Ces lobbies qui interdisent la liberté d'expression

Bientôt en France? Partout où les lobbies gays passent, les libertés trépassent.

Canada

"Il avait distribué des brochures de forte opposition aux pratiques homosexuelles, tout en conservant le respect des personnes homosexuelles, mais cela n’a pas suffit à lui éviter une lourde condamnation, émise à l’unanimité par les membres de la Cour Suprême de Justice canadienne.

Ainsi  Bill Whatcott se retrouve aujourd’hui à devoir payer les frais judiciaires réclamés par la Commission des Droits de l’Homme qui l’a condamné à plus de 7 500 dollars d’indemnisation à deux homosexuels qui se sont sentis offensés par le contenu de ses écrits distribués entre 2001 et 2002 dans les quartiers de Saskatoon et Regina".

Espagne :

"Il est absolument interdit en Espagne de critiquer le « mariage » entre personnes du même sexe. Quelques mois après la décision du Tribunal constitutionnel de valider définitivement la loi de 2005 sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels, qui ose se déclarer ouvertement contre ce genre d’unions, finit immédiatement sous le feu des médias, submergé par une série de critiques et accusé d’obscurantisme.

Le ministre de l’Intérieur, Jorge Fernández Díaz, qui avait déjà déclaré que « le mariage est un terme définissant uniquement une union entre un homme et une femme » (“Les Échos”, 9 novembre 2012), a réaffirmé ce concept lors d’un colloque organisé par l’Ambassade d’Espagne auprès du Saint-Siège: « si nous nous opposons au mariage entre personnes du même sexe nous n’utilisons pas des arguments confessionnels mais des arguments rationnels ». Et il a ajouté que les soi-disant “mariages gay”  « ne peuvent pas recevoir la même protection du mariage naturel de la part des pouvoirs publiques. La survie de l’espèce, par exemple, ne serait plus garantie » (“Avvenire”, 5 mars 2013).  Ceci a été suffisant pour déclencher une campagne des organisations homosexuelles du Pays qui en demandent la démission. Pour la Fédération nationale des lesbiennes, gays et transexuels, le Ministre « utilise sa position pour essayer d’imposer des idées réactionnaires ».

En janvier dernier, l’évêque de Cordoba, Mgr Demetrio Fernandez, avait osé critiquer « l’idéologie du genre », une vraie “idéologie” révolutionnaire que l’on est en train d’imposer dans tous les pays, ce qui lui a valu une attaque de la porte-parole de la région Andalousie qui a suggéré de « mettre une muselière au monseigneur ». Ce qui est en cause, là aussi, c’est la liberté de pensée et d’expression et il est de plus en plus difficile pour les catholiques de pouvoir défendre leurs valeurs et leurs croyances de façon publique".

 

9 réflexions au sujet de « Ces lobbies qui interdisent la liberté d'expression »

  1. jejomau

    Ah çà… Si nos évêques, nos prêtres, et nos élus de l’Opposition pouvaient montrer un front uni et avoir une attitude ferme envers les LGBT, il n’y aurait pas ce problème. Je ne comprends toujours pas que l’Opposition n’ait pas porté plainte contre les Femen par exemple
    [Il suffit de laïcs convaincus pour y aller. L’habitude de se réfugier derrière la protection des évêques – que l’on critique aisément quand ils l’ouvrent – a montré ses limites et son total insuccès depuis la montée du cléricalisme du XIX°.
    Alors chacun à 100% dans son domaine de responsabilité : temporel et spirituel et ça se passera bien!
    En attendant, restons mous à observer autrui et à l’attendre sur un terrain qui n’est pas le sien.
    JL]

  2. alap

    A diffuser : -50% sur les aller-retour SNCF pour le 24 mars (Salon du Livre)
    Pour en profiter, utilisez dans votre panier le “Code offre spéciale” : EV61
    Si vous les avez déjà pris, n’hésitez pas à regarder si vous pouvez les annuler pour les reprendre avec le code.
    Vous devrez présenter, au retour dans le train, le billet d’entrée au Salon du Livre comme justificatif.
    Tarif plein : 10€
    Tarif -26 ans : gratuit
    Profitez en rapidement, l’offre peut disparaitre à tout moment.
    http://www.lamanifpourtous.fr/actualites/56-50-pour-les-trajets-de-train

  3. c

    Svp pour Mgr Demetrio Fernandez, bien lire Cordoue et non pas Cordoba (car même si l’on est dans un paragraphe qui parle de l’Espagne, en français l’on écrit bien Cordoue. L’on garde Cordoba quand il s’agit de la ville homonyme argentine)

Laisser un commentaire