Archives de catégorie : Pro-vie

Nouvelle loi pro-vie en Arizona

Le gouverneur d’Arizona a promulgué une loi permettant aux autorités sanitaires de l’État de procéder à des inspections surprises des avortoirs sans mandat pendant les heures d’ouverture.  Cette loi a été rédigée par le Center for Arizona Policy, un think tank à l’origine de trois autres lois « pro-vie » récemment votées et promulguées mais dont l’application a été temporairement bloquée par des juges activistes. Le Center for Arizona Policy est présidé par Cathi Herrod, une chrétienne évangélique born again, ex-féministe gauchiste. Entre 2012 et 2011, le nombre d’avortements pratiqués en Arizona s’est effondré de 7,4% tandis que la population augmentait.…

Lire la suite de l'article

Jean-Marc Poujade RIP

L'association Mère de Miséricorde pleure son modérateur, Jean-Marc Poujade, décédé d’un cancer, le 28 novembre à Saint Cloud :

"Avec Sabine, son épouse, il était devenu en 2007, modérateur général. Jean-Marc avait insufflé un nouvel élan à l’œuvre, par le développement de sessions permettant aux femmes de pacifier les blessures liées à un enfant non-né, par la multiplication des interventions dans les écoles pour permettre aux jeunes de découvrir la beauté de leur corps et de l’amour, le lancement d’un numéro unique d’écoute téléphonique, pour toute la France, afin d’être toujours mieux à l’écoute des personnes en situation de détresse face à une grossesse ou un enfant qui n’a pas vu le jour… Visionnaire, les nouvelles orientations qu’il a données à l’œuvre en l’enracinant davantage encore dans sa vocation de promotion de la Vie ont souvent précédé des appels de l’Eglise soucieuse de répondre aux besoins de son époque.

Si son départ touche tous les membres, la vitalité de la Fraternité n’est pas remise en cause, qui compte maintenant un puissant intercesseur auprès du Père…

La messe de sépulture se déroulera lundi 2 décembre à 10h30 en l’église Saint Clodoald à Saint Cloud. Jean-Marc a demandé à ce qu’il n’y ait ni fleurs ni couronne. Notre sympathie peut se manifester par l’offrande de messes ou des dons à Mère de Miséricorde."

Lire la suite de l'article

La marche pour la Vie à Lyon, c'est maintenant! (Fin du direct)

C'est parti en rouge et blanc : "nous sommes bien vivants, et défendrons la vie avec vous cette après-midi!"

La violence vient des pro-avortement : 

BaT60LfIMAA6S37

La boutique est ouverte :

BaUaNPcIMAAUHWb

 

IMAG0884

Et les forces de l'ordre bien présentes pour assurer la sécurité de cette belle manifestation de la Vie : 

BaUVYcdIMAALjo_

 

Les derniers préparatifs sous le soleil et sous bonne protection : 

BaUbJ-2IQAA3xmO

Alors, voici la question qui brûle les lèvres de tous les curieux et une bien belle réponse :

"Combien de personnes attendez-vous cet après-midi dans les rues de Lyon ?

Impossible à dire ! C’est la première marche de ce type à Lyon. La seule chose que l’on peut dire, c’est que la communication a bien marché grâce aux réseaux sociaux et associatifs. Nous aimerions rassembler 3 000 personnes, mais si nous sommes 500, cela ne changera ni le fond de notre pensée, ni nos convictions !"

Les premières pancartes… (rappel : seules les pancartes et banderoles données par l'organisation sont autorisées).

BaUiUbZIIAA3Apf

Il suffit de se servir : 

Pi

 La foule arrive et enfle : 

BaUhAlgIgAARFzv

IMAG0881

IMAG0885

IMAG0887

Charlie a été trouvé (2 d'un coup!) : 

Po

IMAG0891

La sécurité est sereine et veille…

Pu

… sur une place désormais pleine alors que les premiers discours se font entendre :

IMAG0889

BaUnYl3IEAAp0X1

Lyon dit "Oui à la Vie!"

Même sur twitter pour ceux qui n'ont pas pu venir : 

Tg

Merci aux organisateurs :

IMAG0892

Clotilde et Joseph, membres du collectif, expliquent pourquoi on marche pour la Vie aujourd'hui en France :

BaUpKGvIMAEi0dI

Il fait beau et froid à Lyon …

Lire la suite de l'article

Marche pour la Vie de Lyon : intégralité du discours de Cécile Edel

Prononcé ce jour :

"Chers amis, 

Merci, merci du fond du cœur d’être venus aujourd’hui, d’être venus malgré le froid, vos multiples activités, vos multiples préoccupations…

Merci d’être venus porter témoignage de la valeur de toute vie humaine surtout celle du plus fragile d’entre nous tous,  car soyez certains que  votre présence est un véritable témoignage qui ne peut pas laisser indifférents ceux qui vous entendent et vous voient.

Merci également à vous organisateurs d’avoir eu le courage de reprendre le flambeau de la Marche pour la Vie.

Lorsqu’à Paris , il y a 9 ans, nous avions décidé, à plusieurs associations, d’organiser une première manifestation pour les 30 ans de la loi sur l’avortement,  jamais nous n’ aurions cru que cette première manifestation serait le premier pas, le tremplin pour bien d‘autres marches à Paris, comme dans d’autres villes de France et même maintenant à Rome, à Berlin, à la Haye et dans d’autres pays encore…Cela semblait impossible, un pari fou et pourtant nous l’ avons fait et vous l’ avez fait.

Au cours de ces dernières années nous avons vu, grâce aux Marches pour la Vie successives, se lever une nouvelle génération de véritables résistants contribuant à réveiller toujours plus les consciences et à s’engager.

Tout ceci grâce à vous, parce que notre, votre détermination, votre fidélité et votre courage sont sans faille !

Ainsi, la preuve est aujourd’hui donnée que le mouvement de résistance aux lois injustes et indignes d’une société humaine, indignes de la France,

Lire la suite de l'article

Les 10 bonnes raisons de marcher le 30 novembre à Lyon… 2/2

6- Tu y vas pour toi, ta famille et toute la construction de la société

6

7- Tu y vas parce que tu ne veux plus qu’on étouffe des millions de voix

7

8- Tu y vas parce que tu es Lyonnais d’origine ou de cœur, et que tu sais rugir quand le gouvernement va trop loin. De toute façon, tout Français rugit à Lyon.

Lyon

9- Tu y vas parce que sans toi, il manquera ta voix

9

10- Tu y vas parce qu’on a besoin de toi !

10

Lire la suite de l'article

La Marche pour la vie à Lyon : soutiens et intervenants

1463500_674462742598961_1221583068_nIls soutiennent : 

  • Cardinal Barbarin,
  • Monseigneur Batut,
  • Monseigneur le Gall,
  • Monseigneur Cattenoz,
  • L'Abbé Lelièvre,
  • L'abbé Ribeton,
  • L'abbé Pattyn,
  • Bruno Gollnisch,
  • Cécile Edel,
  • Pierre-Oliver Arduin,
  • Patrick Recipon,
  • le docteur Volff,
  • etc.

Ils interviendront :

Jean Baptiste Hibon, pour un témoignage lumineux sur la richesse et la force du handicap! Marié, père de famille, conseiller handicap et diversité… un vrai révélateur de sens pour démarrer la marche dans la joie! 

Thierry de la Villejégu, directeur général de la Fondation Jérôme Lejeune, sur le rôle de la médecine: "La médecine, c’est la haine de la maladie et l’amour du malade"

une juriste reconnue prendra la parole à Bellecour, intervenant sur la liberté de conscience et les attaques que connaît l'objection de conscience aujourd'hui

et enfin, arrivés à la Préfecture, monsieur Récipon nous parlera de tous les engagements concrets que nous pouvons prendre dans la région; et Cécile Edel nous annoncera la Marche pour la Vie de Paris.…

Lire la suite de l'article

Les 10 bonnes raisons de marcher le 30 novembre à Lyon… 1/2

1- Tu y vas parce que ça commence à bien faire ! Tu ne veux plus subir…

Image1

2- Tu y vas parce que tu crois que toute vie vaut la peine d’être vécue

Image2

3- Tu y vas parce que tu ne veux pas que certains aient plus le droit de vivre que d’autres

Image3

4- Tu y vas pour être le porte-parole de ceux qui n’ont pas droit à la parole

Image4

5- Tu y vas parce que tu défends l’Homme et la Femme

Image5

Lire la suite de l'article

La Marche pour la vie à Lyon, c'est demain. Échauffez-vous !

579183_672682459443656_94538493_n1La journée sera animée :

Etes-vous prêts à venir vous réchauffer place Saint Jean, pour chanter, danser la Vie… ? En attendant, si vous voulez vous entraîner, voici quelques extraits choisis des slogans et chansons qui vous attendent le jour J… !

 A scander :

Les classiques…

  • Ensemble/Unis/Pour défendre la Vie !
  • Et oui, pour la vie, pour les tous petits/Assez, assez, sauvons les bébés ! 
  • Des droits pour la vie / Des lois pour la vie / Pas demain, aujourd’hui  

…et les nouveaux !

  • Une bière, deux cerveaux, un débat !
  • Touche pas à mon vieux !
  • Y a pas de science, sans conscience !
  • La vie jusqu’au bout/ elle vaut le coup 
  • Oui à la vie/Non à l’euthanasie ! 

Et à chanter :

  • Les embryons aussi/ont le droit à la Vie ! (air à découvrir le jour j !!)
  • Nous demandons des lois, des lois pour la famille (sur l’air de Lorraine est grenat)
  • Si t’es fier d’être pour la Vie tape dans tes mains…
  • Bien sûr, le « Si j’étais président, de la République… » !! sur l’air de Lenorman !! 

…n’allez pas croire qu’on ne vous réserve pas de surprises…. !"

Lire la suite de l'article

La Marche pour la vie demain à Lyon : on en parle !

1467430_671077386270830_1774437370_n3La Marche pour la Vie de demain à Lyon trouve un écho dans la presse et sur le net : 

 

Et si chez vous aussi, ce cri silencieux des enfants avortés trouve de l'écho, venez le dire demain à 14h à Lyon !…

Lire la suite de l'article

Pourquoi se retrouver demain à la Marche pour la vie à 14h à Lyon!

S'il reste des hésitations, lisez ceci jusqu'au bout :

"Qui est derrière le collectif J’aime la Vie ?

Un panache de jeunes et de moins jeunes qui ont à cœur le même attachement pour la Vie. Nous sommes une vingtaine entre 20 et 60 ans, la majeure partie d’entre nous sont étudiants ou jeunes professionnels, quelques-uns sont jeunes parents, et nous sommes éclairés par l’expérience de retraités qui consacrent encore de leur temps pour les générations futures !

 Pourquoi avoir voulu créer ce collectif ?

Pour participer à la construction d’une société plus humaine : remettre au goût du jour la capacité de l’homme à protéger le plus faible, à aimer l’autre avec ses faiblesses, ses défauts, à l’aimer pour ce qu’il est, sans voir en lui un moyen de faire du profit, de jouir de la vie de manière éphémère, ou de se faire valoir.   

Quelles peuvent-être les solutions?

Nous voulons des solutions concrètes.

Nous voulons que chacun d’entre nous s’engage au quotidien pour aider celui qui est proche de lui : celui qui vit à côté de nous, ce voisin de palier que l’on voit rentrer fatigué, l’étudiant étranger en échange dans notre faculté qui a le mal du pays, le sans-abri que l’on croise tous les matins à l’entrée du métro, notre grand-père qui perd un peu la mémoire…

Nous voulons une société qui aide chacun à faire le choix qui le fait grandir et le rend heureux.

Par exemple ?

Nous considérons que la banalisation de l’avortement, en plus

Lire la suite de l'article

Marche pour la Vie du 30 novembre à Lyon : communiqué de presse

De "J'aime la vie"

"Une marche solidaire et déterminée

La grande marche pour la Vie aura lieu à Lyon ce samedi 30 novembre. C’est dans une ambiance allègre et conviviale que se rassembleront des hommes et des femmes de tout horizon désirant défendre la Vie de la personne humaine, spécialement celle des tout-petits et des malades en fin de vie, dans une société en pleine crise de repères. Cette marche est soutenue par des associations qui défendent la Vie comme l'Université pour la Vie, ou par des personnalités comme Monseigneur Barbarin, archevêque de Lyon. C’est une manifestation pacifique, voulant témoigner de sa joie de vivre dans les rues de Lyon, et inciter les citoyens à participer à diverses associations de la région au service des plus faibles d’entre nous ainsi qu’à se mettre à l’écoute des personnes en détresse. Mais la Marche pour la Vie est aussi bien déterminée à révéler au grand jour le drame qui se déroule dans notre pays, dans l’indifférence générale.

Un drame banalisé

De fait, depuis désormais 38 ans, la légalisation de l’avortement a introduit une contradiction majeure dans notre République, dont la constitution stipule que « la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ». Nous voulons rappeler qu’un embryon humain, bien qu’il soit incapable de l’exprimer, constitue cet « autrui ». Or, ce qui devait être une exception en cas de détresse (Loi Weil de 1975) est devenu une pratique banalisée, dont on nie les

Lire la suite de l'article