Bannière Salon Beige

Partager cet article

C'est arrivé un...

C’est arrivé un 2 janvier…

C’est arrivé un 2 janvier…

“A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines.” Léon XIII, Rerum Novarum

Rappelons-nous :

  • le 2 janvier 533 : le pape Jean II est élu.

Mercurius, est né à Rome vers 470, il est pape du 2 janvier 533 au 8 mai 535 sous le nom de Jean II. Portant un nom païen, il inaugure l’usage pour les papes de prendre un nouveau nom à leur élection.

  • le 2 janvier 876 : édification de la ville de Compiègne par Charles II le Chauve sur le modèle de Constantinople.
  • le 2 janvier 1322 : décès de Philippe V le Long, Roi de France qui meurt de dysenterie.
  • le 2 janvier 1364 : Jean II le Bon retourne à Londres et se constitue prisonnier.

L’exemple, le bon exemple, venait d’en haut à cette époque. Il est loin le temps où Charles de Gaulle payait ses factures d’eau et d’électricité à l’Elysée. Nous aurions bien besoin de chefs qui soient des hommes d’honneur. Ce serait déjà une première marque de compétence.

  • le 2 janvier 1492 : entrée des Rois très Catholique dans Grenade.

Les Rois Catholiques Ferdinand II d’Aragon et Isabelle de Castille entrent dans Grenade. Ils mettent fin à l’Islam espagnol et achèvent la Reconquista, initiée en 718. Toute la péninsule est redevenue chrétienne. Le siècle espagnol va commencer.

Le sultan Abû `AbdAllâh As-Saghîr, dit Boabdil, envoie son général Abû Al-Qâsim au campement des Rois Catholiques pour négocier secrètement la reddition. Les pourparlers durent plusieurs semaines, au terme desquelles les protagonistes signent la capitulation de Grenade. C’est le 25 novembre 1491.

Le traité comporte une soixantaine de clauses se résumant ainsi :

  • Le Roi de Grenade s’engage à livrer la ville de Grenade aux Rois Catholiques dans un délai ne dépassant pas soixante jours à compter de la date de signature du traité.
  • Tous les prisonniers, des deux camps, seront libérés sans rançon.
  • Les Musulmans ne seront pas molestés dans leurs personnes, dans leurs biens ou dans leur honneur. Ils peuvent garder leur juridiction et leurs juges. Ils peuvent pratiquer librement leur culte.
  • Les mosquées resteront inviolées. Aucun Chrétien ne pourra investir une mosquée ou la demeure d’un Musulman.
  • Pendant trois ans, les Musulmans qui le souhaitent peuvent traverser librement vers l’Afrique dans des navires affrétés par le Roi Catholique Ferdinand.

Quelques semaines après la signature du traité, Grenade se rend. L’armée espagnole investit la ville et se dirige directement à l’Alhambra, le palais royal, édifié deux siècles et demi plus tôt par le fondateur du Royaume de Grenade, Ibn Al-Ahmar. On installe au sommet de la plus grande tour de l’Alhambra une imposante croix argentée, celle que portait le Roi Ferdinand lors de ses batailles contre les Maures. On annonce que Grenade appartient désormais aux Rois Catholiques. C’est le 2 janvier 1492. L’Histoire tourne définitivement la page de l’Espagne musulmane.

Le sultan, quittant l’Espagne, se retourne une dernière fois sur sa ville au dernier col dominant Grenade, appelé depuis le col du Maure, et se met à pleurer. Sa mère s’écrie :

« Tu pleures comme une femme ce que tu n’as pas su défendre comme un homme »

  • le 2 janvier 1590 : le Roi Henri IV, pour récompenser le Parlement de Bretagne de sa fidélité lui accorde un brevet confirmant ses privilèges.
  • le 2 janvier 1604 : le Parlement enregistre l’édit de Rouen d’Henri IV qui rétablit la Compagnie de Jésus en France.
  • le 2 janvier 1635 : le Cardinal Richelieu fonde l’Académie Française.

L’Académie française, fondée en 1635 sous le règne du Roi Louis XIII, par le Cardinal de Richelieu est l’une des plus anciennes institutions de France.

  • le 2 janvier 1664 : Colbert est nommé surintendant des Bâtiments, Arts et Manufactures.

Colbert est nommé surintendant des Bâtiments, des Arts et Manufactures le 2 janvier 1664. Ce poste consiste à créer de nouveaux palais, bâtiments, et entretenir ceux qui existent déjà. Cette fonction a été conçue sous le règne de François Ier. Ainsi de nombreuses personnalités de l’époque l’ont occupé, comme Androuet du Cerceau, Sully et Mazarin. Colbert reste à ce poste jusqu’en 1683.

 

 

Portrait de Jean-Baptiste Colbert, par Claude Lefebvre, huile, Musée du Louvre.

  • le 2 janvier 1647 : Corneille est élu à l’Académie française.
  • le 2 janvier 1811: Napoléon ordonne au préfet Chabrol de resserrer sa surveillance autour du pape Pie VII.

Il interdit qu’on lui laisse voir quelqu’un, ordonne de lui enlever ses livres et ses documents, et ne lui laisser ni papier ni plume ni encre, etc.

  • le 2 janvier 1817 : pour jouir de la personnalité civile, une congrégation doit être autorisée par loi, non par ordonnance.
  • le 2 janvier 1873 : naissance de Thérèse de Lisieux, dite Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, religieuse française, docteur de l’Eglise.

Voir les chroniques du 17 mai, du 30 septembre et du 19 octobre.

  • le 2 janvier 1964 : poursuite du voyage du pape Paul VI en Terre Sainte.

Opération doublement :

Nous envoyons actuellement un peu plus de 300 000 courriels par mois. Aidez-nous à doubler ce nombre d'ici le 28 février.

Si chacun d'entre vous s'abonne à nos lettres gratuites et propose à ses amis de s'abonner, nous devrions même pouvoir faire beaucoup mieux que cela.

Je compte sur vous.

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!