Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 13 novembre…

Puisque l'Etat socialiste veut nous couper de nos racines et qu'Otto de Habsbourg a écrit :

« Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l’avenir »

Rappelons-nous :

  • le 13 novembre 1737 : Retour de Maupertuis

Maupertuis rend compte officiellement de son voyage à l'Académie des sciences de Paris et démontre que la Terre est aplatie aux pôles.

  • le 13 novembre 1792 : Louis XVI

Le Conventionnel Morisson montre que, sur le plan juridique, il est impossible de juger Louis XVI car il est protégé par la Constitution.

  • le 13 novembre 1805 : Napoléon reçoit à Schönbrunn les clés de Vienne déclarée ville ouverte

Après avoir fait prisonnière l’armée autrichienne, à Ulm en octobre,  et repoussé les Russe, et avant la bataille d’Austerlitz le 02 décembre, Napoléon reçoit les clefs de Vienne à Schönbrunn, le 13 novembre 1805. Il y pénètre le lendemain ; la ville a été déclarée ville ouverte.

  Napoléon à Vienne

  • le 13 novembre 1807 : guerre d’Espagne

Napoléon se demande comment tirer avantage de l'imbroglio royal espagnol : Talleyrand le pousse à mettre la main sur l'Espagne et Fouché tente de l'en dissuader pour préserver la paix.

  • le 13 novembre 1907 : décollage du premier hélicoptère

Dans les environs de Lisieux, Paul Cornu réussi à s'envoler pour la première fois à bord d'un hélicoptère de sa fabrication. Il atteint l'altitude de 1,5 mètre et son engin pèse 203 kilos. Le mot hélicoptère a été inventé en 1861 par le vicomte Ponton d'Amécourt à partir du grec "helix" (spirale) et "pteron" (aile), mais déjà Léonard de Vinci en avait fait l'ébauche sur certains de ses croquis 4 siècles auparavant.

Partager cet article

5 commentaires

  1. merci pour tous ces rappels historiques que je prends plaisir à lire. Nous ne sommes pas tous des historiens et vous rappelez des événements qui ne sont pas inscrits dans les manuels d’histoire

  2. L’imbroglio royal espagnol est d’abord le fait de la cour de Charles IV, de la reine et de Godoy (Sans parler de Ferdinand!), ceux que les Espagnols appelaient “Los Reyes” (Les rois).
    L’Espagne était alliée de la France (Trafalgar) et il eut été plus aisé pour l’empereur de se fier à elle pour garder sa frontière avec le Portugal, que d’intervenir directement.
    Mais la déchéance de cette cour et du royaume par la même occasion, empêchait tout arrêt des Anglais une fois débarqués à Lisbonne. C’est ainsi qu’il fit passer les troupes par l’Espagne pour s’opposer à l’arrivée des Britanniques.
    En effet Talleyrand le poussa à la faute: l’acceptation de la couronne d’Espagne, mais il commit une deuxième erreur, celle de ne pas la donner à Murat apprécié des Madrilènes, pour l’offrir à son frère Joseph.
    La cour espagnole fut accueillie à Valençay où Talleyrand la choya et elle ne demanda rien jusqu’à la chute de l’empire. Elle eut raison car le retour en Espagne fut une catastrophe pour eux et pour le pays, il s’ensuivit un 19ième siècle de guerre civile (Guerre carliste entre autres)
    Le reste est de l’histoire, c’est à dire l’enchaînement des coalitions grâce à la cavalerie de Saint Georges!

  3. Eh oui l’hélicoptère est une invention bien française !
    Las !
    Mr Cornu revendra ses brevets à un certain Sikorsky, par faute de moyens, et, en juin 1944, il trouvera la mort, ainsi que les 3/4 de ses nombreux frères et soeurs sous les bombes américaines…

  4. décollage du premier hélicoptère:
    Un qui va être obligé d’inventer une nouvelle façon de décoller, ne serait-ce que d’un mètre ciquante, c’est Hollande:
    S’il y a bien un président aux ambitions aptères (comme disait déjà Clémenceau en parlant de la France face à l’Allemagne en 1929)c’est bien lui.
    En attendant ce n’est pas un hélicoptère mais un élu-par-terre

  5. On ne dira jamais assez l’extraordinaire inventivité du peuple français tout au cours du XIX° siècle et du XX° et cela, bien avant que la France ne connaisse la “chance” de l’immigration.
    Merci au Salon Beige pour ces rappels historiques aussi bien techniques que politiques
    En ce qui concerne l’histoire politique et sociale, elle est accaparée en France par les descendants des révolutionnaires qui ont véritablement réécrit toute l’histoire de France. Pour obtenir une objectivité sur les évènements de notre histoire il est nécessaire de lire les écrivain et historiens catholiques du XIX° siècles.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]