Ces anticléricaux et anti-cathos qui nous gouvernent

Une attitude dénoncée par l'archevêque de Paris : 

"Je pense que nous vivons dans une société civilisée, il se peut qu'il y ait des fonctionnaires qui pensent que c'est trop civilisé et qui fassent de l'excès de zèle. 

Quand le président de la République va inaugurer un centre Emmaüs et que le service de presse de l'Elysée enlève les portraits de l'Abbé Pierre sur le podium, je ne vois pas en quoi ça éclaire beaucoup la situation".

6 réflexions au sujet de « Ces anticléricaux et anti-cathos qui nous gouvernent »

  1. claude de rouen

    Le responsable de ce centre ” qui n’est pas à féliciter pour son reniement à l’Abbé Pierre ” aurait dû virer ce service de presse et annuler la visite d’un Pdt élu seulement avec environ 30% des français donc non légitime et ce par la faute( quand même )de Sarkozy qui une fois élu par des électeurs de droite nomme des ministres gauchards. Avis au prochain Pdt de droite qui je n’en doute pas sera élu.Il faut que le Pdt d’Emmaüs,pour laver cet affront ,
    fasse un communiqué de réprobation dans tous les médias.Nous verrons bien ceux qui sont aux ordres .

  2. BOURGUIGNON

    C’est bien l’anticlericalisme ringard dans toute sa splendeur,ou est ce pour faire plaisir à Mme Duflot qui ne veut pas admettre que l’Eglise a toujours était présente dans le secours des pauvres!Si Emmaus ne penchait pas tant à gauche les responsables auraient du réagir!!!

Laisser un commentaire