, Dunkerque, Neuf-Brisach, Longwy, Besançon, Briançon, Camaret, Saint-Malo, Concarneau, Fort Elet, Fort Louvois, Fort Fouras et Brouage (Charente Maritime), Villefranche-de-Conflent…

La stratégie consistait alors à gagner du temps en obligeant l'assaillant à immobiliser des effectifs dix fois supérieurs à ceux de l'assiégé. Il dote la France d'un glacis qui la rend inviolée durant tout le règne de Louis XIV. Douze ouvrages de Vauban, regroupés au sein du Réseau des sites majeurs de Vauban ont été classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO le 7 juillet 2008.

Il s'est aussi opposé à la Révocation de l'Édit de Nantes et aux dragonnades contre les Protestants en Poitou et en Languedoc, ce qui lui valut de sérieuses frictions avec le Marquis de Louvois.

Souhaitant rationaliser le système administratif et fiscal français pour lutter contre la misère des campagnes, il expose ces théories dans trois traités ; La Description géographique de l'élection de Vézelay(1696),Le Projet de Capitation (1694) et Le Projet d'une Dîme Royale. Ce dernierdocumentayant été même lu devant Louis XIV, qui lui refuse le privilège pour le publier, Vauban y propose une répartition de l'impôt plus juste et sans exemptions.

Villefranche-de-Conflent

  • le 30 mars 1774 : obligation de la criée en France.

Un arrêt fixe la mise en place du « Parquet » à la Bourse de Paris, lieu réservé aux Agents de Change. Par cet arrêt les cours doivent désormais être obligatoirement criés.

 

  • le 30 mars  1791 : uniformisation des unités de mesures en France.

 

Le décret relatif aux moyens d'établir l'uniformité des poids et mesure en date du 26 mars 1791 est sanctionné par Louis XVI. Le mètre est défini par deux scientifiques, Delambre et Méchain, comme étant les dix millionième parties du quart d'un méridien terrestre.

  • le 30 mars  1795 : fondation de l'École des langues orientales.
  • le 30 mars  1801 : le procès des chouans Saint-Réjant et Carbon, accusés de l'attentat de la rue St-Nicaise contre Bonaparte, commence.
  • le 30 mars  1814 :Paris tombe aux mains des alliés.

Les quarante mille hommes de l'empereur n'ont pu arrêter les cent soixante mille coalisés. Le 30 mars, Paris arme la garde nationale, les ouvriers ont demandé des armes et des fusils mais le gouvernement ne leur en distribue pas. Schwarzenberg attaque par Pantin et Romainville, Blücher attaque Clichy et les hauteurs de Montmartre. La capitulation est signée, les royalistes essaient de provoquer une manifestation en faveur des Bourbons, mais seuls quelques aristocrates des beaux quartiers parisiens bougent.

  • le 30 mars  1856 :Traité de Paris.

La fin du siège de Sébastopol en septembre 1855, sonne la défaite de la Russie qui accepte sans condition de renoncer à ses prétentions sur la Turquie et de reconnaître l'intégrité du territoire turc.Ce traité marque la fin de la guerre de Crimée, la neutralité de la mer Noire (ni navigation militaire, ni fortifications) et assure la protection de l'Empire ottoman et des détroits. La Russie cède les bouches du Danube à l'Empire ottoman.

 

  • le 30 mars  1880 : décrets contre les congrégations.

Jules Ferry prend deux décrets : le premier contraint, dans un délai de trois mois, les Jésuites à quitter leurs établissements, alors que le second oblige les congrégations non autorisées à faire une demande d'autorisation. Le XIXe siècle est celui de l'essor des congrégations et du renouveau de la foi en France, il marque également le début d'une « persécution » de la part des gouvernements successifs aboutissant à la sécularisation forcée ou à la dispersion des congréganistes.

Républicain athée et franc-maçon, issu d'une riche famille de libres penseurs de Saint-Dié, Jules Ferry donne aux enseignants des congrégations catholiques le même délai pour se mettre en règle avec la loi nouvelle sous peine de quitter aussi l'enseignement. Cela aboutit à l'expulsion de 38 congrégations masculines soit plus de 5000 religieux.

  • le 30 mars  1912 : le sultan du Maroc et la France signent un traité faisant du Maroc un protectorat français.

Le sultan Moulay Abd al-Hafid signe à Fès le traité qui place le Maroc sous protectorat français : aucune alliance, aucun emprunt ne sont possible qu'avec la France et à ne contracter qu'avec elle : En échange, la France promet de respecter le sultan et la religion musulmane. Lyautey est le premier gouverneur du Maroc.

  • le 30 mars  1994 : dix marins français trouvent la mort à bord du Sous-marin nucléaire d'attaque Émeraude.

Ce drame, extrêmement rare, est dû à une voie d'eau dans le compartiment des turbo-alternateurs.

  • le 30 mars  1995 : le Vatican rend publique la 11ème encyclique de Jean-Paul II, "Evangelium vitae"(« L'Évangile de la Vie »).

L'avortement et l'euthanasie sont « des crimes qu'aucune loi humaine ne peut prétendre légitimer », y déclare Jean-Paul II dans une encyclique, « Evangelium Vitae ».

  • le 30 mars  2012 : le groupe islamiste Ansar Eddine, appuyé par le MNLA touareg et des éléments d'AQMI, s'empare de Kidal.

L'Etat malien en pleine déliquescence ne contrôle plus rien.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Ce fut la grande intelligence de Louis XIV que de s’entourer de personnalités de talent issues de la roture ou de la très petite noblesse ; c’est le cas de Vauban . Il fut avec ses semblables un grand serviteur du Roi, de l’état et de la France tandis que l’aristocratie se consumait à Versailles en mondanités et glorioles ridicules …

  2. Le mètre fut défini officiellement le 26 mars 1791 par l’Académie française des sciences comme étant la dix-millionième partie de la moitié de méridien terrestre (ou d’un quart de grand cercle passant par les pôles).

  3. Comment se fait-il qu’un méridien terrestre vaille exactement 20.000 km ? C’est le Bon Dieu qui l’a voulu ainsi depuis toute éternité.

  4. Durant la Première République, le temps décimal fut officiellement introduit en France par le décret du 4 frimaire de l’An II (24 novembre 1793) : « Le jour, de minuit à minuit, est divisé en dix parties ou heures (…) ».
    Les autres unités décimales ont eu un peu plus de chance, mais ont quand-même mis un bon siècle à s’imposer en France (à la veille de la guerre de 1914, l’une des leçons de « morale » utilisait la phrase « il faut s’habituer à compter en francs et en centimes plutôt qu’en louis et en sous »), et n’a pas encore actuellement réussi à convaincre la totalité des états de la planète.

  5. Mon com n’a rien à faire là, et je vous prie de bien vouloir me pardonner de ce désordre. Il me semblait néanmoins important de réagir sur le dernier article traitant des blogs cathos car je souhaitais vous apporter mon témoignage.
    Je suis catholique et j’ai surtout la Foi, je suis cependant moins engagée dans ma Foi que beaucoup de catholiques que je lis ici. Je tiens un blog depuis quelques temps et ai dû me battre pour mes valeurs, alors que je n’en avais pas vraiment envie. J’aimerais vous parler des cercles vertueux.
    Il est fort difficile d’affirmer des opinions chrétiennes ou un simple respect de la vie, si on est seul dos au mur, seul ou presque, dans la blogosphère.
    Pouvoir lire des sites comme le Salon Beige, me fortifie dans mon courage, bien que ne partageant pas pleinement toutes vos opinions, lire des témoignages et avoir accès à l’information m’aide beaucoup.
    Je ne suis pas dans le cercle vertueux des blogs chrétiens, mais dans un cercle de blogs « amis », « satellites ».
    Il me semble que plus nous serons nombreux à témoigner et à agir sur Internet, plus nos valeurs seront entendues, et un jour peut être prises en considération.
    J’encourage tous ceux et toutes celles qui en ont le temps et le courage,et qui comme moi, même sans être dans le cercle vertueux, ont envie de défendre les valeurs essentielles de la vie, voire de la foi chrétienne d’ouvrir un blog. Il est important que nous servions de relais entre des mondes si différents, afin que peu à peu nous puissions amener des personnes à réfléchir, autrement.
    J’encourage les autres, à réagir sur les sites d’informations (enfin pas que les seuls acquis à notre Foi!) et se battre, je vous assure que l’on peut arriver à faire basculer l’opinion de quelques personnes, changer un titre d’article, je me suis fait bannir de plusieurs sites d’infos mais ne le regrette pas, la relève sera là..
    Je tiens à remercier toutes les personnes qui font vivre le Salon Beige, bien souvent, ce site m’a aidé, inspiré, convaincue du devoir d’engagement.

  6. @ jean Ferrand : il ne faut pas confondre cause et conséquence!

  7. Bien sûr, Claude. Je plaisantais.

  8. Petite précision pour l’accident du sous-marin :
    30 mars 1994: explosion d’une conduite de vapeur à bord du sous-marin nucléaire d’attaque Emeraude, qui parvient à regagner Toulon. Dix morts.
    RIP.

Publier une réponse