Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 21 septembre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 21 septembre 687 : décès du pape Conon.
  • le 21 septembre 1097 : Tancrède de Hauteville atteint, avec ses croisés, la ville de Tarse (Tarsus), la principale ville sur la plaine côtière cilicienne.

Dans le cadre de la première croisade, les Croisés se sont divisés en deux le 14 septembre précédent. Tancrède de Hauteville a délaissé le gros de la Croisade. A peine commencée, celle-ci pâtit déjà des ambitions humaines de ses chefs.

  • le 21 septembre 1188 : création de la Confrérie des Charitables de Saint-Éloi.

Deux maréchaux-ferrants, Germon de Beuvry et Gautier de Béthune, s'inquiétant de la situation dramatique des habitants de Béthune, décident de créer une Charité (Confrérie). C'est l'origine de la Confrérie des Charitables de Saint-Éloi. Elle poursuit ses activités à Béthune de nos jours. Le 21 septembre 1853, Mgr Pierre-Louis Parisis, évêque d'Arras, demande à la confrérie d'accepter la tutelle de l'Église. Elle refuse et devient laïque.

  • le 21 septembre 1322 : second mariage du Roi Charles IV.

Le Roi de France Charles IV le Bel épouse, en secondes noces, à Provins Marie de Luxembourg, fille de l'empereur germanique Henri VII de Luxembourg et de Marguerite de Brabant. Deux ans plus tard la Reine meurt dans un accident de calèche alors qu'elle est enceinte.

Mariage de Charles IV le Bel et de Marie de Luxembourg,
par Jean Fouquet (XVe siècle).

  • le 21 septembre 1532 : l'édit du Plessis-Macé.

Cet Edit confirme la Lettre de Vannes, c'est le troisième des trois Edits de rattachement de la Bretagne à la France. Voir les chroniques des 4 et 13 aout.

  • le 21 septembre 1670 : Jacques Bénigne Bossuet est sacré évêque.

Mgr Le Tellier, devenu archevêque de Reims, consacre Jacques Bénigne Bossuet comme évêque de Condom, dans le Gers, en l'église des Cordeliers à Pontoise.

  • le 21 septembre 1676 : Odescalchi est élu pape sous le nom d'Innocent XI.

Benedetto Odescalchi naît à Côme, en Lombardie, le 16 mai 1611 et meurt le 12 août 1689. Il est élu et prend le nom d'Innocent XI, le 21 septembre 1676. Béatifié en 1956, il est fêté le 12 août. Il affronte une époque difficile due aux guerres européennes. Homme modeste, austère et très charitable, il se porte personnellement au secours des victimes de la peste ou d'autres épidémies. Il veille avec attention à la formation du clergé, lutte contre l'esclavage et le népotisme. Il tente d'améliorer les relations entre le Royaume de France et le Saint Empire, préparant par là le renversement des alliances ; il soutient la Coalition catholique dans sa croisade contre les Turcs.

  • le 21 septembre 1746 : l'armée française s'empare de Madras, en Inde.

Le Français La Bourdonnais prend Madras, le « Londres indien » aux Anglais, la guerre de succession d'Autrichien sur le front Anglo-français tourne totalement à l'avantage des derniers, puisque le Canada résiste sans aide de la métropole aux assauts anglais. Mais La Bourdonnais s'oppose violemment à son chef Dupleix à propos du devenir de la ville.

  • le 21 septembre 1792 : la royauté est abolie.

Dès sa première séance, la Convention, qui exerce le pouvoir législatif, abolit la Monarchie après les interventions de Collot d'Herbois et de l'abbé Grégoire qui déclare :

"Les rois sont dans l'ordre moral ce que les monstres sont dans l'ordre physique. Les cours sont l'atelier du crime, le foyer de la corruption et la tanière des tyrans. L'histoire des rois est le martyrologe des nations".

Selon la grille de lecture du marquis de la Franquerie dans son livre : La Vierge Marie dans l'histoire de France de l histoire de France, qui explique combien ce régime, en France, s'est construit sur la haine de la foi catholique, la république est le « châtiment » permis par Dieu, suites aux infidélités des Français.

Un mois après le coup de force du 10 août, c'est la fin de la première révolution, celle qui s'est déroulée dans le cadre de la monarchie.

François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l'intelligence et de mœurs (Edition de Chiré, note, page 75)

  • le 21 septembre 1860 : bataille du Pont de Pa-Li-Kao entre les franco-anglais et les chinois.

Le pont de Pa-Li-Kiao, le soir de la bataille», dessin d'É. Bayard, d'après une esquisse de M. E. Vaumort, gravure de Brugnot.

La bataille de Palikiao (Baliqiao, Hebei) a lieu au cours de la Seconde Guerre de l'Opium (1856-1860). La victoire des troupes franco-anglaises, où s'illustre le général Cousin-Montauban, ouvre la route de Pékin aux armées occidentales.

  • le 21 septembre 1952 : affirmation du grand maitre de la Franc maçonnerie.

« Aucun conflit n'est possible entre les principes philosophiques du marxisme et de la Franc-maçonnerie ».

Cité par François Marie Algoud dans Histoire de la volonté de perversion de l'intelligence et de mœurs note, page 240, tiré de la Documentation catholique.

  • le 21 septembre 2000 : Jacques Chirac réagit aux propos de l'ex-financier du RPR Jean-Claude Méry.

Celui-ci, décédé en 1999, affirmait dans un témoignage vidéo avoir remis en octobre 1986 "cinq millions de FF en argent liquide" en présence de Jacques Chirac, à son ex-directeur de cabinet Michel Roussin.

  • le 21 septembre 2001 : la ville de Toulouse est victime de l'explosion de l'usine AZF.

L'explosion fait 30 morts et environ 5000 blessés, ainsi que des dégâts matériels considérables. Un dépôt d'environ 400 tonnes d'engrais explose au sein de l'usine AZF à Toulouse. La déflagration creuse un cratère de 10 mètres de profondeur et ravages les alentours. Attentat islamique dix jours après New York, mauvais stockage? Il est bon de relire l'enquête de Valeurs Actuelles faite sur plusieurs numéros à l'époque qui met en question la version officielle.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. A Toulouse, le 21 Septembre 2001, ce sont 2 usines d’explosifs qui ont sauté simultanément: La SNPE (la Société nationale des poudres et explosifs, de l”Armée ) et AZF (Société produisant le Nitrate d’Ammonium de Total qui est le principal explosif utilisé dans le monde, surtout dans l’industrie minière). C’est la Raison d’Etat qui a imposé le silence à l’Armée et ordonné aux pouvoirs civils et judiciaires d’imposer la thèse de l’accident. Mais les éléments de preuves de l’attentat restent incontournables et seul un Système Politique nouveau pourrait les reconnaître.

  2. Mince !… qu’est-ce que la France est allée faire ds cette abjecte guerre de l’Opium ?

  3. Ouf, le miracle de St Janvier a eu lieu le 19 septembre 2017 :
    https://www.youtube.com/watch?v=uk0B7b8_m9c

  4. Comme Marguerite Duras, l’abbé Grégoire n’a pas seulement dit beaucoup de conneries : il en a aussi écrit !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services