Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé un 12 octobre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 12 octobre 638 : le pape Honorius Ier meurt à Rome.

  • le 12 octobre 1428 : début du siège d'Orléans par les Anglais.

Les troupes anglaises de Thomas Montaigu, comte de Salisbury, campent devant Orléans, dernier bastion sur la Loire protégeant encore les dernières terres qui ne sont pas dans les mains des ennemis du Dauphin. Défendue par la garnison française de Jean de Dunoy, Orléans tient jusqu'au 8 mai 1429, date à laquelle Jeanne d'Arc la délivre. Voir la chronique du 8 mai.

  • le 12 octobre 1646 : décès de François de Bassompierre, maréchal de France.


François de Bassompierre; Portrait par Jean Alaux.

  • le 12 octobre 1793 : début de la deuxième vague de profanation des tombeaux de la basilique Saint-Denis.

Accompagnés d'un "commissaire au plomb", des ouvriers descendent dans la crypte royale de la basilique Saint-Denis pour récupérer le plomb des cercueils royaux et profaner les dépouilles des Rois : le 1er cercueil ouvert est celui d'Henri IV. Le corps est intact. Il est exposé à la foule pendant près d'une semaine.

  • le 12 octobre 1793 : décret de la Convention : «Lyon fit la guerre à la liberté, Lyon n'est plus.»

La Convention décide la formation d'une « Commission extraordinaire » composée de cinq membres chargée de « punir militairement et sans délai les criminels contre-révolutionnaires de Lyon ».

La Convention décide que : « Lyon perdra son nom, elle sera appelée Ville-Affranchie. Elle sera détruite. Tout ce qui fut habité par le riche sera démoli, il ne restera que la maison du pauvre, les habitations des patriotes égarés ou proscrits, les édifices spécialement employés à l'industrie et les monuments consacrés à l'humanité et à l'instruction publique. Il sera élevé sur les ruines de Lyon une colonne qui attestera à la postérité les crimes et la punition des royalistes de cette ville avec cette inscription : Lyon fit la guerre à la liberté ; Lyon n'est plus. 

Voir la chronique du 9 octobre.

  • le 12 octobre 1869 : Garibaldi adresse à la presse une lettre.

Il y prône la réunion d'un anti-concile à Naples pour une maçonnerie à la lumière du soleil, et au nom de la Vérité, de la Raison et de la Liberté.

  • le 12 octobre 1903 : inauguration à Clermont-Ferrand de la statue équestre de Vercingétorix.
  • le 12 octobre 1942 : prolongement au nord de la ligne 5 du métro parisien jusqu'à Église de Pantin

Partager cet article

1 commentaire

  1. Et le 12 octobre 1492?
    Le monde a changé

Publier une réponse