Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 18 juillet…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum.

Alors rappelons-nous :

  • le 18 juillet 1009 : décès du pape Jean XVII
  • le 18 juillet 1100 : décès de Godefroy de Bouillon, premier roi chrétien de Jérusalem.

Voir la chronique du 14 juillet.

  • le 18 juillet 1216 : élection du pape Honorius III.
  • le 18 juillet 1323 : canonisation de saint Thomas d'Aquin par le pape Jean XXII.

Voir la chronique du 7 mars.

  • le 18 juillet 1721 : décès d'Antoine Watteau, peintre français.

Pèlerinage à l'île de Cythère.

Antoine Watteau représente souvent le théâtre dans ses tableaux, que ce soit à travers les rideaux lourds ou les thèmes. Ses tableaux les plus célèbres sont Pierrot, Pèlerinage à l'île de Cythère.

  • le 18 juillet 1809 : Napoléon écrit à Fouché :

"Je suis fâché qu'on ait arrêté le Pape ; c'est une grande folie… Mais enfin, il n'y a point de remède ; ce qui est fait est fait".

Pourquoi ne pas l'avoir libéré immédiatement alors?

  • le 18 juillet 1830 : apparitions de Notre Dame à Sainte Catherine Labouré en la chapelle Notre-Dame-de-la-Médaille-miraculeuse de la rue du Bac.

De juillet à décembre 1830 sœur Catherine, jeune "novice" des Filles de la Charité, reçoit l'immense faveur de s'entretenir trois fois avec la Vierge Marie. Catherine Labouré raconte que ce jour en la Saint-Vincent, elle est réveillée par un petit enfant qui lui dit :

« Ma sœur, tout le monde dort bien ; venez à la chapelle ; la Sainte Vierge vous attend. »

Croyant rêver, Catherine se lève, s'habille et suit l'enfant « portant des rayons de clarté partout où il passait ». Arrivée à la chapelle, Catherine entend bientôt « comme le froufrou d'une robe de soie ». La Sainte Vierge est là, resplendissante, et lui parle pendant deux heures, lui confiant que Dieu a une difficile mission pour elle.

« Venez au pied de cet autel. Là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur.»

Cf. les chroniques du 6 juin et du 27 novembre.

  • le 18 juillet 1870 : le Concile de Vatican I définit le dogme de l'infaillibilité pontificale.

Le pape Pie IX

Le 1er concile œcuménique du Vatican se tient du 8 décembre 1869 au 20 octobre 1870. Convoqué par Pie IX, il condamne le modernisme et définit l'infaillibilité pontificale ; mais il est interrompu, quand les troupes italiennes envahissent Rome. Suspendu sine die, il n'est jamais re-convoqué. Le 18 juillet 1870, Pie IX peut malgré tout définir que le double dogme de la primauté universelle de droit divin et l'infaillibilité pontificale étaient des vérités de foi divinement révélées.

  • le 18 juillet 1918 : offensive alliée lors de la seconde bataille de la Marne.

La seconde bataille de la Marne se déroule principalement du 15 au 20 juillet 1918. La plus grande offensive allemande de la Première Guerre mondiale au cours de la deuxième bataille de la Marne est stoppée par une contre-offensive alliée. Mais qui se rappelle que le généralissime Foch, en présence de tout son Etat-major a consacré, le 9 juillet précédent, les armées françaises et alliées au Sacré Cœur de Jésus ! Ce même jour, ils entament une neuvaine qui s'achève justement le 18 juillet, date du début de l'offensive donnant la victoire finale à la France et aux alliés.

Le 7 août tout le territoire est aux mains des alliés. Voir les chroniques du 20, du 26 mars, du 9, du 15 et du 18 juillet.

 

Partager cet article

10 commentaires

  1. et le 18 juillet 36 il ne s’est rien passé ?

  2. A propos du dogme de l’infaillibilité.
    Ne pas confondre Magistère ordinaire et Magistère extraordinaire.
    Ainsi, quand des actes du concile Vatican II, concile pastoral non assorti d’anathèmes, s’affranchissent du Magistère ancestral de l’Église et y dérogent, ils peuvent être contestés même par les simples fidèles au motif que la tradition toujours enseignée qu’ils contredisent est infaillible.
    Ainsi de la liberté religieuse déclamée audit concile.
    Notre saint père le pape François voit se dresser contre lui de soi-disant conservateurs qui sont en fait le noyau dur des réformistes conciliaires.
    La solution consisterait à convoquer un nouveau concile dogmatique, à revêtir les formes et procédures propres à l’infaillibilité et à définir selon cette forme extraordinaire ce qui relève de l’erreur et ce qui est l’unique Vérité catholique.
    Ce n’est pas un hasard si sous Pie IX Mgr Freppel, ultramontain évêque d’Angers, a défendu de toutes ses forces le syllabus, s’opposant farouchement aux prélats gallicans libéraux et démocrates chrétiens (dupanloup, la Vigerie), opposés à l’infaillibilité et pour cause puisqu’ils pressentaient le danger de leur condamnation définitive par ce moyen décisif.
    Le dogme de l’infaillibilité est donc le moyen souverain de se débarrasser pour toujours des erreurs funestes qui tuent l’église et le monde.
    Prions beaucoup pour notre pauvre Saint Père.

  3. Il serait temps peut-être de rappeler le rôle déterminant du général Lanrezac qui, en aout 1914 et contre les ordres du GQG, faisait pivoter sa 5 eme armée de 90 degrés et enfonçait les allemands à Guise. Ce faisant il brisait le formidable Plan Schlieffen de contournement des armées alliées et sauvait la France. Le général Lanrezac ayant désobéit fut cassé.

  4. A noter ce lundi, la minute de silence pour l’attentat de Nice qui fut peu après remplacée par des sifflements contre le gouvernement :
    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/attentat-de-nice-valls-hue-par-la-foule-apres-la-minute-de-silence-843945.html
    Etonnant de voir que souvent, un film sort peu avant qu’ait lieu ce genre d’actions criminelles. Ici nous avions mercredi dernier, dans 230 salles de cinéma françaises, « Bastille Day ». Le scénario se basait comme par hasard, sur l’idée d’un attentat, un 14 Juillet en France, avec notamment une camionnette…
    https://www.youtube.com/watch?v=sVIaGOPD1uE
    Il fut retiré le dimanche par respect pour les victimes de Nice.

  5. Deux visions du destin de la France :
    https://pbs.twimg.com/media/CnktECjXEAAY031.jpg
    Ne pas oublier que les militaires de la force Sentinelle qui étaient présents aux abords du Bataclan, lors des attentats, ont eu pour ordre de ne pas ouvrir le feu. A quoi donc servent-ils ? Pourquoi ce laxisme de l’état envers les Frères musulmans et les salafistes ? Et pourquoi la France reste-t-elle dans l’Otan alors que même Trump l’affirme, c’est la politique insensée de l’ex-secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton qui a conduit à l’apparition du groupe terroriste Etat islamique. De plus, comme le ministre turc du Travail et de la Sécurité sociale Süleyman Soylu l’a déclaré ce sont les Etats-Unis qui seraient impliqués dans l’organisation du coup d’Etat en Turquie.

  6. On écrit : le premier concile du Vatican, ou
    le concile Vatican I. C’est plus logique.
    Vatican I n’a pas de concile. Il est un concile.

  7. Godefroy de Bouillon : “Premier souverain du royaume de Jérusalem au terme de la première croisade, il refuse le titre de roi pour celui, plus humble, d’avoué du Saint-Sépulcre.”
    Vous-mêmes l’avez exposé je ne sais combien de fois.
    Votre rubrique historique n’aurait de valeur que si elle était rigoureusement contrôlée.

  8. Reprenant la date du 30 juin , le “Salon Beige” a “oublié” de mentionner le Monitum du pape Jean XXIII condamnant sans équivoque les écrits du père Teilhard de Chardin, qui “offensent la doctrine catholique”…. petit rappel ….

  9. et donc pour vous il ne s’est rien passé en Espagne le 18 juillet 1936 , pauvre salon beige qui devrait s’appeler salon rouge

  10. L’illustration montre un Maréchal de France, dignité représentée par les 7 étoiles argentées sur le bas des manches.
    Je ne sais plus quand nos généraux Foch, Joffre, Franchet d’Esperey et Pétain ont été élevés à cette dignité, mais c’était après le 11 novembre 1918 ; nos officiers généraux portaient donc également la tenue bleu horizon… à moins que la tenue modèle 14 était encore admise pour les généraux ?
    Je ne suis pas assez ferré en uniformes de 14-18, y a t-il des avis plus éclairés que les miens ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services