Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Ces migrants bien aimés

Lu ici :

Unknown-4"Petite histoire d’une école catholique à Paris (Franklin) :

Mon fils de 12 ans (le mien) est revenu avec le devoir suivant donné à toute la classe :

«  Trouvez une photo de migrants. Vous la présenterez et vous direz pourquoi elle vous a particulièrement ému. »

Je l’ai un peu aidé…

Il est revenu en cours avec une photo d’un défilé de la Légion Étrangère et les commentaires suivants  :

« 180 nationalités différentes dans la Légion, tous immigrés et ce qui m’a ému, c’est qu’ils sont venus pour servir la France. Et aussi qu’entre eux ils ont une vraie solidarité, quelle que soit la race, la religion ou la nationalité. Un exemple d’intégration réussie ! »

Succès garanti !

Partager cet article

22 commentaires

  1. Brillant !
    Le piège a été déjoué !

  2. Donnez nous des nouvelles de l’écho reçu par cette belle initiative.

  3. Quelle bonne idée!

  4. Excellent !

  5. j’espère que cette histoire est véridique
    de fait c’est une excellente idée !!……………

  6. Bravo.
    Juste : “quelle que soit la race”. (et non quelque)

  7. Il est tout de même inadmissible que ce genre de sujet soit donné. Dans quelle discipline? avec quel but pédagogique?

  8. Képi! (Chapeau!)

  9. Excellent ! Il serait intéressant d’avoir le retour enseignant.

  10. Je serais tout à fait d’accord avec l’argument de Nolger. Qu’apprend t’on à l’école ? Non plus les bases du savoir (lire, écrire et compter)… mais un formatage au “politiquement correct”. La chose que j’avais voulu dénoncer, travaillant dans l’e.n., et qui m’a valu de me faire virer (cela remonte à 14 ans) se confirme. Faut pas oublier le coup de “l’enseignante” qui avait fait interrompre un projection de “L’Etoile de Noël”…

  11. On peut prendre une photo d’un migrant qui rentre dans son pays et explique pourquoi…

  12. Il est scandaleux que des enseignants se livrent à un bourrage de crâne anti français.

  13. Cette façon de procéder ainsi avec de jeunes enfants est indigne .
    Ils exploitent et utilisent à leur profit ,en l’occurrence -le système ,l’UERSS ,les mondialistes ,etc ,etc- le penchant naturel affectif des jeunes .
    C’est une attitude inqualifiable.
    C’est tout bonnement de “la manipulation mentale”
    http://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/manipulation-mentale/

  14. Une photo qui m’a émue : un jeune homme aux yeux bleus, qui faisait la manche à Paris en plein hiver, près d’un magasin Décathlon. J’ai entamé la discussion. C’est un enfant de la DASS (mère avec problèmes psy, à 18 ans on les laisse tomber comme une vieille chaussette!

  15. PS précision; ce n’est pas une photo, c’est une situation vécue qui aurait pu faire l’objet d’une photo.

  16. Excellentissime ! J imagine la tête du prof à la doxa officielle, le mougeon de service de la Deculturation Nationale même soi disant catho , telle l image d un personnage de bédé de Tex Avery qui a dû faire une trogne de 6 pieds de long, les yeux sortant de leurs orbites, le cerveau eructant , etouffant un cri d indignation digne d un crapaud ” qqqqqquuuuooooaaaaaaaa?????????” . Par contre la note , aie aie aie ! Surtout si le prof n est pas tres intelligent . Ecole catho pour ecole catho , autant aller dans un établissement hors contrat .

  17. à Franklin !!!

  18. Rien d’étonnant à voir ce genre de stupidité demandée aux élèves de Franklin…
    J’ai fréquenté cet établissement (avant que Brigitte n’y sévisse (ou sévice ?), avec les frères Le Maire (!) et Lahoud (!!), entre autres: fric, politique, hypocrisie…
    Le haras des bobos.

  19. Le prof (l’indic, devrait-on dire) va donc faire son rapport aux frères .: et les parents se retrouveront fichés par les RG – mais s’ils ont déjà participé à une manif pour tous ou à jour de colère, ils sont déjà fichés.
    Tout ceci dans une école qui se dit “catholique”…

  20. Excellent!

  21. On peut aussi présenter des migrants en train d’agresser des français, et dire que ça nous emoit, car l’horreur ou le dégoût sont aussi des émotions.
    Ou encore des Allemands de l’est tentant de fuir le communisme mais rattrapes par la police.
    Ou pourquoi pas des pieds noirs en 1962?
    Il y a tellement de réponses possibles.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services