Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

C’est arrivé le 23 octobre…

Puisque que l'Etat socialiste veut nous couper de nos racines et qu'Otto de Habsbourg a écrit :

" Celui qui ne sait pas d’où il vient, ne peut savoir où il va, car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l’avenir »

Rappelons-nous :

  • le 23 octobre 1983 : 58 militaires français sont tués à Beyrouth. Un attentat terroriste frappe le QG américain et fait 241 morts. Quatre minutes plus tard, à quelques dizaines de mètres, l'immeuble « Drakkar » explose ! On compte 58 victimes parmi les parachutistes français, des 1er et 9ème RCP, l'un et l'autre basés à Pamiers. Les paras français et les marines américains, fraîchement débarqués au Liban, devaient faire respecter la paix civile dans le cadre d'une mission des Nations Unies. Mais ils n'étaient préparés ni à la guerre urbaine, ni au terrorisme des « Fous de Dieu » islamistes, soutenus par la Syrie et l'Iran.
  • le 23 octobre  1958 : guerre d’Algérie : De Gaulle, dans une conférence de presse à Matignon, propose au FLN "la paix des braves" et les appelle à se rendre "en hissant des drapeaux blancs".
  • le 23 octobre  1956 : A Budapest, la manifestation des étudiants, d'abord interdite, est autorisée et se répand dans toute la ville. Des hommes de l'AVH tirent sur les manifestants. A 22H00 des insurgés ont réussi a déboulonner la statue de Staline.
  • le 23octobre  1954 : Les accords de Paris, signés entre la France et la République fédérale d’Allemagne, ou RFA, mettent fin à l’occupation de la Sarre et autorisent la RFA et l’Italie à accéder à l’OTAN.
  • le 23 octobre 1942 : l'Afrikakorps du maréchal Rommel recule à El-Alamein devant la VIIIe armée britannique du général Montgomery. C'est le premier coup d'arrêt infligé à l'armée allemande après une guerre éclair qui lui a valu d'occuper la plus grande partie de l'Europe continentale et du bassin méditerranéen. Il a été rendu possible par l'héroïque résistance d'une brigade française à Bir Hakeim, au sud du dispositif britannique… Ces 5.000 hommes placés sous les ordres de Pierre Koenig (44 ans) constituent la première Brigade Française Libre (BFL). Ils ont offert à la VIIIe armée les deux semaines indispensables à son regroupement sur sa seconde ligne de défense, devant l'oasis égyptienne d'El-Alamein. À Londres, Winston Churchill exulte : «Ce n'est pas la fin, ni même le commencement de la fin ; mais c'est la fin du commencement».
  • le 23 octobre 1909 : Blériot vole à Vienne devant l'empereur François-Joseph. Pendant ce temps La baronne de La Roche obtient son brevet à Châlons-sur-Marne à bord d'un Voisin (1ère femme pilote au monde).
  • le 23 octobre 1873 : le comte de Chambord rejette le drapeau tricolore.

Deux citations pour éclairer cette décision :

« Il faut pour que la France soit sauvée, que Dieu y rentre en maître pour que j'y puisse régner en roi. » Comte de CHAMBORD.

« A qui veut régénérer une Société quelconque en décadence, on prescrit avec raison de la ramener à ses origines. » LÉON XIII (Rerum novarum, 15 mai 1891)

  • le 23 octobre 1812 : Début de la retraite de Russie. Napoléon y est resté plus d’un mois. Après la conquête de Moscou, les armées de Koutouzov refusant toujours le combat et la tentative de coup d’Etat raté de Mallet le ramènent à Paris. Qui plus est, un autre ennemi attend la Grande Armée, l’hiver russe.
  • le 23 octobre 1668 : Turenne, que Bossuet vient de convertir à la religion catholique, fait sa profession de foi en abandonnant ainsi son protestantisme.
  • le 23 octobre 1520 : Charles Quint est sacré empereur à Aix-la-Chapelle.
  •  le 23 octobre 1096 : Les troupes de Pierre l'Ermite sont massacrées par les Turcs. La Terre Sainte est depuis le VIIe aux mains des musulmans. Ces derniers avaient jusque là toléré les pèlerins, en abusant de la situation, car ils exigeaient la plupart du temps l'acquittement d'un tribut. Charlemagne obtiendra le droit pour les chrétiens d'aller en pèlerinage à Jérusalem. Mais la situation s'aggrave lorsque les Fatimides (dynastie musulmane qui règne en Afrique du Nord, en Egypte puis au Proche-Orient) prennent la ville sainte en 996. Le Saint Sépulcre est détruit et l'arrivée des turcs musulmans en 1078 bouleverse encore cet équilibre précaire : la destruction du symbole chrétien et les persécutions répétées initialisent l'idée d'une guerre pour aller délivrer Jérusalem.
  • 23 octobre 42 av. J.-C. : Marc Antoine défait Brutus à Philippes. Le 23 octobre de l'an 42 avant JC, à Philippes, en Macédoine, Marc Antoine bat l'armée de Brutus, l'un des sénateurs romains qui assassina César. On prête à Brutus ces mots avant son suicide : « Vertu, tu n'es qu'un mot ! »…

Partager cet article

3 commentaires

  1. Merci et VIVE l’Esprit du Comte de CHAMBORD, sur la FRANCE DIEU SERA ROI.

  2. Très intéressante cette rubrique, continuez

  3. Cet éphéméride est particulièrement intéressant. Merçi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services