Ces maires qui refusent de célébrer le 19 mars 1962

Lu ici :

"Le maire de Perpignan, lui-même "Français d'Algérie",  "mettra en berne le drapeau national de la mairie le 19 mars", jour anniversaire du cessez-le-feu de la guerre d'Algérie en 1962, au lieu de "pavoiser comme le demande le gouvernement".

Le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol (UMP), "mettra en berne le drapeau national de la mairie le 19 mars", jour anniversaire du cessez-le-feu de la guerre d'Algérie en 1962, au lieu de pavoiser comme le demande le gouvernement, a-t-il indiqué mercredi. "C'est une falsification de l'histoire de dire que ces accords d'Evian sont la fin de la guerre d'Algérie", a déclaré M. Pujol, interrogé par l'AFP.

"Après le 19 mars 1962, les exactions du FLN ont continué et les harkis abandonnés par la République française ont été massacrés", a-t-il expliqué dans une récente lettre ouverte au ministre délégué aux Anciens combattants, Kader Arif, lui-même fils d'un algérien ayant servi dans l'armée française. Une loi du 6 décembre 2012 a institué le 19 mars comme "journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc".

Le maire de Nice, Christian Estrosi (UMP), a annoncé dès le 22 février son refus de pavoiser sa cité à cette occasion".

9 réflexions au sujet de « Ces maires qui refusent de célébrer le 19 mars 1962 »

  1. Catherine

    Il serait intéressant que votre site informe ses lecteurs du ‘dialogue’ entre Jeannette BOUGRAB et ELKABBACH concernant les Harkis et les propos honteux tenus par ce dernier.
    HONTE à ce pseudo journaliste !!
    J’incite fortement les lecteurs à rechercher sur le net l’extrait de l’émission “Bibliothèque Medicis”.
    La chaîne “Public Sénat” n’a pas manqué de présenter les choses sous un angle tendancieux….

  2. xenophon

    Ce 19 mars demeurera à tout jamais une tâche indélébile dans l’Histoire de France!
    On ne réégrénera pas les horreurs qui suivirent cette date fatidique!
    Ce devrait être jour de deuil et de recueillement sincère :les simagrées politiciennes devant les monuments aux morts ne me donnent absolument pas envie d’aller me joindre à ces fausses manières faites à mes camarades tombés au combat en Algérie!
    J’irai prier Saint Joseph en ce 19 mars!

  3. Chantal

    Non au 19 mars !
    Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National
    Le Front National ne s’associera pas aux commémorations du 19 Mars 62, date à partir de laquelle des milliers de Harkis et Pieds-Noirs ont été massacrés.
    Cette loi inique et purement idéologique a été votée au mépris de l’histoire et d’une blessure profonde pour un grand nombre de nos compatriotes.
    Nous regrettons d’ailleurs que la droite au pouvoir n’aie jamais eu le courage de régler ce problème, si ce n’est pour choisir une date qui ne correspondait à rien.
    Face à une contestation grandissante, nous demandons le vote d’un autre texte de loi plus conforme à la réalité des faits et au respect des mémoires.
    Une fois aux affaires, nous abrogerons cette Loi et réglerons définitivement les problèmes liés à cette plaie jamais refermée de notre histoire nationale.
    http://www.frontnational.com/2013/03/non-au-19-mars/

  4. Pitch

    Content de voir que ce post est réapparu – dans les mises jour successives de la messe d’intronisation du nouveau pape, il s’était en effet évaporé de la page d’accueil !
    Evidemment, comme Monsieur le Maire Pujol le rappelle, la guerre d’Algérie ne s’est pas arrêtée en mars 62. Certains disent même qu’elle dure encore – et qu’elle s’est propagée en métropole.

Laisser un commentaire