Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Institutions internationales / Pays : Pologne

CEDH vs crucifix : réaction du Parlement polonais

La Diète, chambre basse du parlement polonais, a voté une résolution, par 357 voix contre 40, à propos de la décision de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) d'interdire le crucifix dans les écoles en Italie :

"[Elle] exprime son inquiétude face aux décisions qui enfreignent la liberté de culte, au mépris des droits et des sentiments des croyants, et qui détruisent la paix sociale".

La Diète polonaise a également demandé aux parlements des pays membres du Conseil de l'Europe de mener "une réflexion commune sur les moyens de protéger la liberté de culte".

Par ailleurs, plusieurs partis envisagent de lancer un recours auprès de la CEDH pour annuler la votation suisse. Si cela se produit, la CEDH va être coincée entre l'interdiction des crucifix et le refus d'interdiction des minarets. La pirouette juridique sera intéressante à observer.

Addendum 16h40 :

Le Parlement espagnol, lui, est disposé à appliquer la jurisprudence de la CEDH en matière de crucifix.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Je me permets de glisser ci dessous un communiqué du MPF que je trouve très juste :
    “L’interdiction de construire des minarets en Suisse aboutira à une discrimination des musulmans et portera atteinte à leur liberté de religion” vient de clamer le Conseil de l’Europe. A ses yeux, ce référendum démocratique est non-avenu, car il semble heurter la bien séance du “politiquement correct droit-de-l’hommiste”.
    Pourtant, les musulmans de Suisse ne seront pas empêchés de construire des lieux de culte. On se demande en effet en quoi les droits de l’homme seraient bafoués, alors que le respect de l’urbanisme et de l’identité d’une nation sont clairement menacés par l’édification de minarets, symbole d’un islam conquérant et politique.
    Il y a quelques semaines, la Cour Européenne des Droits de l’Homme – organe juridictionnel du Conseil de l’Europe – avait estimé que les crucifix dans les classes italiennes étaient… une atteinte à la liberté de religion.
    A travers sa conception à géométrie variable des Droits de l’Homme, et par ses considérations plus que douteuses sur la liberté religieuse, le Conseil de l’Europe se positionne clairement en faveur de la déchristianisation et de l’islamisation de l’Europe. Espérons que ses prises de position et son ingérence dans les affaires d’un pays qui n’a aucune leçon de démocratie à recevoir seront condamnées par les hommes politiques suisses.

  2. Je ne suis pas sûr que l’affaire des crucifix puisse être opposé à celle des minarets.
    Les minarets sont comparables aux clochers d’Eglise (dans un sens purement pragmatique bien sûr).
    Attention à ne pas utiliser de faux arguments, car cela se retourne contre nous.

  3. je ne serais pas aussi optimiste au sujet de l’éventuel impératif de cohérence s’imposant à la CEDH.
    Son islamophilie condescendante la poussera certainement à interdire les crucifix dans les écoles et censurer le vote des suisses.
    La seule bonne nouvelle est que la CEDH n’a aucun réel pouvoir. Elle peut imposer des sanctions financières mais elle n’a pas les moyens d’imposer ses lubies sans le consentement des gouvernements. Je n’ai personnellement pas d’inquiétude… pour la suisse.

  4. La CEDH n’a peut-être pas un réel pouvoir mais elle encourage la déchristianisation avec un esprit laïciste certain et une tolérance face à l’islam étonnante. La CEDH ne fait aucune remarque sur certains pays (dont l’un des membres était d’ailleurs signataire du texte contre les crucifix italiens est originaire) qui font pourtant partie du conseil de l’Europe et où la liberté religieuse est loin d’être aussi respectée qu’en France notamment!
    Elle donne aussi des idées à des partis politiques qui actuellement en difficulté pour d’autres raisons, brandissent ce genre d’argument pour se refaire une santé politique.
    C’est le cas en Espagne, où de nouveau des ré-attaques sérieuses (proposition arrivée au niveau commission parlementaire et attente pour être présentée au parlement) sur les crucifix dans les classes.
    Affaire à suivre mais je suis assez pessimiste. J’espère que de son côté la Pologne tenir bon puisqu’en France nous sommes hors jeux depuis plus d’un siècle.

  5. je crois qu’il y a une inversion des noms dans les commentaires. Je trouve les propos tenus par Ludovic très proches des miens et j’imagine que le même Ludovic doit se retrouver totalement dans les propos tenus par François-Marie.

  6. Je ne crois pas que les cloches soient comparables aux minarets. En effet, les cloches annoncent un événement à venir (mariage, enterrement, messes) alors que le minaret envoie dans les airs, 5 fois par jour y compris à 4h du matin, des versets du coran en arabe. C’est du lavage de cerveaux. Imagine-t-on des “minarets chrétien” qui feraient la m^m chose avec les prières chrétiennes? dans un cas on entend “ding,dang,dong”, dans l’autre c’est un “catéchisme imposé” ie. de la propagande.

  7. Tout ce à quoi nous assistons a été prévu et décrit dans bien des ouvrages de nos familles de pensée, n’en soyons pas surpris, c’est un rouleau compresseur qui avance inexorablement.Espérons que les peuples y réagiront le plus efficacement possible et sans tarder.Les minarets, nous dit-on, sont un symbôle de l’islamisation du paysage Européen.Certes, mais les mosquées sans minaret sont tout aussi efficaces et ne ressemblent pas à des églises et comportent, ne l’oublions pas, des parties culturelles et écoles coraniques, fixant les musulmants et contrôlant le commerce hallal, l’abbatage, l’observance du ramadan etc

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services