Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / L'Eglise : JMJ

Ces “salopes” qui finalement donnent raison à l’Eglise

A contrario de l'article ordurier de Libération qui relate la "marche des Salopes" qui s'est invitée sur la plage de Copacabana quelques instant avant le début de la veillée de samedi, on pourrait constater que ces personnes n'ont plus que l'Eglise à qui opposer l'esclavage et la détresse dans lequel les a plongées l'hédonisme et la misère morale. En effet, l'Eglise reste à la fois l'inébranlable rempart contre lequel s'acharnent les violences qui détruisent l'Homme et la chaleureuse demeure qui accueille dans le pardon l'enfant prodique.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Étonnante cette propension à toujours chercher et trouver un bouc émissaire…
    Certaines posent des actes, se retrouvent enceintes , loin des préconisation de l’église qui est pour une paternité et maternité RESPONSABLE…Là on hurle et réclame le n’importe quoi, l’avortement comme un cadeau 4****, comme un produit de première nécessité, comme une ambition personnelle…
    On réclame la liberté mais l’Eglise n’a jamais empêché qui que se soit de se faire du mal! Elle refusera juste toujours de dire que c’est un Bien…Que cela construit et ne détruit pas…
    Ce qui est magnifique c’est une naissance pas un IVG même si même toute naissance coûte (et ne nous leurrons pas, être parent c’est aussi un périple qui demande à dépasser son petit égoïsme personnel, à aimer au delà de soi…même si on est aussi infiniment aimé et gratuitement par nos petits…qui grandissent et nous renvoient ensuite devant nos parcours et nos choix…) .La pub a beau nous faire des poupons aux grand yeux un enfant c’est remuant et si vivant ! C’est pas un objet déco qu’on change comme les meubles de son intérieur tous les 5 minutes ou qu’on jette comme un vêtement démodé où comme un teléphone has been à la sortie du nouveau iphone !
    L’Eglise donne des pistes, elle n’a de moyens de pression que dans la quête de l’Amour…La Rencontre…
    Ceux qui la suivent c’est parce qu’il sont conscients de tout ce qu’elle leur donne de pistes de bonheur et de soutien au quotidien dans “l’effort”( C’est un gros mot..normal: “salope” devient une qualité!)
    La piste de L’IVG comme idéal ? C’est juste impossible..L’Eglise ne ment pas, l’évangile est truffée de défaillance humaine, il n’y a que peu de princesses dedans façon Barbie…
    C’est l’école de la vie, et du ciel, de la Vie en fait… Les cancres ne pourront jamais lui faire faire l’école buissonnière, même par la provocation!
    Qui a envie de ressembler à ces mouvements haineux, souffrants mais refusant de chercher le vrai pourquoi ? Ceux qui ayant perdu le sens de leur vie, s’en donne du mal pour aboyer sur ceux qui gardent le cap dans leurs tempêtes( ils en ont aussi!)au lieu de chercher en eux ce qui les fait tant souffrir…
    Cela nous demande non des rires, mais au-delà de nos peines beaucoup d’ amour et de compassion (un nouveau gros mot aussi sans doute selon “le dico socialo Valls” où on réinvente le sens des mots à défaut de pouvoir donner du sens à la vie)

  2. J’aime ce commentaire sur “les salopes” Mais oui l’Eglise les accueille comme les enfants qu’elle a perdu et qu’elle retrouvera et à qui elle ouvrira les bras tout grand. Ces personnes n’ont qu’elle pour comprendre leurs larmes et leurs solitudes. “les “salopes”m’attendrissent pour ce qu’elles sont et dont bien souvent elles ne peuvent et ne savent comment en sortir.J’avais nos enfants dans la voiture. Je m’absente qq instants et, que vois je “deux ou trois femmes faciles…qui leur envoyaient des baisers” Et lorsque nous sommes partis, c’était nos enfants qui leur envoyaient des baisers.” Elles se comportaient comme des mamans qu’elles étaient peut être. C’est l’amour vrai qui sauvera notre monde.

  3. la marche des salopes, c’est 1000 personnes, alors que sur la plage de Copacabana il y avait 3 Millions de personnes.
    Quant à l’article de libé, je ne lis pas cette pourriture, alors je ne connais pas leur version et et ne veux pas la connaître.

  4. Ce pauvre et pathétique journal “Libération”, sous perfusion de l’argent de l’état malgré son très riche actionnaire, perd chaque jour des lecteurs. Cet article haineux va sans doute lui en faire perdre quelques-uns de plus.
    Noter : si “Libération” parle de mille personnes venues cracher leur venin, ça veut dire qu’ils étaient à peine cent.
    Noter aussi que certains autres articles de “Libération” sur le pape n’avaient pas de caractère haineux.

  5. Bien dit et objectif.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services