Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Cellules souches : une nouvelle technique sans avoir à sacrifier d’embryons

Pendant que la France triture des embryons humains pour tenter de faire avancer la science, sans résultat, des chercheurs japonais ont réussi à rajeunir des cellules matures pour les retransformer en «super cellules».

Cette nouvelle approche pourrait changer la donne de la recherche pour une médecine régénératrice dont l'ambition est de réparer ou remplacer des tissus ou organes endommagés, afin de lutter contre toute une série de maladies (Alzheimer, cancers etc) grâce aux cellules souches.

Ce procédé de reprogrammation n'a pas besoin du recours à des embryons pour produire de précieuses cellules souches embryonnaires, capables de se spécialiser en une grande variété de cellules formant les divers organes (coeur, reins, cerveau…). Ce nouveau moyen permettrait aussi de se passer des techniques complexes généralement utilisées (manipulation du gènes…) pour transformer une cellule spécialisée, prélevée sur un adulte, en cellules similaires aux cellules souches embryonnaires, appelées «cellules souches pluripotentes induites (iPS)».

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez-nous à doubler l'audience du Salon beige!

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres et faites-les suivre à vos amis.

Ensemble, nous pouvons doubler notre capacité d'influence et d'action :