Bannière Salon Beige

Partager cet article

C'est arrivé un...

C’est arrivé un 19 janvier…

C’est arrivé un 19 janvier…

“A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines.” Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 19 janvier: saints du jour français ou en France.
    • St Laumer, abbé du monastère de Corbion († 593)

Saint Laumer, abbé du monastère de Corbion qu’il fonda dans la solitude du Perche, meurt près de Chartres, en 593.

  • St Remi, évêque de Rouen († v. 762)

À Rouen, vers 762, saint Remi, évêque de la ville meurt. Frère du Roi Pépin, il veilla avec une application zélée au chant de la psalmodie à la manière romaine.

  • le 19 janvier 638 ou 639 : décès de Dagobert Ier, Roi de France.

Arrière-petit-fils de Clovis, il règne sur l’Austrasie de 622 à 632 et est Roi des Francs de 629 à 639, c’est un des derniers grands Rois mérovingiens. Il est inhumé dans la basilique de Saint-Denis qu’il a fait agrandir en prévision de ses obsèques. Son règne, long de 10 ans, a été marqué par l’unification du Royaume franc auquel il a donné Paris pour capitale.

Tombeau de Dagobert Ier, basilique Saint-Denis, réalisé au XIIIe siècle.

  • le 19 janvier 973 : décès du pape Benoit VI.
  • le 19 janvier 1144 : Geoffroy Plantagenêt prend Rouen.

Geoffroy V d’Anjou, dit le Bel ou Plantagenêt est comte d’Anjou et du Maine puis, plus tard, duc de Normandie.

Il est surnommé Plantagenêt à cause du brin de genêt qu’il a l’habitude de porter à son chapeau. Il est le fils de Foulque V, comte d’Anjou et Roi de Jérusalem, et d’Erembourge du Maine. Son fils Henri II d’Angleterre est le fondateur de la dynastie Plantagenêt d’Angleterre.

  • le 19 janvier 1343 : la Trêve de Malestroit entre la France et l’Angleterre est conclue pour une durée de trois ans grâce à l’intervention du pape Clément VI.
  • le 19 janvier 1344 : décision de créer la compagnie des Chevaliers de la Table ronde.

Édouard III, roi d’Angleterre organise à Windsor une “fête de la Table ronde”, où il fait le vœu public de créer la compagnie des Chevaliers de la Table ronde. C’est l’origine de l’ordre de la Jarretière en 1349.

Durant le bal, la Comtesse de Salisbury, maîtresse du roi d’Angleterre Edouard III, perd lors d’une danse la jarretière bleue, qui maintenait son bas. Edouard III s’empresse de la ramasser et de la lui rendre. Devant les sourires railleurs de l’assemblée, le roi se serait écrié en français, alors langue officielle de la cour d’Angleterre :

“Messieurs, honni soit qui mal y pense ! Ceux qui rient en ce moment seront un jour très honorés d’en porter une semblable, car ce ruban sera mis en tel honneur que les railleurs eux-mêmes le rechercheront avec empressement.”

  • le 19 janvier 1419 : Rouen se rend au roi d’Angleterre, Henri V de Lancastre, après six mois de siège.

Toute la Normandie est aux mains des Anglais, qui profitent de la guerre entre Bourguignons et Armagnac, toute sauf le Mont Saint Michel, terre française sur laquelle le flotta jamais jusqu’à nos jours un drapeau étranger.

  • le 19 janvier 1544 : naissance de François II, futur Roi de France.

Voir les chroniques du 18 septembre, du 24 avril et du 05 décembre.

  • le 19 janvier 1591 : les troupes d’Henri IV, déguisés en meuniers, échouent à prendre Paris.

Cet épisode est appelé « la journée des farines ». Henri de Navarre est l’héritier du trône selon la loi salique. Mais les lois fondamentales du Royaume interdisent à un prince non catholique d’accéder à ce trône. Paris, profondément catholique est aux mains de la Sainte Ligue. En ce début d’année elle résiste donc au prétendant légitime. La ville s’ouvrira avec faste et avec joie après la conversion du Roi et son sacre à Chartres (voir les chroniques du 27 février pour le sacre et du 22 mars pour l’entrée à Paris avec surtout la messe d’action de grâce du Roi à Notre Dame, où l’archange Saint Michel se rend visible aux yeux de toute l’assistance au côté du Roi.)

  • le 19 janvier 1544 : naissance de François II, Roi de France.

 

(Portrait fait par François Clouet)

François II est le fils aîné d’Henri II, Roi de France et de Catherine de Médicis. Fiancé dès l’âge de cinq ans à Marie Stuart, reine d’Écosse, il l’épouse en 1558 à 14 ans et devient roi d’Écosse. Il succède à l’âge de 15 ans à son père Henri II, mort accidentellement, le 10 juillet 1559. Après seulement quelques mois de règne, François II meurt le 5 décembre 1560 d’une otite devenue un abcès.

  • le 19 janvier 1660 : réconciliation de Louis XIV et du prince de Condé.
  • le 19 janvier 1668 : traité secret entre la France et l’Autriche.

Un traité secret est négocié à Vienne par l’envoyé français, Grémonville, et prévoit le partage de la succession d’Espagne entre Louis XIV (Pays-Bas, Franche-Comté, Navarre, Naples, Sicile) et l’empereur Léopold Ier (Milanais, Espagne, Indes).

  • le 19 janvier 1813 : Napoléon visite son plus célèbre prisonnier : le pape Pie VII.

Napoléon se rend à Fontainebleau, où le pape est retenu depuis mai 1812, et sollicite une audience : l’appui de l’épiscopat lui est indispensable pour apaiser l’opinion catholique, troublée depuis sa défaite devant le tsar. Pour obtenir son appui il restitue au Souverain Pontife les Etats pontificaux, avant de lui rendre sa liberté 4 jours plus tard.

  • le 19 janvier 1899 : condominium égypto-anglais au Soudan.

A la suite de la prise de contrôle britannique sur Fachoda, et malgré l’exploit de la colonne Marchand, l’Égypte et la Grande-Bretagne établissent un condominium commun sur le Soudan. La France, définitivement évincée de la vallée du Nil, par l’accord de mars, avec l’Angleterre, reçoit en compensation la région de l’Ouaddaï et quelques territoires du Soudan tchadien.

  • le 19 janvier 2000 : adoption des 35 heures.

La loi Aubry réduit le temps de travail de 39 à 35 heures par semaine.

  • le 19 janvier 2001 : rappel à Dieu de Gustave Thibon.

Philosophe catholique français, grand ami de Simone Weil et de Charles Maurras.

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique