Bannière Salon Beige

Partager cet article

C'est arrivé un...

C’est arrivé un 27 janvier…

C’est arrivé un 27 janvier…

“A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines.” Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 27 janvier: saints du jour français ou en France.
    • St Julien, premier évêque du Mans († IIIe s.)

 

  • Ste Dévote, vierge et martyre, Patronne de la Principauté de Monaco, Patronne principale de la Corse († début IVe siècle)

Au tout début du IVe siècle, en Corse (en ce temps-là province romaine), le gouverneur romain Dioclétien ordonne la grande persécution des chrétiens.

Une jeune chrétienne, Dévote, fut arrêtée, emprisonnée et torturée. Elle mourut sans renier sa foi. Après sa mort, le gouverneur de la province ordonna de brûler son corps mais des chrétiens l’enlevèrent et le placèrent sur une barque en partance pour l’Afrique où, pensaient-ils, on lui donnerait une sépulture chrétienne.

Dès les premières heures de la traversée, une tempête se leva. C’est alors que de la bouche de Dévote sortit une colombe qui guida la barque sans encombre jusqu’à Monaco où elle vint s’échouer dans le vallon des Gaumates (emplacement de l’actuelle église Sainte-Dévote). C’était le sixième jour avant les calendes de février, ce qui correspond approximativement à la date du 27 janvier.

Un oratoire marqua l’emplacement de la tombe. Les fidèles, habitants de Monaco ou navigateurs de passage, vinrent s’y recueillir nombreux et les premiers miracles s’accomplirent. Cependant, une nuit, un homme déroba les reliques de la sainte dans l’intention d’en négocier les bienfaits. Le sacrilège tourna court car un groupe de pêcheurs poursuivit le malfaiteur et le rattrapa en quelques coups de rame. La barque du voleur fut ensuite brûlée sur la plage en sacrifice expiatoire.

On raconte aussi qu’au XVIe siècle, au cours d’une guerre contre les Génois et les Pisans, la sainte protégea Monaco : les ennemis assiégeaient la forteresse. Pendant plus de six mois, leurs attaques furent repoussées par les Monégasques à qui Sainte Dévote était apparue, les assurant de la protection divine et de la victoire. Le 15 mars 1507, les Génois abandonnèrent le siège.

Le culte de Sainte Dévote demeure toujours fervent en Principauté de Monaco. Son culte, lié à Monaco et à ses Princes, se retrouve officiellement dans chaque église de la Principauté et sur des monnaies. C’est l’âme protectrice de l’identité monégasque, dont les reliques ont été implorées dans les joies et les peines. A noter que le premier livre écrit en monégasque par le poète monégasque Louis Notari s’appelle “A legenda de Santa Devota” (La légende de Sainte Dévote).

  • St Marius, abbé du monastère de Bodon au pays de Sisteron († v. 650)
  • St Thierry (Theodoricus), évêque d’Orléans († 1022)

À Tonnerre en Bourgogne, l’an 1022, le trépas de saint Thierry (Theodoricus), évêque d’Orléans, qui quitta cette vie en faisant route vers les tombes des Apôtres.

  • St Gilduin, diacre de Dol († 1077)

À Chartres, en 1077, trépasse saint Gilduin, diacre de Dol de Bretagne. Encore jeune homme, il fut élu évêque de Dol, mais il se rendit auprès du pape saint Grégoire VII pour repousser un tel honneur dont il se croyait indigne. En revenant de Rome, il fut saisi par la fièvre aux confins du pays chartrain et termina là son pèlerinage terrestre.

  • Bx Jean de Warneton, évêque († 1130)

Il était chanoine régulier quand il reçut le siège de Thérouanne, chez les Morins, et pendant plus de trente ans il lutta contre les simoniaques et fonda huit monastères de moines et de chanoines réguliers. Il y meurt en 1130.

  • Bse Rosalie du Verdier de la Sorinière, martyre († 1794)

A Angers, le 27 janvier 1794, la bienheureuse Rosalie du Verdier de la Sorinière, vierge du monastère du Calvaire de cette ville, est assassinée par haine. Elle finit martyre de la révolution anti-française, guillotinée en haine de foi catholique.

  • le 27 janvier 672 : mort du pape saint Vitalien.
  • le 27 janvier 847 : mort du pape Serge II et élection du pape Léon IV.
  • le 27 janvier 1614 : fin de l’évangélisation du japon.

Tiré du Magnificat de janvier 2014 :

«Cette date sonne le glas de l’expansion chrétienne dans l’archipel japonais. L’édit de persécution, promulgué ce jour-là, provoque le rassemblement des prêtres et de nombre de catéchistes qui sont embarqués de force sur des navires en partance. La fleur de la foi, plantée par Saint François Xavier en 1549 et entretenue par ses successeurs, est arrachée avec violence.

La porte de du Japon autrefois paisiblement ouverte est brutalement refermée pour un huis clos sanglants qui engendra une foule de glorieux martyrs.»

  • le 27 janvier 1648 : fondation de l’Académie royale de peinture et de sculpture à Paris.

Le Brun obtient du Roi Louis XIV la création d’une Académie royale de Peinture et de Sculpture, indépendante des maîtres-jurés de la corporation de St-Luc, à Paris. Son but est de donner un statut plus élevé aux artistes et de les distinguer des artisans. Elle voit son influence croître réellement lorsque Colbert en devient le parrain en 1663.

L’Académie royale des Sciences devant Louis XIV, Henri Testelin (1616-1695),
d’après Charles Le Brun
(carton de tapisserie commandé par le Roi pour la Manufacture des Gobelins, vers 1667)
Musée national du château de Versailles

  • le 27 janvier 1615 : naissance de Nicolas Fouquet, homme d’état français.
  • le 27 janvier 1687 : polémique à l’Académie française, début de la querelle des Anciens et des Modernes.

Charles Perrault présente à l’Académie française son poème “Le siècle de Louis le Grand”. L’œuvre déclenche une vive polémique littéraire, et deux groupes d’écrivains s’opposent : les Anciens, tels que La Fontaine, Boileau ou encore Racine, qui prônent l’imitation et l’adaptation d’œuvres antiques ; les Modernes, emmenés par Perrault, qui affirment que les œuvres de l’Antiquité peuvent être dépassées en qualité par des formes artistiques nouvelles.

  • le 27 janvier 1740 : mort de Louis IV Henri de Bourbon-Condé, prince de Condé.
  • le 27 janvier 1756 : naissance de Wolfgang Amadeus Mozart.
  • le 27 janvier 1761 : Louis XV nomme le comte de Choiseul secrétaire d’Etat à la Guerre.
  • le 27 janvier 1794 : assassinat du Prince de Talmont, ancien chef de la cavalerie vendéenne, à Laval.

Il est guillotiné.

  • le 27 janvier 1814 : naissance d’Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc, architecte français.
  • le 27 janvier 1794 : la Convention impose la langue française.

Sur une proposition du député Bertrand Barère, la Convention décide que le Français est la langue obligatoire pour tous les documents officiels.

“Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton, l’émigration et la haine de la république parlent allemand; la contre-révolution parle italien et le fanatisme parle basque. Cassons ces instruments de dommage et d’erreur.”

  • le 27 janvier 1931 : le général Weygand est nommé vice président du Conseil supérieur de la guerre et inspecteur des armées.
  • le 27 janvier 1934 : le Président du conseil Chautemps démissionne à cause du scandale financier Stavisky.
  • le 27 janvier 1967 : mort d’Alphonse Juin, maréchal de France et académicien français.

A 78 ans, Alphonse Juin, dernier maréchal de France, s’éteint à l’Hôpital du Val-de-Grâce. Il s’est notamment distingué à la tête des forces françaises libres d’Afrique du Nord, lors de la libération de l’Italie et du débarquement en Provence.

Sorti major de sa promotion en 1912 (devant De Gaulle), il choisit les Tirailleurs Algériens. Sous-lieutenant au Maroc, il participe aux opérations de pacification dans l’Atlas sous les ordres du Général Hubert Lyautey. Grièvement blessé lors des offensives de mars 1915, il perd alors en partie l’usage du bras droit. En 1923, il retourne au Maroc pour participer aux opérations de pacification dans l’Atlas sous le commandement du Maréchal Philippe Pétain.

  • le 27 janvier 1968: le sous-marin français “Minerve” disparaît au large de Toulon avec 52 hommes à bord.
  • le 27 janvier 1977 : le Vatican réaffirme l’interdiction par l’Église catholique romaine d’ordonner prêtres des femmes.
  • le 27 janvier 1996 : la France procède à un sixième essai nucléaire sur l’atoll de Fangataufa, en Polynésie française.
  • le 27 janvier 1999 : le pape quitte les États-Unis après y avoir condamné la peine de mort et l’avortement.
  • le 27 janvier 2001 : deux cents jeunes de deux bandes rivales de Mantes-la-Jolie et de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) s’affrontent au centre commercial des Quatre Temps à La Défense.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le Maréchal Juin, né à Bône et condisciple de mon père, constantinois, au lycée de Constantine n’a jamais fait partie des FFL.
    Missionné par le Maréchal Pétain après le départ du Général Weygand exigé par les allemands, pour préparer l’Armée de l’Empire à la rentrée en guerre .Cette Armée sous les ordres de Giraud a participé la capitulation de l’armée Von Arnim le 15.6.43 au Cap Bon et a libéré la Corse en septembre 43. Le Général JUIN commandant le corps expéditionnaire en Italie a ouvert la route de Rome aux Anglos-américains provoquant leur admiration d’une armée française digne de ses plus hautes traditions militaires. La prise de Rome a été éclipsée par Over lord le 6.6.44.
    Elle a permis d’étoffer la glorieuse 2 DB de Leclerc et la 1ère DFL.
    Il ne faut pas réécrire l’histoire à la pâle lumière de l’imposture et de la haine gaulliste !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services