Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Ces lycées “catholiques” qui distribuent le Pass contraception [Mise à jour le 30-06]

P D'après un lecteur, au lycée Jeanne d'Arc de Franconville (95), l'infirmière envoie les élèves enceintes vers le Planning Familial. Mais d'une manière générale, les infirmières de tous les établissements du 95 suivent quand même la consigne qui est de ne pas donner le pass contraception. C'est donc aux parents de se renseigner sur ce qui est distribué et enseigné dans l'école de leur enfant.

Par ailleurs, interrogé sur ce sujet, le chef d'établissement du lycée saint Pierre de Brunoy répond qu'il n'a pas distribué le pass contraception aux élèves de son établissement, mais qu'il a décidé de déposer quelques Pass à l’infirmerie afin que les infirmières soient informées et répondent en connaissance de cause à d’éventuelles question. Sic ! Or, d'une part, seul un petit nombre de pass ont été livrés (une vingtaine) et ce directeur a donc du tout donner. D'autre part, il n' a jamais été question de distribuer directement les pass aux élèves. La région les adresse aux infirmières, qui, ensuite, exercent leur fonction au sein du lycée. En distribuant quelques pass aux infirmières, ce directeur a donc bien exécuté la consigne du Conseil régional.

Addendum 30 juin : on me signale que l'un des plus gros groupes scolaires catholique sous-contrat de France – sainte Marie à Antony – a fait intervenir le planning familial dans ses classes de quatrième.

ERRATUM 13h30 : A Sainte Marie d'Antony, en classe de 4ème, deux médecins (membres de l'ADHMI – Association  pour le Développement de l'Hygiène Maternelle et infantile) sont intervenus en classe de SVT. L'ADHMI a des conceptions semblables à celles du Planning famial. Néanmoins, le directeur n'avait pas été informé de cette intervention extérieure (et pour cause, il a lui-même renvoyé les pass-contraception qui étaient arrivés directement chez les infirmières de l'école -sans qu'il soit prévenu- et qui s’apprêtaient à le distribuer. Le directeur a été prévenu par des parents vigilants, qui n'ont pas souhaité que leurs enfants suivent cette séance. Bravo aux parents de cette intervention.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services