Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Ce député de gauche qui menace de quitter la France

Encore une pierre dans le jardin de la majorité :

"Âgé de 36 ans, Thierry Robert, qui siège à l'Assemblée au sein du groupe Radical de gauche présidé par Roger-Gérard Schwartzenberg, a été élu sous l'étiquette MoDem. Il a repris l'entreprise familiale de construction d'abord artisanale devenue depuis le groupe Robert Promotion. Patron de trois sociétés dans l'immobilier, Thierry Robert possède cinq immeubles, une résidence principale à Piton Saint-Leu, trois appartements à Saint-Louis, un T4 aux Avirons et un trois pièces en région parisienne dans les Yvelines, acquis en prévision de son mandat de député en septembre 2011. Soit un patrimoine immobilier qu'il évalue à 9 millions d'euros (…)

 «La politique n'est pas mon métier. Je gagnais déjà beaucoup d'argent avant d'en faire», pointe Thierry Robert au Journal de l'île de La Réunion . «J'ai sué pour avoir tout ça, je n'ai volé personne, tous ceux qui me connaissent savent que je marche la tête haute dans la rue», souligne-t-il. L'élu, entré à l'Assemblée nationale en 2012 à l'issue d'une «campagne à l'américaine» remarquée, confie également être interpellé par le montant de ses impôts. «J'en ai un peu ras-le-cul d'en payer autant. Et si ça continue comme ça, je ne resterai pas en France». S'il ne pense ni à la Russie, au Royaume-Uni ou à la Russie, il explique un brin provocateur songer à l'île voisine de Maurice, «un pays intéressant au niveau de la fiscalité». Interrogé sur I-Télé, Thierry Robert a précisé et réaffirmé ses props: «Si la France continue à ne pas encourager le développement économique. À un moment donné oui! j'en aurai peut-être marre de payer tout le temps et envisagerais de quitter la France».

Partager cet article

5 commentaires

  1. « Je gagnais déjà beaucoup d’argent avant d’en faire »
    Est-ce un lapsus ou pas ?
    En tout cas, le « déjà » est révélateur…

  2. Il devrait aussi parler du régime particulier de la TVA à la Réunion, etc…

  3. Il a de la chance de pouvoir se poser la question de l’exil fiscal ; ce n’est pas le cas de tout le monde…
    Cela montre bien que l’apprenti sorcier de l’Elysée pratique la politique de Gribouille

  4. sans l enfer fiscal francais, les paradis fiscaux ne deraient pas attractifs

  5. Personne n’est indispensable, j’espère cependant qu’après son départ il n’aura pas le front de continuer à profiter des avantages sociaux payés par une classe moyenne étranglée par ces mêmes parlementaires, dont il est, qui votent le budget de la Nation.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services