Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Censure du bulletin de réinformation sur Radio courtoisie

Hier, dimanche midi, le Libre Journal de Grégoire Boucher a été amputé de toute son introduction (si un lecteur a enregistré le direct, qu'il me le fasse savoir).

Ce matin le bulletin de réinformation sur Radio courtoisie a relaté la fête de la Courtoisie et la crise qui secoue la radio. Ce passage (en ligne ici) a été censuré après le direct :

"Les tensions internes au sein de la radio ont‑elles pesé sur la fête de la Courtoisie ?

Quelques stands étaient vides. Des patrons d'émission ainsi que des auteurs ont décidé de ne pas venir pour montrer leur désaccord avec le président de la radio Henry de Lesquen. En cause, des déclarations sur les réseaux sociaux et sur son site de candidat à la présidence qui nuirait aux intérêts à la radio. Une pétition demandant sa démission a été mise en ligne sur le Salon Beige. A ce jour, elle a été signée pour l'instant par 10 patrons d'émission :

  • Bernard Antony et sa suppléante Jeanne Smits
  • Grégoire Boucher ;
  • Gabrielle Cluzel
  • Paul‑Marie Coûteaux ;
  • Jean‑Philippe Delsol
  • Daniel Hamiche ;
  • Lydwyne Helly
  • Jean‑Marie Le Méné ;
  • Philippe Maxence
  • Guillaume de Thieulloy

Paul‑Marie Couteaux s'est également fendu d'une lettre ouverte pour expliciter sa position. Dans un entretien accordé à Présent la semaine dernière, Henry de Lesquen s'est défendu de nuire à la radio dans la mesure où les propos visés par le Crif et la Licra ont été dits hors antenne. Par ailleurs, il revendique pour lui‑même, je cite : « La liberté de pensée qu'il reconnaît aux autres membres de Radio Courtoisie »."

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services