Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

C’est arrivé un 26 janvier…

« Pour comprendre l'Histoire, comme pour comprendre un paysage, il faut choisir le point de vue; et il n'en est de meilleur que le sommet. »(Paul Claudel)

"Chaque Nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu'elle doit accomplir. Celle de la France est d'exécuter la Geste de Dieu, "Gesta Dei per Francos". (Joseph de Maistre)

Enfin Otto de Habsbourg-Lorraine affirme pour toute personne :

« Celui qui ne sait pas d'où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l'avenir »

  • Alors rappelons-nous :

    le 26 janvier 456 : le général alain Aspar fait proclamer empereur l'officier thrace, Léon Ier à Constantinople.

  • le 26 janvier 1412 : rétablissement de la prévôté des marchands à Paris.

Au Moyen Âge, les marchands forment une association et chargent un prévôt de faire appliquer leur règlement. La corporation, détentrice depuis 1170, du monopole de l'approvisionnement par voie fluviale, constitue progressivement la municipalité de Paris, sans avoir été investie par le Roi.

Saint-Louis décide de réformer la municipalité parisienne : les jurés des marchands de l'eau deviennent des échevins et leur chef prend le titre de prévôt des marchands de Paris. Ainsi, en 1263, la Hanse des marchands de l'eau élit une première municipalité composée d'un prévôt des marchands, Évrard de Valenciennes, assisté de quatre échevins.

La charge acquière progressivement un rôle politique en raison de ses forts liens avec la bourgeoisie parisienne.

L'élection du prévôt des marchands et des échevins avait lieu le 16 août de chaque année pour deux ans non renouvelables. L'élection fut reporté en 1590 en raison du siège de la ville par Henri IV.

Après la révolte des Maillotins, la prévôté est supprimée et unie à la prévôté de Paris ; Rétablie en 1412, la prévôté devient dès lors subordonnée au Roi. Les prévôts sont recrutés parmi les officiers royaux.

Le dernier prévôt des marchands, Jacques de Flesselles, est assassiné le 14 juillet 1789 par les révolutionnaires qui prennent l'Hôtel de ville.

  • le 26 janvier 1611 : Sully quitte le gouvernement.

En désaccord avec la politique pro espagnole menée par Marie de Médicis, Sully quitte sa charge de surintendant des Finances mais continue de participer du Conseil. C'est Concini qui lui succède. A 52 ans, Sully qui était à la tête des finances de la France depuis 1598, conserve son titre de gouverneur du Poitou et reçoit une indemnité de 300 000 livres.

 

  • le 26 janvier 1720 : traité de Madrid.

Le traité de Madrid du 26 janvier 1720 stipule que Charles VI se détourne de la couronne d'Espagne et reconnaît que l'infant Don Carlos est le suzerain des duchés de Parme et de Toscane. Philippe V d'Espagne, quant à lui, dit adieu au trône de France et retire ses troupes de Sardaigne et de Sicile.

  • le 26 et 27 janvier 1789 : manifestations bretonnes à la fin des « Etats de Bretagne ».

A Rennes, des bagarres opposent des nobles à des jeunes roturiers à la fin de la session des « États de Bretagne » qui a vu la noblesse refuser en bloc le programme de réformes présenté par le Tiers-État.

  • le 26 janvier 1802 : Bonaparte est élu président de la République italienne, nouveau nom donné à la République cisalpine.

 

  • le 26 janvier 1812 : après la prise de Valence, le 6, la Catalogne est annexée à l'Empire.

 

  • le 26 janvier 1854 : Saint Bosco fonde l'ordre des Salésiens à Turin.

En 1854, le prêtre italien, Saint Jean Bosco fonde l'oratoire Saint-François de Sales qui a pour but d'aider les jeunes enfants pauvres. Son action pédagogique se développe et Il s'entoure de prêtres éducateurs. Il fonde alors la Société de Saint François de Sales également appelée Congrégation des salésiens, à Turin. Sa mission est d’éduquer les jeunes en difficultés. Le nom de la société rend hommage à Saint-François de Sales.

  • le 26 janvier 1855 : signature par la France et le Royaume-Uni du traité d'alliance avec le Piémont et la Sardaigne, en présence de Victor-Emmanuel Ier, roi du Piémont.

 

  • le 26 janvier 1859 : signature d'un traité d'alliance franco-sarde.

A la suite de l'entrevue de Plombières, Napoléon III et Camillo Cavour signent secrètement un traité d'alliance visant à chasser l'empire d'Autriche de l'Italie du nord. La guerre opposant la coalition franco-sarde à l'Autriche s'achèvera par la signature du traité de Zurich les 10 et 11 novembre 1859. En contrepartie de son soutien, la France va récupérer le comté de Nice et le duché de Savoie. Cette décision sera officialisée par la signature du traité de Turin le 24 mars 1860.

  • le 26 janvier 1871 : l'armistice entre la Prusse (Bismarck) et la France (Favre) est signé à Versailles : cession de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine.

 

  • le 26 janvier 1952 : première démonstration de l'ordinateur EDVAC

(Electronic Discrete Variable Automatic Computer – Ordinateur électronique à variables disсontinues). Aux Etats-Unis et non en France, mais cet évènement concerne tout le monde.

  • le 26 janvier 1989 : « les fumées de Satan sont entrées dans l’Eglise », disait le pape Paul VI…un exemple…

Cent-soixante-trois théologiens d'Allemagne fédérale, d'Autriche, des Pays-Bas et de Suisse publient une « déclaration de Cologne » mettant en cause la façon dont le pape Jean-Paul II dirige l'Église catholique romaine. Le document critique en particulier les choix du Souverain pontife dans la nomination des évêques, son « mépris des propositions des Églises locales », et la « façon inadmissible » dont il pratique l'enseignement, notamment sur le sujet de la régulation des naissances.

  • le 26 janvier 2000 : mise en examen de DSK.

Dominique Strauss-Kahn mis en cause en octobre ou novembre 1999 dans le cadre de l'affaire de la MNEF avait démissionné de son poste de Ministre de l'Économie : Il est maintenant mis en examen pour "complicité par instruction donnée et recel d'abus de biens sociaux" dans le cadre de l'affaire Elf, dans le volet dit des "emplois fictifs".

7 ans plus tard cela n’empêchera pas le président en fonction de le proposer pour le poste de directeur du FMI !

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

15 commentaires

  1. Et le 26 janvier 2014 ?
    Nous le saurons ce soir et dans les jours à venir
    🙂

  2. Concernant Aspar, le mot “alain” ne doit pas porter de majuscule. C’est un adjectif se rapportant au peuple des Alains, et en aucun cas un prénom.
    Merci de respecter les règles de l’orthographe française et de ne pas accoler de majuscules là où l’usage les proscrit.

  3. So, what ??
    Il faudrait se cantonner à des évènements qui parlent encore à notre époque et s’il n’y en a pas inutile d’encombrer la page et de perdre du temps pour la rédaction

  4. Pour Daniel.
    Sans chercher à polémiquer, car je n’ai pas le temps, je vous accorde que les lignes sur Aspar n’ont pas forcément leur place ici. Pour le reste, il n’y a rien à retirer. Je vous renvoie aux trois citations mis en en-tête de la chronique.
    Cette dernière à pour but de participer modestement à la réappropriation, par les Français, de leur histoire ; laquelle tient son cœur dans la foi Catholique.
    Cordialement.
    LS

  5. @ Lois Spalwer
    Je ne suis pas très sûr de bien comprendre votre réplique à Daniel, lequel partage une observation en tant que lecteur sur l’utilité de la rubrique “c’est arrivé un…”
    Votre réplique suggère que l’avis d’un lecteur sur le contenu rédactionnel compte moins que le vôtre. Posez-vous la question de savoir combien de lecteurs pourraient être du même avis que Daniel. Il existe une règle en marketing que pour un seul avis exprimé, il y en a x-nombre du même avis mais qui ne sont pas exprimés.
    Faites-donc un sondage pour ou contre “c’est arrivé un….” Chiche?
    Moi je vote contre: trop long, hors contexte, trop de sujets, pas le temps de le lire. Voilà, c’est dit en toute clarté. Et en toute amitié car dois-je préciser: c’est loin d’être inintéressant.

  6. Merci Mr Spalwer pour cette rubrique plus qu’intéressante. Indispensable maintenant.
    Du beau travail.

  7. Votre remarque est très claire je vous en remercie et la mienne le sera aussi.
    Si les lecteurs ne souhaitent plus cette rubrique, qu’ils l’écrivent.  J’arrêterai aussitôt car cela me consomme beaucoup de temps.
    Cependant la quasi totalité des mails me demandent de continuer!
    Je ne pousse personne à lire; et si l’histoire de France, qui s’étale sur près de 2000 ans est riche, vous n’y pouvez rien et moi non plus.
    Par contre, il est de notre devoir de chercher à transmettre aux générations qui montent la VRAIE HISTOIRE de France; pas celle que l’Etat impose depuis trop longtemps.
    Voilà l’objet de cette rubrique qui ne cherche qu’à nous rappeler par les faits ce que signifie être Catholique et Français.
    Cordialement.
    LS

  8. CONTINUEZ!!!!! Je lis avec délice cette rubrique!!!
    Certes c’est de l’histoire…
    Mais on en a besoin.
    Vraiment continuez…
    Et puis ceux que cela n’intéresse pas, vous constaterez que LS a tronqué et pour lire en entier il faut cliquer. Alors si l’histoire ne vous intéresse pas ne cliquez pas…

  9. Moi, au contraire, j’apprécie beaucoup cette rubrique. Tant de choses oubliées ou jamais sues !
    Je félicite l’auteur et le prie de continuer.
    Si on n’a pas le temps de la lire, on la passe ! Tout le monde est libre de lire ou ne pas lire le SB, ou de n’en lire que quelques rubriques.
    Je remercie aussi le SB de nous donner ce choix, car il y a d’autres sites qui ne vous laissent pas cette liberté, vous imposent tel ou tel post et le font disparaître avant que vous ne l’ayez lu en entier, sans compter les pubs sautillantes qui en masquent une partie. Les pubs du SB, gentiment rangées à gauche, ne sont pas gênantes du tout.
    Jusqu’ici je suis satisfait à 100% du SB et particulièrement de la rubrique historique, émaillée d’images qui la rendent encore plus attrayante.

  10. Monsieur Spalwer,
    Je vous encourage modestement mais avec conviction à continuer cette rubrique, qui a, je pense, l’avantage d’être fournie et en même temps chaque thème reste succinct, ce qui permet de choisir rapidement ce qu’on veut lire ou pas, pour ensuite éventuellement approfondir tel ou tel sujet.
    Et puisqu’on vous parle de sondage, il me semble que celui qui serait à réaliser concernerait l’intérêt à sortir en bouquin votre chronique.
    En tous cas merci.

  11. “Qui ne sait pas tirer les leçons de 3000 ans d’histoire, vit seulement au jour le jour.” Goethe. Citation du livre : Le monde de Sophie de Jostein Gaarder. Abraham a 4000 ans, n’est-ce-pas, et Jésus-Christ, 2000 ans.

  12. Ces derniers jours, l’intéressante rubrique quotidienne “C’est arrivé un …” est scindée en deux parties, invitant le lecteur curieux à suivre un lien pour en savoir plus: excellente idée. Lorsqu’on reprend la lecture de l’ensemble des billets du jour, on a moins à dérouler (même avec des promenades en ascenseur, nous devenons de plus en plus paresseux). Pour ma part, je prends toujours un moment, au moins une fois dans la journée, pour en savoir plus, voire pour creuser un peu plus loin certaines informations.
    Merci Lois, on attend votre éphéméride avec intérêt et on vous lit avec plaisir. Je coche la case “continuer”.

  13. Livre d’Isaïe 8,23b.9,1-3.
    Dans les temps anciens, le Seigneur a couvert de honte le pays de Zabulon et le pays de Nephtali ; mais ensuite, il a couvert de gloire la route de la mer, le pays au-delà du Jourdain, et la Galilée, carrefour des païens.
    Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre, une lumière a resplendi.
    Tu as prodigué l’allégresse, tu as fait grandir la joie : ils se réjouissent devant toi comme on se réjouit en faisant la moisson, comme on exulte en partageant les dépouilles des vaincus.
    Car le joug qui pesait sur eux, le bâton qui meurtrissait leurs épaules, le fouet du chef de corvée, tu les as brisés comme au jour de la victoire sur Madiane.

  14. @Loïs Spalwer
    Il faut continuer votre rubrique, quitte à ne pas lui consacrer de trop longs paragraphes ou des citations tirées de livres, comme hier sur Jeanne d’Arc, par exemple. Il vaut mieux synthétiser, dans la mesure du possible.
    Je ne comprends pas la réaction de Daniel : “des événements qui parlent à notre époque”. Toute l’histoire nous parle, et pas seulement la période contemporaine. La France n’est pas née en 1789, ni en 1945 ou 1968.

  15. Et bien moi je suis pour car un peu d’Histoire ne fait pas de mal non ? surtout en ces temps de grande lessive sur tout ce qui a fait NOTRE Histoire ; Et je me permets d’imprimer ce que je n’ai pas le temps de lire. Voilà MERCI à vous de nous rafraîchir la mémoire et je ne me permettrai pas de polémiquer… CONTINUEZ S.V.P. MERCI

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services