Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 22 mai …

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 22 mai·337 : Constantin est baptisé sur son lit de mort.

Constantin Ier est le tout premier empereur romain de foi chrétienne. Il a permis à la foi catholique de sortir des catacombes, se fait baptiser à l'orée de sa mort. C'est la coutume à l'époque de se faire baptiser le plus tard possible pour éviter le Purgatoire.

  • le 22 mai·987 : décès du Roi de France Louis V.

Sautant de son cheval à la poursuite d'un gibier, dans la forêt d'Halatte près de Senlis, le Roi fait une chute si rude qu'il est incapable de se relever. Il se plaint de violentes douleurs au foie. Une importante hémorragie se déclare :

"Le sang sortait en abondance par le nez et la bouche. Les mamelles palpitaient de douleurs continues, et une chaleur intolérable régnait dans tout le corps", relate le chroniqueur Richer.

Et le 22 mai, après de longues heures d'agonie, Louis V décède sans héritiers. Les grands du Royaume présents jurent de ne rien faire avoir de s'être réunis au complet pour élire un nouveau Roi. Hugues Capet succèdera ainsi au dernier des carolingien.

  • le 22 mai·1200 : Traité du Goulet.

Ce traité est conclu, selon le chroniqueur Rigord, le jeudi18 mai 1200 à Gueuleton, actuelle île du Goulet près de Vernon. La plupart des historiens donnent cependant comme date pour le traité le 22 mai. Par ce traité, Jean-sans-Terre cède le comté d'Évreux à Philippe Auguste et reconnaît la suzeraineté du Roi de France sur les terres françaises des Plantagenets. En contrepartie, le Roi Philippe II renonce à tout droit sur la Bretagne dont le jeune duc, Arthur, doit prêter hommage au roi Jean.

  • le 22 mai·1271 : Louis IX est inhumé à St-Denis dans un tombeau d'or et d'argent ciselé.

     

  • le 22 mai·1526 : Ligue de Cognac.

Le 22 mai 1526 est constituée, à l'initiative de Louise de Savoie, mère du Roi de France François Ier alors emprisonné, une ligue contre l'empereur Charles Quint. Cette ligue regroupait le pape Clément VII, Henri VIII d'Angleterre, ainsi que les villes de Florence, Milan et Venise. La ligue de Cognac marque le début de la septième guerre d'Italie qui dure près de quatre ans.

  • le 22 mai·1542 : Paul III convoque le concile de Trente.

Voir la chronique du 13 décembre.

  • le 22 mai·1667 : le pape Alexandre VII meurt à Rome.

Voir la chronique du 7 avril.

  • le 22 mai·1703 : bataille du cap de la Roque.

Afin de compenser leur infériorité, au début de la guerre de Succession d'Espagne, les marines franco espagnoles pratiquent la guerre de course qui oblige les anglo-hollandais à escorter les convois. Le 22 mai 1703, une escadre française commandée par Alain Emmanuel de Coëtlogon tente d'intercepter un convoi hollandais transportant du sel et du sucre. 110 navires marchands sont escortés par cinq navires de guerre. Ces derniers se portent au-devant des Français pour couvrir la fuite du convoi. Les navires de guerre hollandais, moins puissants, doivent se rendre, mais les navires marchands parviennent à s'enfuir. Victoire militaire indéniable, l'objectif français n'est donc pas complètement atteint.

Gravure de la bataille du cap de la Roque, d'après le tableau de Théodore Gudin

  • le 22 mai·1765 : le Parlement de Bretagne démissionne en masse.

70 magistrats sur 86 démissionnent collectivement, pour s'opposer à la mise en place des impôts imposés par Louis XV.

  • le 22 mai·1794 : bataille de Tournai.

Les coalisés battent les armées révolutionnaires dans le nord de la France 

  • le 22 mai·1871 : les troupes versaillaises contrôlent les Champs-Élysées, les quartiers St-Lazare et Montparnasse, à Paris.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Les parlements de l’Ancien régime étaient tous des privilégiés qui s’opposaient aux mesures de justice fiscale proposées par Louis XV. Le roi voulait que les privilégiés paient aussi l’impôt.
    Voir l’excellent Louis XV, de Michel Antoine, et aussi Histoire et dictionnaire des Lumières de Jean de Viguerie.

  2. NB Bataille de Tournai : cette ville n’est pas en Flandre.

  3. Effectivement Florian78 a raison: les juristes du parlement de Bretagne voulaient garder leurs privilèges et leurs exemptions d’impôt…
    Cela rappelle la situation actuelle des députés et sénateurs magouilleurs… mais a priori tous tomberont avec Normal Ier… la chute sera plus ou moins dure suivant leur degré de traîtrise passée et actuelle.
    Nous quand on nous en fait trop, on ne correctionne plus… 😉

  4. Pierre Hillard est un des seuls à avoir compris que dans l’histoire du monde il y a une mystique religieuse et non matérialiste. Cette accélération du mondialisme va de paire avec cette emprise de plus en plus importante des principes de la synagogue sur les principes de l’église catholique. Ainsi, pour que le Machia’h puisse s’imposer (ou antéchrist chez les chrétiens, Dajjal chez les musulmans) faut-il que le pape disparaisse ou soit remplacé par un de la synagogue. L’histoire explique comment le peuple juif, pourtant peuple élu, refusa le Christ. Ce n’est pas pour rien que St Jean en a été jusqu’à parler de la synagogue de satan. Le noachisme fera donc tout pour faire disparaître tout ce qui est du domaine de la Rédemption. En France, les rois étaient devenus depuis Clovis les délégués de Dieu. Ils devaient aider leur peuple à gagner leur ciel. C’est ainsi que le 21 juin 1429, aura lieu sous acte notarié une triple donation étonnante : le roi français donnera son Royaume à Jeanne d’Arc qui le transmettra à Dieu pour être rétrocédé au roi. Insistant ainsi sur le rôle de la France depuis Clovis. Bien entendu, ce roi intermédiaire faisant obstacle à la synagogue, deviendra une cible. Le protestantisme sera une étape dans la désacralisation de la société. Cette religion, qui est une sorte de judaïsme christianisé, n’a par exemple pas de monastère priant pour le monde. Quand la Vierge Marie demanda la Consécration de la France au Sacré Coeur le 17 juin 1689 il y avait une raison ! Elle savait que sans celle-ci, la France perdrait son rôle. Effectivement, le 17 juin 1789, le tiers état se déclarait Assemblée Constituante Le pouvoir allait dorénavant venir d’une oligarchie, principalement représentée par les loges. Il est en de même avec la demande de la Consécration de la Russie par la Vierge Marie à Fatima. 1917 fut l’année qui vit la fin de l’intermédiaire de Dieu en Russie. Pour que la France et la Russie redeviennent des pays alliés à Dieu, elles doivent mettre en place ces Consécrations ! Tant que les gens ne l’auront pas compris, l’instabilité règnera.
    http://www.youtube.com/watch?v=uASeA1fBWAk

  5. J’avais compris que les Consécrations avaient finalement eu lieu ?

Publier une réponse