Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 13 juin…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 13 juin : fête de saint Antoine de Padoue, franciscain.
  • le 13 juin 313 : l'édit de Milan.

L'édit confirme la liberté de culte pour les chrétiens et la restitution des biens chrétiens confisqués ; il autorise l'exercice public de la religion chrétienne. La liberté religieuse devient ainsi totale dans l'Empire romain. Quand la république française reconnaitra ainsi sa dette vis-à-vis de l'Eglise catholique et des catholiques français ?

  • le 13 juin 1231 : mort de saint Antoine de Padoue.

En 1220, les restes d'un groupe de Franciscains martyrs sont ramenés du Maroc. Cet événement le conduit à joindre l'ordre de François d'Assise, où il reçoit le prénom Antoine. Il part en mission, à sa demande, au Maroc mais doit être rapatrié en Europe dès 1221 pour raisons de santé. En 1231, il meurt d'épuisement à Arcelle, près de Padoue en pleine prêche de Carême.

De nombreux faits surnaturels lui sont attribués, comme celui d'avoir tenu une nuit l'Enfant Jésus dans ses bras. À partir du XVIIe siècle, saint Antoine de Padoue est invoqué pour retrouver les objets perdus (depuis qu'un voleur qui lui avait dérobé ses commentaires sur les Psaumes se sentit obligé de les lui rendre), pour recouvrer la santé. Voir la chronique du 30 mai

  • le 13 juin 823 : naissance de Charles II le Chauve, Roi de France et empereur d'Occident.

Petit fils de Charlemagne, c'est lui qui va perdre la Bretagne en 845, après la bataille de Ballon, Nominoë remporte une victoire sur Charles le Chauve. Un premier traité est conclu en 846 : Nominoë devient le premier souverain indépendant de Bretagne. Les victoires successives des Bretons vont leur permettre d'étendre le royaume breton au-delà du Cotentin.

 

  • le 13 juin 1564 : le Roi Charles IX entre à Lyon.

Voici comment Jean Guiraud dans Histoire partiale- Histoire Vraie (Editions Beau-Chesne-Croit, tome 2 chapitre 15 page 191) résume les crimes huguenots dans la ville durant les deux années précédentes :

« Lyon. Pendant plusieurs mois, c'est, une suite ininterrompue de massacres, de pillages et d'incendies. Le sang coule à flots… Le 19 avril 1562, Lyon tombe au pouvoir des protestants. C'est le sac d'une ville prise d'assaut. Plusieurs églises sont détruites, les images martelées, les reliques jetées au vent, ou confondues avec les ossements des animaux, les sépultures violées. Rien n'échappe à la férocité de ces hordes auxquelles les chefs abandonnent le pillage pour se réserver la meilleure part du butin : l'or et l'argent des églises. »

Par peur des vengeances, le Roi fait interdire les rassemblements de catholiques avant sa venue. LA visite royale se déroule bien mais ne résout rien.

  • le 13 juin 1611 : Champlain franchit les rapides de Lachine.


Champlain et Amérindiens, Musée McCord à Montréal.

Samuel de Champlain épate ses alliés autochtones en franchissant les dangereux rapides de Lachine à bord d'un canoë. La 1ère guerre franco-iroquoise débute. 200 Hurons et Algonquins arrivent à Mont Royal en provenance des pays d'en Haut. C'est avec eux, que Champlain franchit les rapides en canot.

  • le 13 juin 1721 : signature du traité de Madrid : triple alliance entre la France, l'Espagne et l'Angleterre.

Le 13 juin 1721, la France, la Grande-Bretagne et l'Espagne signent le traité de Madrid. Cet accord est essentiellement commercial, et territorial. Le ministre d'Etat français Guillaume Dubois s'engage à restituer la base de Pensacola, prise à l'Espagne et intégrée à la Louisiane. D'autre part, la traite des esclaves, jusqu'alors monopolisée par la France et l'Espagne, est ouverte au Britanniques. Enfin, les trois puissances se garantissent une assistance mutuelle en cas de conflit.

  • le 13 juin 1917 : 2ème Apparition de Fatima.

Le mois suivant, les enfants accompagnés de plusieurs centaines de fidèles sont au rendez-vous. C'est ainsi, qu'après la prière collective, l'Immaculée Conception se présente à nouveau et annonce à Lucie :

" J'emmènerai bientôt François et Jacinthe au ciel, mais toi tu resteras encore ici quelques temps, Jésus veut se servir de toi pour me faire connaître et aimer ".

Elle demande aussi à la jeune Lucie d'apprendre à lire et écrire afin de mieux rapporter sa parole auprès des hommes et surtout que DIEU VEUT ETABLIR DANS LE MONDE LA DEVOTION A SON COEUR IMMACULE.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Saint Antoine immense bienfaiteur de la ville de Padoue est né à Lisbonne au Portugal, c’est peu connu. On peut encore aujourd’hui y visiter les restes de sa maison natale.

  2. Le 13 juin 1944: mort de l’auteur catholique français: Henri Ghéon.
    Auteur, critique littéraire, fervents chrétiens après sa conversion, il fut l’un des fondateurs de la NRF en 1908.
    Il est surtout connu pour son théâtre qui s’inspire des Mystères du Moyen-age.
    Grand ami de Bernanos,des Maritains, il eut à coeur de mettre son art au service de la vérité, de la beauté, de la foi.
    il est enterré dans le caveau des Frères Prêcheurs à Paris

Publier une réponse