Ce député de gauche qui menace de quitter la France

Encore une pierre dans le jardin de la majorité :

"Âgé de 36 ans, Thierry Robert, qui siège à l'Assemblée au sein du groupe Radical de gauche présidé par Roger-Gérard Schwartzenberg, a été élu sous l'étiquette MoDem. Il a repris l'entreprise familiale de construction d'abord artisanale devenue depuis le groupe Robert Promotion. Patron de trois sociétés dans l'immobilier, Thierry Robert possède cinq immeubles, une résidence principale à Piton Saint-Leu, trois appartements à Saint-Louis, un T4 aux Avirons et un trois pièces en région parisienne dans les Yvelines, acquis en prévision de son mandat de député en septembre 2011. Soit un patrimoine immobilier qu'il évalue à 9 millions d'euros (…)

 «La politique n'est pas mon métier. Je gagnais déjà beaucoup d'argent avant d'en faire», pointe Thierry Robert au Journal de l'île de La Réunion . «J'ai sué pour avoir tout ça, je n'ai volé personne, tous ceux qui me connaissent savent que je marche la tête haute dans la rue», souligne-t-il. L'élu, entré à l'Assemblée nationale en 2012 à l'issue d'une «campagne à l'américaine» remarquée, confie également être interpellé par le montant de ses impôts. «J'en ai un peu ras-le-cul d'en payer autant. Et si ça continue comme ça, je ne resterai pas en France». S'il ne pense ni à la Russie, au Royaume-Uni ou à la Russie, il explique un brin provocateur songer à l'île voisine de Maurice, «un pays intéressant au niveau de la fiscalité». Interrogé sur I-Télé, Thierry Robert a précisé et réaffirmé ses props: «Si la France continue à ne pas encourager le développement économique. À un moment donné oui! j'en aurai peut-être marre de payer tout le temps et envisagerais de quitter la France».

5 réflexions au sujet de « Ce député de gauche qui menace de quitter la France »

  1. stephe

    Personne n’est indispensable, j’espère cependant qu’après son départ il n’aura pas le front de continuer à profiter des avantages sociaux payés par une classe moyenne étranglée par ces mêmes parlementaires, dont il est, qui votent le budget de la Nation.

Laisser un commentaire