Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La mère de Dieu ridiculisée par Europe 1

Pub1Ce scan qui laisse peu de visibilité à cause de la mauvaise qualité du papier journal représente une publicité pour Europe 1. Un lecteur me l’a transmis. Je ne sais de quel journal il provient. Le slogan est "Peut-on encore rire avec la religion?".
L’on y voit une statue de Notre-Dame en équilibre sur le battant d’une porte entr’ouverte, s’apprêtant à tomber dès que la porte sera poussée. Ca rappelle une plaisanterie de collégien, sauf qu’en guise de seau d’eau, on trouve la représentation de la mère de Dieu. Le slogan témoigne de la volonté délibérée de s’en prendre à la religion catholique et à la Vierge Marie.

Nul n’a le droit de s’en prendre au sacré, quand bien même certains se disent non-croyants. Ce qui est sacré l’est par essence et non par relativisme.

Il peut être intéressant de savoir ce qu’en pensent les responsables de la radio de  Jean-Pierre Elkabbach ou les animateurs des émissions, à défaut de connaître, par manque de transparence du site d’Europe 1, qui gère réellement la communication et la publicité pour leur demander de retirer cette scandaleuse publicité. Ce serait aussi et surtout aux autorités de l’Eglise en France de se saisir de cette affaire. Encore faudrait-il qu’elles soient au courant.

Lahire

Partager cet article

29 commentaires

  1. J ai écrit au médiateur, je pense que c est un contact adéquat.
    Quand aux instances de l Eglise de France pas la peine de compter dessus, ils doivent etre en train de travailler a la replique contre la loi de prévention de la délinquance de nicolas sarkozy
    Max le fou

  2. C’est surtout plus confortable et moins onéreux de s’en prendre au catholicisme et à ses symboles qu’à l’islam…
    Résistant du pauvre.

  3. En regardant cette pub, moi je lis la chose suivante : “Regardez comment je suis capable de faire mon malin, mais en vérité j’ai des testicules de la taille d’un pignon de pin”. Un peu comme Télérama ou la Fnac qui s’affirement en tant que non-conformistes, alors qu’ils sont en vérité l’expression même de ce conformisme. Est provocateur qui peut ! Europe 1 peut peu !

  4. Il est particulièrement intéressant de noter le courage d’Europe 1 qui, au moment où l’on tremble devant les musulmans, illustre son propos faussement intrépide par une attaque des gentils cathos dont on ne sait que trop bien qu’eux ne promulguent pas de fatwas et ne tiennent pas leurs fusils graissés dans des caves.

  5. Evidemment, on n’aurait pas osé mettre une statue de Mahomet… La cathophobie, la seule phobie autorisée en France (que dis-je : encouragée). Cela devrait nous éclairer sur le fait que notre religion est vraiment la VRAIE, car sinon Satan ne s’acharnerait pas dessus comme il le fait.

  6. Il est à constater que les dirigeants d’Europe 1 qui ont validé cette campagne de pub se sont bien gardés de choisir Mahomet. Avec courage, ils s’en prennent à Marie… C’est certain que les catholiques n’iront pas proférer des menaces de mort telles que le Pf Redecker en a reçues. Cette campagne de promotion ne grandira pas ceux qui l’ont initiée. Et elle montre, encore une fois, qu’ils n’ont absolument rien compris aux enjeux de notre époque. Ce ne sont pas les catholiques qui ont un problème avec la critique de leur religion (hélas, ils en ont pris l’habitude…) mais les musulmans.

  7. Je suis le premier à monter au créneau d’habitude, mais là, je ne trouve pas que ce soit une attaque envers les chrétiens, et je trouve cette publicité amusante. Elle ne s’attaque pas à la foi catholique.

  8. Sur le site http://www.europe1.fr, choisir “Pour nous contacter” puis dans la liste “Publicité et Partenariats”. Possibilité est donnée alors d’envoyer un mail.

  9. Est-on obligé de se sentir outragé à chaque fois qu’un référence au sacré est détourné ?
    Quand on vit de manière sereine et confiante sa foi,on ne se sent pas forcément agressé lorsque d’autres récuperent un symbole religieux.En l’occurence,cette publicité m’a fait sourire, tout comme l’aurait fait une publicité ironisant sur les statuettes kitchs vendus à Lourdes. La Vierge marie est-elle vraiment attaquée par cette publicité ?
    S’il faut bien évidemment porter sur le devant de la scène médiatique le scandale des églises profannées, comme le fait le SB(on ne le remerciera jamais assez pour cela), ne pourrait-on pas aussi montrer à l’opinion publique que nous sommes, contrairement aux musulmans, suffisament intelligent pour ne pas nous emporter pour si peu , et que nous savons distinguer ce qui relève du blasphème de ce qui relève de l’ignorance ?

  10. Je crois que là, vous en faites un peu trop. Cette image n’est pas très intelligente, avec une image musulmane (mais ça existe? je croyais qu’il était justement interdit de représenter Mahomet!) ce serait plus courageux, tout le monde sait qu’avec les Chrétiens tout est permis… Mais enfin, là, pas de quoi en faire un plat! Il y a assez de VRAIS scandales, des VRAIES attaques, sans aller chercher là où il n’y a rien de grave.

  11. A tous ceux qui ne sont pas choqués par cette pub:
    Ou vous n’êtes pas catholiques et c’est votre droit.
    Mais vous avez malgré tout la possibilité intellectuelle de comprendre que les catholiques soient choqués.
    Ou vous êtes catholiques, et dans ce cas là, interrogez-vous, pour savoir si l’idée que vous vous faites de Dieu est la bonne.

  12. Cette pub est parue dans Le Monde.

  13. Au-delà de l’image seule, il y a surtout la phrase qui l’accompagne qui me semble provocatrice. D’abord pour le “encore rire” qui fleure bon 1789 & ses spectacles dégradants où le peuple parodiait messe et sacrements.
    Ensuite en plaçant “la religion” comme un sujet comparable à tout autre, & surtout sans définir précisément ce qu’il recouvre (âme, culte, croyances…)
    Je ne vois que deux réponses à ces gens-là : non, on ne doit pas rire de la religion; &, en citant Daniel-Ange, touche pas à ma Mère!!

  14. Il n’y a pas de statue de Mahomet, mais ils auraient pu mettre un coran.

  15. Je me permets de réagir aux commentaires de ceux qui ne voient rien de choquant dans cette affiche. Une telle statue est une représentation de Marie, la Mère de Dieu. L’Eglise a affirmé contre les iconoclastes que l’on peut vénérer une représentation du Christ (ou des saints, a fortiori Marie), dans la mesure où l’on ne vénère pas l’image en elle-même, mais celui ou celle qui est représenté. De nos jours, certaines personnes éprouvent certaines difficultés à prier devant une statue, car cela “ne leur parle pas”. A chacun son mode de vie dans la foi. Cependant, ces personnes ne peuvent pas ignorer que d’autres catholiques aiment à vénérer des images, à commencer par prier devant une statue de la Vierge. Or si vénérer une image est considéré par l’Eglise comme licite, l’opposé est aussi valable : dénigrer ou ridiculiser une image pieuse est condamnable dans la mesure où c’est celui ou celle qui est représenté qui est dénigré ou ridiculisé. Dans le présent cas, on ne peut douter de l’intention d’Europe 1 de dénigrer et ridiculiser la Vierge Marie, puisque le sous-titre de leur affiche est “Peut-on encore rire avec la religion”. C’est bien Marie, en tant qu’effigie de notre religion, qui est visée. Et pas la statuette. CQFD. PS. J’irai plus loin, en faisant le parallèle avec le celèbre dicton “Quand on lui montre la lune, le fou regarde le doigt”, si vous ne comprenez pas l’INTENTION de Europe 1, alors s’il vous plaît ouvrez les yeux et essayez d’être moins naïfs et angélistes. Et demandez-vous pourquoi une telle affiche a été publiée. Merci. PS2. Pour aller encore plus loin, je dirai que nous n’avons que ce que nous méritons. Les puissants de notre société ont leur “SOS Homophobie”, “SOS Racisme”, et autres HALDE. Nous avons certes l’Agrif, mais celle-ci a bien peu de moyens, en tous cas pas suffisamment pour réagir systématiquement en justice face aux agressions cathophobes. Les catholiques seraient-ils lobotomisés ?

  16. Une chose est devenue classique peu : on fait un plateau télé pour parler de la menace qu’encoure le monde “libre” face à l’extrémisme islamique. On invite des intello bien blasphémateurs et des musulmans bien sous toutes les coutures…
    Et à la fin du débat, tout le monde convient que l’Eglise catholique est vraiment facho, liberticide et despotique avec son inquisition et ses croisades…
    On croit hlluciné : le prsent est complètement occulté; l’histoire vue sousun angle purement affectif, sans aucune prise en compte des contextes…
    Et surtout chacun tape sur celle qui la ramène le moins… L’Eglise.

  17. Que n’aurait-on entendu en cas de photo avec un rabbin , un imam, un bonze, ou que sais-je ?
    Ce qui me choque le plus, au-delà du caractère pathétique de cette mascarade prétendument anti-religieuse (mais en fait anti-catholique), c’est le peu de courage de ses initiateurs.
    On invite les musulmans au Stade Charlety (soit disant car leur religion est minoritaire, mais je n’ai jamais vu d’invitation de la Mairie de Paris pour le Yom Kippour dans un stade), mais on crache sur la Sainte Vierge.
    Je me sentirais moins agressé si un jour, la même virulence sectaire se déchainait contre d’autres religions.

  18. Honnetement, souhaitez-vous vraiment vivre dans une société où un objet ou un lieu de culte ne pourrait être représenté que conformément à sa destination première ?
    Et puis, est-ce suffisant (la photo fait référence à une blague d’enfants bien connu, rien de plus) pour considérer que la mère de Dieu en a été “ridiculisée” ?

  19. @Arnolphe, merci, vous avez exprimé fort bien mon opinion.
    Si cette publicité vous choque, n’écoutez plus Europe 1.
    Vous n’y perdez pas grand chose de toute façon, cette radio n’est qu’un tapis de publicité en continue, parfois intérompue par des flash d’informations.
    Le cas eut été légèrement différent si la pub en question avait été faite par France Inter, que nous finançons tous pour le coup.

  20. Non, le sacré n’a rien d’universel ! Là où le catholique voit la mère de Dieu, le non catholique peut simplement voir la représentation d’une femme de l’Antiquité, ou pourquoi pas simplement de la matière, du platre, du bois ou du marbre.
    Lorsque je suis à table devant une entrecôte aux morilles, un pavé aux trois poivres ou une côte de boeuf, peu me chaut des croyances hindoues.
    Et vous ?

  21. Eh ben… La dhimmitude pointe son nez. En relisant 2 Machabées 18-31 (martyre d’Eléazar, martyre de la mère et ses 7 enfants), je me demande combien d’entre ceux qui ont posté des commentaires auraient eu l’intention de faire la même chose (je ne dis pas le COURAGE car il pourrait nous manquer à tous, mais l’INTENTION de penser qu’il faut s’élever contre l’obligation de manger un morceau de viande de Porc – interdite aux juifs à cette époque). Je plains sincèrement ceux qui pensent qu’il faut se taire face à cette publicité PAPIER (il ne s’agit pas de ne plus écouter la radio), car demain, quand on vous obligera sous peine de mort, comme Eleazar, à mettre une statuette de la Vierge Marie sur une porte, vous accepterez. Je prie d’ores et déjà pour vous.

  22. Si Europe 1 n’est qu’une longue suite de pubs et France Inter rien de plus que la vitrine de la CGT et des lobbies libertaires (soit disa,t représentatifs… surtout d’eux-mêmes!) branchez-vous sur RTL, la radio la plus écoutée…pour une bonne raison. En attendant, il nous faut prier pour notre pays et continuer à dénoncer le tapage médiatique petit joueur de ses médias.

  23. Si l’on disposait d’une statuette représentant la mère de M. Elkabbache à l’angle d’une porte, prête à tomber en se brisant sur la tête du prochain passant, rirait-il, M. Elkabbache ? Mme Elkabbache en effigie, qui tombe sur la figure du prochain passant, poilant !
    Ne dirait-on pas à juste titre dans le cas de Mme Elkabbache, que le “plaisantin” n’est qu’un sinistre malappris, un grossier personnage sans imagination, qui mériterait quelques coups de pied au derrière ?
    Il en serait de même d’ailleurs si l’on représentait Mahomet ou le grand rabbin Sitruck. L’idée n’est pas drôle, et on ne rira certainement pas avec les “plaisanteries” de ce niais.
    Mais non, Europe 1 finance ce Monsieur nullissime qui s’en met plein les poches grâce aux écouteurs de la station.
    La publicité est un plaie. Elle est aussi une bonne façon de financer les copains nuls et les coquins sans idées.

  24. J’en connais trop, hélas, de ces “cathos” qui disent “oh, on ne va quand même pas réagir à chaque fois que les médias, humoristes, cinéastes ou autres tournent les symboles chrétiens en dérision !”
    Alors, pour le Da Vinci Code : “protester (pour l’honneur du Christ et de son Eglise) contre ce navet, ce serait lui faire de la pub…”
    Pour la pub détournant “La Cène” de Vinci : “oh, il faut prendre cela au second degré…”
    Pour le crucifix entouré d’un préservatif : “oh, c’est choquant oui, mais enfin, à force de protester pour tout ce qui nous heurte, on va finir par se ridiculiser.”
    Pour cette pub d’Europe 1 : “c’est assez drôle; il faut quand même pas exagérer, on n’est pas des talibans…”
    Etc, etc… on pourrait multiplier les exemples.
    Le résultat : à force de laisser passer les insultes et les blasphèmes, on voit ceux-ci se multiplier. Eh oui, les catholiques sont les seuls qui ne réagissent pas trop quand on s’attaque à leur religion… LA Religion, je vous le rappelle !
    Nos ennemis ne sont forts que de nos faiblesses, et celle-ci, qui consiste à se taire face aux sacrilèges, en est une belle, de faiblesse. Faiblesse qui entraîne la multiplication des blasphèmes, qui décourage certains catholiques, qui ne nous mérite pas des grâces dont nous aurions grand besoin pourtant, qui rebute des personnes qui pourraient avoir l’idée de se convertir…
    Car comment voulez-vous que des non-catholiques se convertissent à une religion dont trop de tenants ne sont même pas capables de la défendre et de l’honorer comme il se doit en public !
    Notre-Seigneur chassa les vendeurs du Temple qui avaient fait de la maison de Son Père une maison de voleurs. Que dirait-Il à ceux qui tournent en dérision la dévotion à Sa Sainte Mère ? Et à ceux qui la laissent insulter ?
    La douceur et la prière ne nous dispensent pas d’agir autant que faire se peut pour l’honneur de Dieu, de sa Sainte Mère et de l’Eglise…
    Pour terminer ce long message, voici quelques lignes tirées d’ “Enquête sur la christianophobie”, le fort instructif ouvrage de Michel de Jaeghere : “Un certain nombre de procédés [cathophobes], qui visent d’abord à nous heurter, réussissent en effet, dans un second temps, sous l’effet de la répétition, à ‘lobobomiser’ notre volonté par l’accoutumance. Le phénomène de saturation annihile toute réaction. On ne peut être scandalisé tout le temps. On hausse les épaules, on ne remarque plus des provocations qui ont cessé de mériter leur nom puisqu’elles ne provoquent plus d’opposition de notre part. C’est l’un des buts recherchés par cette répétition : nous amener à ne plus prêter attention à ce qui aurait horrifié nos parents ; à nous sentir vieux jeu d’être choqués par des choses qui sont objectivement choquantes”.
    Et j’ajouterai : à ne même plus nous sentir choqués du tout…
    Chaque renoncement de notre part à la défense du christianisme est une victoire pour ceux qui ont juré sa mort.
    Nous n’avons pas le droit de cesser de nous battre.

  25. Et pour savoir quoi dire et quoi écrire pour ce combat, les arguments exposés par ‘D’ suffiront amplement…

  26. Hier j’ai Ecouté l’émission du grain à moudre sur FC http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/grain/fiche.php?diffusion_id=45832 autour du recul de la liberté d’expression avec Alain Finkielkraut et Abdelwahab Meddeb Producteur “Cultures d’Islam “.
    Finkielkraut a rappelé qu’ “En France les insultes dont l’Eglise notamment est l’objet sont beaucoup plus violentes , beaucoup plus nombreuses que les insultes et les insolences à l’égard de l’islam.(…) Imaginez une seconde que Robert Redeker ait écrit un article au lendemain du discours du pape à Ratisbonne, de cette extraordinaire conférence pour dire que le pape est une ordure ; et qu’une secte intégriste catholique ait dit : cette fois ça suffit, à ce moment là,(Toute l’intelligentsia et les journalistes se seraient levé pour dire que c’est absolument scandaleux. ”

  27. le vengeur fantomatique et Bernard visiblement ne sont pas dérangés. c’est leur droit. mais cela me fait penser à la phrase de Mgr Cattenoz (“à force de faire du catholicisme mou, on finit par ne plus avoir de catholicisme du tout”.
    Il est vrai que c’est plus facile de s’attaquer à la religion catholique, car nous ne lançons pas après des attaques des menaces de mort.
    Mais de la part d’Europe 1 ce n’est pas étonnant. Je me demande d’ailleurs qu’elle autre radio aurait eu le courage de mettre un Coran ?

  28. Comment peut on d’un coté critiquer l’agressivité des réactions de l’islam à la moindre prétendue attaque et de l’autre regretter que les catholiques ne fassent pas de même quand c’est eux qui sont visés ???
    Et pour moi le fait que la publicité est choisie de s’en prendre au catholicisme plus qu’à l’islam est juste une démonstration que les racines chrétiennes de la France sont encore présente dans toutes les têtes !!!

  29. à ANO :
    Il y a, il me semble, une grande différence entre le catholicisme et l’islam.
    le catholicisme cherche à étendre le Règne du Christ, donc en usant et abusant de la Charité. D’où amour du prochain édicté par le Christ lui-même.
    L’islam cherche à conquérir le monde (terrestre), donc en usant de la charia, de la fatwa de la djihad. D’où haine et intolérance, inscrites dand le Coran.
    Demander simplement que l’on n’attaque pas l’Eglise est du devoir de chaque catholique. Et la prière, si elle n’est pas exclusive de tout autre moyen, en est bien le plus effcace!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services