Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Ce n’était pas la Manif pour tous

Plus violent, mais aucune interpellation. Lu ici

"Hier soir, les forces de l'ordre ont été harcelées par des dizaines de manifestants qui lançaient des projectiles devant le commissariat de Bastia, selon une information de France Info. Une banque a été vandalisée, et plusieurs policiers blessés. Ces derniers n'ont procédé à aucune interpellation".

Partager cet article

6 commentaires

  1. “vous voulez dévaliser une banque ?
    pas de problème :
    dites que vous êtes contre la manif pour tous, et vous passez comme une lettre à la poste”

  2. On ne touche ni aux Corses (en Corse), ni aux “Chances pour la France”. Dans le premier cas, c’est de la simple prudence, dans le second, de la complaisance et du clientélisme.

  3. Normal : c’est la Taubira qui est commandes et qui ne veut pas qu’on touche aux électeurs de Hollande le super LGBT ….

  4. Que fond les policiers des bacs ?

  5. Des policiers blessés ?
    Dommage !
    Pas d’arrestation ?
    Dommage !
    Mais la violence appelant la violence, vu leur comportement à Paris, comme le dit Bergé le fourbe, cela ne m’émeut pas !

  6. Il est loin le temps où on plaignait les policiers blessés.
    Quand un méchant rencontre un autre méchant, ilss se racontent des histoires de méchants…et nous on s’en contref….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services