Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 28 mars…

« Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir… » (Maréchal Foch)

« Les peuples cessent de vivre quand ils cessent de se souvenir."» (Maréchal Foch)

Alors rappelons-nous :

  • le 28 mars 845 : les Vikings assiègent Paris.

C'est le premier siège de Paris. La ville est saccagée par les envahisseurs Vikings, probablement commandé par Ragnar Lodbrok qui demande une forte rançon pour son départ. Les abbayes de St Denis et de Saint Ouen sont aussi pillées.

  • le 28 mars  1091 : le pape Urbain II ouvre le concile de Bénévent.

Le concile décide l'interdiction d'élire un évêque qui ne soit pas prêtre ou diacre.

  • le 28 mars  1285 : décès du pape Martin IV.

Martin IV, né Simon de Brion, français, est élu pape, contre son gré, le 22 février 1281. Son pontificat dure quatre ans et un mois. Il prend le nom de Martin IV, en hommage à saint Martin, pour lequel il a une dévotion particulière.

  • le 28 mars 1654: par lit de justice, le Roi Louis XIV condamne le prince de Condé à la peine capitale pour haute trahison.

Condé allié aux Espagnols, leur avait promis un port français contre 500 000 écus pour lever des troupes et lancer la Fronde des princes en 1560.

  • le 28 mars  1799 : Pie VI est arraché à sa résidence de Florence et emmené à Valence.

Les troupes françaises refluant de toute l'Italie chassées par les Autrichiens et les napolitains qui ont repris Rome, le pape, toujours prisonniers, suit la retraite française pour mourir en aout à Valence.

  • le 28 mars -7 avril 1803 : naissance du franc germinal qui restera en vigueur jusqu'en 1914.

Créée par Bonaparte par la loidu 7-17 Germinal an XI (28 mars -7 avril 1803), cette nouvelle pièce d'un franc contient 4,5 grammes d'argent pur et 9/10ème d'or fin. Une pièce de 20 francs en or est aussi créée et est baptisée Napoléon. Le franc germinal reste en vigueur jusqu'en 1914. L'appellation « Franc » date du paiement de la rançon du Roi Jean II le Bon aux Anglais, suite à sa capture lors de la bataille de Poitiers. (cf. la chronique du 5 décembre).

  • le 28 mars 1809 : victoire de Medellin.

17 000 français et Allemands de la Confédération du Rhin du Général Claude-Victor Perrin affrontent 23 000 Espagnols du Général Gregorio Garcia de la Cuesta dont les erreurs tactiques vont donner la victoire aux Français.

Les Français perdent 1 000 hommes, mais le bilan est désastreux pour les Espagnols qui laissent 8 000 tués et blessés sur le terrain ainsi que 2 000 prisonniers et 20 canons aux Français.

  • le 28 mars  1820 : traité de Courtrai.

Louis XVIII et le roi des Pays-Bas signent un traité qui fixe le tracé de la frontière conformément à celles de 1790. L'article 18 prévoit l'obligation de respecter le libre cours de la Semois. Ces limites deviendront la frontière franco-belge.

  • le 28 mars  1871 : Commune de Paris.

Thiers a fait évacuer la ville, déclarée « ville libre », de toutes ses administrations. L'avant-veille, des élections se sont tenues dans un climat de terreur ; plus de 53% des parisiens n'y ont pas participé (*). La ville est donc aux mains des révolutionnaires les plus extrêmes qui intronisent le 28 le nouveau conseil. En effet, les plus modérés vont très rapidement démissionner.

(*)Jean Sévillia, dans Historiquement correct aux Editions Perrin pages 215-216

  • le 28 mars  1910 : premier réel vol d'un hydravion.

Il y a eu des précurseurs, comme Charles-Alphonse, qui dépose en 1876 le brevet. Mais le premier hydravion, à effectuer un vol autonome est celui qu'invente l'ingénieur français Henri Fabre qui vole au-dessus de l'étang de Berre près de Marseille.

  • le 28 mars 2000 : visite du pape Jean-Paul II en Israël.

Il visite Yad Vashem, et fait un pèlerinage sur le tombeau du Christ.

  • le 28 mars  2001 : affaire des HLM de Paris.

Le juge d'instruction Éric Halphen convoque Jacques Chirac pour l'entendre en tant que « simple témoin ». Cette convocation, est une première dans l'histoire de la République française. Le chef de l'État ne s'y rend pas, et cela déclenche une grave crise politique dans la cohabitation.

  • le 28 mars  2012 : le Pape Benoît XVI célèbre une messe Place de la Révolution à la Havane.

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services