Cathophobie au Parlement européen

Le Parlement réuni en séance plénière au siège à Strasbourg
discute cette semaine du rapport annuel sur les droits de l'homme dans le monde
2008 et la politique de l'Union européenne en la matière. N'ayant pas peur d'être hors-sujet (rapport de 2008, propos tenus en 2009), le groupe libéral a déposé  un amendement rédigé par les députés Sophia in 't VELD (Pays-Bas) et Marco Cappato (Italie). Cet amendement
promeut l'avortement à travers la santé sexuelle et génésique pour lutter contre
le Sida et condamne le Pape. Voici le texte de l'amendement qui sera débattu aujourd'hui :

"45 bis. [le Parlement
européen] souligne combien il est important de promouvoir les droits à
la santé sexuelle et génésique comme condition préalable à toute lutte efficace
contre le VIH/SIDA
, qui est la cause de nombreuses pertes en termes de
vies humaines et de développement économique et qui affecte particulièrement les
régions les plus pauvres du monde; condamne fermement les récentes
déclarations faites par le Pape Benoît XVI, lequel a proscrit le recours aux
préservatifs et prévenu que l'usage du préservatif pourrait même conduire à un
risque accru de contagion; craint que ces déclarations n'entravent fortement la
lutte contre le VIH/SIDA;
invite les
gouvernements des États membres à agir de concert afin de promouvoir les droits
liés à la santé sexuelle et génésique et l'éducation y afférente, y compris en
ce qui concerne l'utilisation des préservatifs comme outil efficace de lutte
contre ce fléau;
souligne que l'émancipation des femmes
contribue également à lutter contre le VIH/SIDA".

Désinformation, idéologie, mensonges et hors-sujet : tout semble permis pour exprimer sa haine. Le premier des droits de l'homme, c'est la vie. C'est bien pour sa protection que Benoît XVI a tenu ses propos.

Lahire

6 réflexions au sujet de « Cathophobie au Parlement européen »

  1. Jean-Luc

    C’est quand-même un peu fort ! Ces députés – qui sont censés nous représenter – sont en train de s’arroger un pouvoir exorbitant : celui de décider de la vérité selon leur propre idéologie . Ce parlemant ressemble de plus en plus au sénat de Rome “senatus populumque”mais le peuple est de plus en plus absent.
    OUI à une grande pétition europeenne pour censurer les députés européens

  2. free

    Plus que cela, ils vont à l’encontre des propos de scientifiques et médecins qui approuvent les propos de Benoît XVI. Et dire que certains déclarent le pape comme ignorant ou incompétent… C’est au Parlement Européeen que sont ces derniers.

  3. Chris P

    Il parait indispensable maintenant que tout vrai chrétien (pas seulement les catholiques) muni du verbatim des déclarations du Saint-père,entreprenne autour de lui un éclaircissement sur ce que le Pape a réellement dit.
    La devise des grands médias est “Désinformez, désinformez, il en restera toujours quelque chose” et, malheureusement, il reste, dans l’immense foule des esprits confus et mal renseignés… quelque chose de faux.
    Je précise, d’ailleurs, que j’ai dit au début “chrétiens” parce que je suis anglican mais admirateur de Benoit XVI, et je considère le Vatican comme le “navire amiral” de la chrétienté.

  4. Sancenay

    Et que vont faire les collègues libéraux français de cet amendement ? que l’on peut qualifier de fait de libéralo-terroriste puisqu’il établit dans la plus parfaite clarté sa totale filiation avec les pratiques révolutionnaires sous la Terreur.
    Tels sont bien, comme disait notre Champion national du Lundi de Pentecôte, les morbides points communs que nous partageons avec la Chine communiste.

Laisser un commentaire