Ce rituel de mariage républicain, un culte rendu à l’idéologie de l’homme-Dieu comme entité divine

Lettre du Père Ignace Jalenques, de la communauté Saint Jean à ses frères prêtres et à tous les fidèles :

"Chers frères dans le sacerdoce, chers frères chrétiens, membres du corps du Christ.

Ainsi dans la nuit du 9 au 10 avril 2013 le Sénat, votait l’article 1 de la loi Taubira, avec un détail que je veux relever ici, car un masque de plus tombe dans cette mascarade. Il a été ajouté la mention de mariage « républicain » déjà demandé par notre théologien de la république Alain Tourret dont on se souvient de l’homélie de 19 mn lors de l’audition des responsables religieux à l’Assemblée nationale leJeudi 29 novembre 2012…

Tout ceci est fort intéressant et révèle la finalité propre de l’idéologie se masquant sous les apparence d’une loi qui n’a de loi que la technique (cf. chacune des interventions de Mme Taubira qui décidément n’a pas d’autres arguments, quoique parfois, il faut le reconnaître, elle pimente un peu ses dires par des histoires tirée de « mavie.com »).

Je m’explique, il existe en France une cérémonie civile : le baptême républicain en mairie (sic). Celui-ci n’a rien de nécessaire ni d’obligatoire puisque l’acte de naissance dans notre pays nous fait membre de la communauté. Au mieux sert-il à satisfaire celui dont on voudrait qu’il soit « parrain » (et encore qu’est-ce que cela signifie réellement ?) mais il refuse d’aller à l’église (puisque l‘école de la République aidé d’une éducation médiatiquement contrôlée lui a fait avoir en horreur cette religion qu’il n’a d’ailleurs jamais approchée, en fait).

Par contre le baptême chrétien lui, est nécessaire pour entrer dans la communauté, qui se nomme l’Église.

Mais stupéfaction, lorsque je parvins après maintes recherches à trouver le rituel de ce « baptême républicain » pour essayer de comprendre, je le découvre avec le label GODF !!! Je découvre dans ce même rituel (de 87 pages) le mariage républicain (distingué du mariage civil) et les funérailles républicaines…

L’effet de cette loi sera donc le suivant : le mariage civil, devient un mariage religieux et par conséquent il devient incompatible de nature avec une quelconque union dans n’importe quelle autre religion.

Il me semble donc clair que le but de cette loi n’est l’égalité pour personne mais le remplacement d’une religion par une autre (les homosexuels sont utilisés et sacrifiés sur l’autel de la République et cet article révèle combien leur dignité, ils s’en foutent).

Nous, prêtres, serons contraints d’entrer en résistance car le problème posé par ce rituel de mariage républicain est qu’il est un culte qui ne s’adresse pas à Dieu mais à l’idéologie de l’homme-Dieu comme entité divine. Or nul ne peux rendre un culte le matin à une divinité et l’après-midi à une autre sans mentir, ce qui serait fort dommageable au demeurant, pour le « plus beau jour de sa vie » pour le moment où je me donne à toi dans un don total de ma personne…

Construire sur le mensonge : une incohérence qui ne gênera pas les moins scrupuleux, mais ça tombe bien car pour ceux-là le mariage ne signifie déjà plus rien… Serons-nous contraints de refuser le mariage à la Mairie pour pouvoir accueillir dans l’église ?

Je voudrais terminer avec cette indication qui a guidé le père Jerzy Popieluszko (martyr en Pologne en 1982 tirée de l’épitre au Romain (12,21) : « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais soit vainqueur du mal par le bien.”

Prions pour que tous viennent à la lumière afin que leurs œuvres soient manifestés en Dieu. Les responsables de tout cela risquent gros, ils risquent leur salut en en entrainant d’autres; prions pour eux, portons-les, que deviendront-ils si nous ne faisons rien; donnons notre vie pour eux et quand bien même ils nous tueraient, je crois qu’il nous faudrait être heureux d’offrir notre vie pour qu’ils ne périssent pas. (cf. Jean 3,16)".

21 réflexions au sujet de « Ce rituel de mariage républicain, un culte rendu à l’idéologie de l’homme-Dieu comme entité divine »

  1. Weather

    Oui mais … À qui peut on adresser tous ces commentaires ou argumentaires au demeurant très bien faits par ailleurs . Qui peut recevoir ces évidences et les mettre sue la table de nos dirigeants devenus ma semble t’il assez fou pour dire et écrire n’importe quoi.

  2. Electron Libre

    Ils n’ont jamais caché leur haine de l’Église et veulent la tuer (y a qu’à lire Peillon).
    Pour moi c’est clair le jour ou je me marierai ça sera à l’Église et pas à la mairie.
    D’ailleurs on fait parti de ces rare pays qui doivent se soumettre à la ripoublique pour authentifier l’union d’un couple. Si ça se n’est pas totalitaire..
    Marre de cette republique athéiste (en apparence). Les gens ne se rendent pas compte des fanatiques qui nous gouvernent.

  3. Tudwal

    Merci pour ce très bon billet. Est-il possible d’avoir un lien vers ce rituel ? Il sera je pense utile à certains d’entre nous d’en prendre connaissance, nous qui serons parfois confrontés à ce problème.

  4. Rouletabille

    Si la loi est votée et appliquée, la solution est simple:
    1° mariage à l’Eglise, rebaptisée bénédiction d’une union, afin de contourner la loi l’interdisant.
    et
    2° Pacs avec donation au dernier vivant.
    Il y aura donc deux mariages religieux, le laïc et celui des différentes confessions.

  5. Thierry

    Voilà le “rituel” des cérémonies laïques en format PDF:
    http://213.56.64.10/uploads/assets/file/rituels-rep.pdf
    Il se conclu ainsi à la page 90…
    Ces propositions de Rituels de Cérémonies Civiles Républicaines ont été élaborées par
    la Commission Laïcité du Grand Orient de France
    ———————————————————————————————-
    grand orient de france : “La définition des droits de la personne ne dépend que de la volonté collective des hommes” (GODF, 5 nov. 12)

  6. david

    stupéfaction?!?!
    Le mot “république” appartient toujours à la Franc-maçonnerie…on le sait
    Donc BARREZ le mot “république”
    Sur votre CNI
    sur l’enveloppe lors d’un vote législative, municipale…
    sur la déclaration..
    etc…
    donc manifestions le 26 mai devant 6 rue Cadet à Paris contre la république (c’est contre toutes les lois pourris, IVG, taubira, pacs, etc etc etc etc)

  7. baroud

    Merci à l’auteur de ce texte même si cette mission est difficile à réaliser c’est ce que le Seigneur nous demande de réussir ou du moins d’essayer de réussir “Paix aux âmes de bonne volonté”Merci au Père Jalenques.
    P.S
    En fait c’estl’esprit du mal qui est derrière cette loi infâme avec toujours cette lutte contre Dieu qui commande tout actuellement avec la rage qui le caractérise. Cruautés, mensonges, persécutions, jalousies, lois scélérates etc Il sait qu’il va perdre alors la rage au coeur il dépasse les bornes et devient fou!

  8. LaGrosseColère

    Amusant si je puis dire…
    J’ai justement assisté à un mariage à la mairie de Lille ce samedi !
    Le représentant de la république, (à l’accent trahissant ses origines… Mais chuut on pourrait dire que je suis raciste et ce n’est pas le débat :)) Accueil à l’aide d’une musique douce après avoir attendu longtemps dans le hall, traversé de longs couloirs bien accompagnés par du personnel un peu blazé. Là, l’adjoint est annoncé par le personnel municipal et celui-ci fait son entrée comme dans un show !
    On termine de s’installer, on se tait et bon écoute ! L’adjoint de Martine : “bienvenue dans notre grande maison (ma grande maison à moi c’est la maison de Dieu, mais bon… chut, ce n’est pas le débat ici), dans votre grande maison. Vous avez ici les symboles de la République : la Marianne, la photo du président de la république…… Bla bla bla”… tout le monde arbore un sourire poli mais ça sonne faut, c’est creux tout ça ! L’élu se racle la gorge et annonce, un peu ennuyé qu’il va devoir lire les articles de loi se référent à ce pourquoi les époux s’engagent !. Il s’excuse presque ! Et là, mon mari et moi qui faisons de la préparation au mariage depuis quelques années (et qui expliquons bien aux couples que la mairie, c’est aussi important), commençons vraiment à être énervés. Si cet élu, n’y croit même pas, qu’il s’en aille ! S’il n’ai pas convaincu des valeurs de la républiques pour lesquelles il s’est engagé et qu’il sert, qu’il laisse sa place !
    Le tout a donné une mascarade énorme, l’élu jouant les bouffons de service. (Ce couple avait fait le choix de ne se marier qu’à la mairie). Et pourtant, les couples que nous préparons au mariage et qui sont le plus souvent bien loin de la Foi, sentent combien leur amour est sacré. Sentent combien cela les dépasse. Combien et c’est Grand et plus que ça encore ! La mairie tente se singer l’Eglise mais elle est complètement à côté de la plaque. Le sacrement, jamais elle ne pourra le distribuer ! Cela ne lui appartient pas !

  9. Roger

    Merci au père Jalenques. Monseigneur Vingt-Trois, si je ne m’abuse, avait défini les “loi” comme une supercherie.
    Quand je pense que les homosexuels sont utilisés comme paravent pour cacher cette religion républicaine et que les opposants sont traités d’homophobes.
    Les auteurs ont une telle soif de religieux et en même temps un rejet de l’Eglise qu’ils se fabriquent leur religion et surtout qu’ils veulent l’imposer à tous.

  10. tarci

    Qu’est-ce que la franc-maçonnerie :
    http://effondrements.wordpress.com/2012/08/26/les-francs-macons-sont-ils-des-demeures-des-affairistes-ou-des-satanistes/
    Et l’origine du mariage républicain :
    http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20081106045527AArTQe5
    “Jean-Baptiste Carrier mit au point les « mariages républicains » : en fait, il faisait monter sur des bateaux équipés de trappes, des prisonniers, les faisait attacher nus, deux par deux, de préférence un homme et une femme, et les laissait couler dans la Loire appelée pour l’occasion « le fleuve républicain ». Plus de 4 000 personnes auraient été ainsi noyées.

  11. Tonnerieux

    “il a été ajouté” ligne 7
    “Les empêchements à mariage liés à la parenté ou l’alliance pour étendre l’interdiction de l’inceste” étaient prévus pour les problèmes de consanguinité pour les enfants, ce qui ne risque pas d’arriver avec des paires d’homosexuels. art 161 et suiv.
    Vu le mariage qu’ils nous proposent, nous ferons comme le président, nous choisirons, pour des problèmes d’impositions, d’ISF, de résidences secondaires, entre les différentes possibilités:
    – vivre à la colle.
    -concubinage.
    -PACS.
    Mariage répu.
    Pour nous seul le mariage religieux compte.

Laisser un commentaire