Archives de catégorie : Médias : Désinformation

L'agression à Lille n'était pas homophobe

Quelques jours avant la manifestation du 21 avril contre la loi Taubira, la presse avait fait ses choux gras de l'agression d'un patron de bar homosexuel à Lille, de son associé et d'un serveur. Les trois prévenus, trois jeunes hommes âgés de 18 à 25 ans, ont toujours nié avoir proféré des insultes homophobes. Et en effet, le tribunal correctionnel de Lille n'a pas retenu ce chef d'accusation. Il les a condamnés en revanche à 6 mois de prison avec sursis, pour injures et agression. Le parquet avait requis, lui, 1 an de prison, dont 6 mois avec sursis.…

Lire la suite de l'article

France Info fait un flop

Lu ici :

"France Info doublée par NRJ et menacée par RMC. La radio info enregistre une forte chute à Paris avec 920.000 auditeurs désormais, soit une baisse de plus de 8% (-85.000 auditeurs). Elle est également doublée par NRJ, qui enregistre, comme au niveau national, une forte progression de ses audiences. La première radio de France est désormais quatrième à Paris avec 930.000 auditeurs. Elle gagne 130.000 auditeurs (+16%). A noter que les deux stations sont désormais menacée par RMC qui enregistre une progression de 11%, à 900.000 auditeurs."

Lire la suite de l'article

Les jeunes socialistes dénoncent les profanations de tombes

Mais pas les profanations de tombes chrétiennes et encore moins les profanations d'églises, qui sont quasi-quotidiennes.

Non, la profanation de la tombe de Clémenceau à Mouchamps en Vendée.

C'est pourquoi cette affaire sent le montage à plein nez. On a peine à croire qu'il y ait au sein de LMPT des pilleurs de tombes……

Lire la suite de l'article

L'antiracisme et son couplet islamiste

Le 7e couplet de la vraie-fausse bande originale du film "La Marche" (qui se veut un hommage à la "Marche des beurs" de 1983) fait tousser les rédactions :

"D't'façon y a pas plus ringard que le raciste / Ces théoristes veulent faire taire l'islam / Quel est le vrai danger : le terrorisme ou le taylorisme ? / Les miens se lèvent tôt, j'ai vu mes potos taffer / Je réclame un autodafé pour ces chiens de 'Charlie Hebdo.'"

Ce n'est pas le 3e "vers" mais le dernier qui gêne le plus les journalistes. Le directeur de Charlie Hebdo se dit effaré :

"J'aimerais simplement que la production m'explique le rapport entre une marche antiraciste et fraternelle en 1983 et un chant religieux communautariste qui appelle à brûler un journal satirique antiraciste en 2013".

Et de fustiger "l'extrême-droite musulmane" (sic). Le producteur du film s'explique comme il peut :

"J'ai apporté mon soutien à cette chanson qui n'a jamais été prévue pour la BO du film. J'ai prêté des éléments sonores du film qui ont été intégrés à la chanson et j'ai donné mon accord pour que la typographie de la pochette et de l'affiche du film soit la même. Je n'avais pas à valider les paroles."

Nulle part ne sont posées les questions qui fâchent :

  • Comment se fait-il qu'une dizaine de rappeurs renommés prenne la peine de composer une chanson, dont le titre est similaire à celui du film, sans obtenir que celle-ci figure dans

Lire la suite de l'article

Entretien avec le pape : Eugenio Scalfari a un peu inventé

De Jean-Marie Guénois :

"L'imbroglio de la vraie fausse interview du pape François, le 1er octobre dernier, dans La Repubblica, quotidien de gauche italien, continue de faire des vagues. Le site officiel du Vatican vient de la retirer pour éviter toute confusion entre des «propos journalistiques» et «le magistère du pape». Quant à l'auteur de l'interview, Eugenio Scalafari, 89 ans, fondateur de ce journal, il a reconnu, jeudi, avoir «mis entre guillemet» des phrases qui n'ont jamais été prononcées par le pape tout en affirmant qu'il avait reporté fidèlement l'essentiel de ce que lui avait dit François dans une conversation à bâton rompu. Et, surtout, qu'il avait reçu le feu vert, avant la publication, de l'un des deux secrétaires personnels du pape.

Mais il apparaît désormais clairement que le rendez-vous accordé par François à ce journaliste était d'ordre personnel et qu'il n'avait jamais été prévu pour une interview en bonne et due forme. Sans note et sans enregistrement, Eugenio Scalfari a donc reconstruit une interview, comme il l'a reconnu jeudi à Rome, affirmant qu'il a toujours travaillé comme cela au long de sa brillante carrière.

Un imbroglio embarrassant

Il apparaît aussi nettement que l'un des deux secrétaires du pape, mis publiquement en cause par Scalfari, a donné son feu vert à la publication. Le journaliste avait en effet tenu à soumettre le texte final avant publication mais François, placé devant le fait accompli, n'aurait pas pris le temps de relire, «faisant confiance» selon Scalfari, à son travail.

Lire la suite de l'article

Le Courrier Picard visé par un "fou" ou un "extrémiste" ?

Ce matin, un homme violent a été interpellé après avoir proféré des menaces de mort contre le gardien et les journalistes du Courrier Picard. Il aurait fait référence au tireur de Libération.

On attend avec impatience de connaître sa coupe de cheveux et son bord politique – deux éléments qui permettront à nos médias de déduire s'il s'agit d'un fou ou d'un dangereux extrémiste de droite.…

Lire la suite de l'article

Jean-Michel Aphatie persiste et signe

Son "analyse" de la semaine dernière sur la crise des vocations a suscité tellement de critiques, que Jean-Michel Aphatie a cru bon se défendre dans une nouvelle chronique aujourd'hui sur RTL. La perle de ce cru-ci :

"l’Église n’attire à elle que les éléments les plus radicaux. Ceux qui expriment et défendent la vision la plus conservatrice de la société. Mais c’est parce qu’il s’opère sur ces bases aussi conservatrices que son recrutement est faible."

Autrement dit, Jean-Michel Aphatie présente l'une des solutions comme étant… le problème. Les prêtres "conservateurs" accusés de jouer les repoussoirs apprécieront.

Démarche diamétralement opposée de Mgr Schönborn (à qui l'on accordera naturellement plus de crédit) interrogé à ce sujet en 2009 :

"Parallèlement, ces trente dernières années, en Europe ou en Amérique, on a assisté à un phénomène très répandu : les jeunes s’orientent vers des lieux de vie chrétienne consistante et d’enseignement théologique fidèle à la foi de l’Église : quelques séminaires et des communautés nouvelles ont une profusion de vocations. Certains confrères un peu soixante-huitards en concluaient : « Ces jeunes cherchent la sécurité, ils sont frileux, ils n’osent pas se confronter avec le monde, etc. » sans voir que c’était leur style de vie sécularisé, leur théologie plate et horizontale qui n’avaient aucun attrait pour un jeune ! C’est pour cela que dans nos chapitres généraux, nos assemblées diocésaines, j’ai proposé de commencer par nous interroger : « Où il y a-t-il des vocations ? Pourquoi ? »"

Ajoutons aux "quelques …

Lire la suite de l'article

Depuis que RTL a recruté Pierre Bergé, l'audience baisse

Constat de Mediamétrie :

"France Inter et France Info sont les radios généralistes qui reculent le plus: respectivement -0,7 et -0,6 point en un an, pour tomber à 9,9% et 8,2% d'audience cumulée. […] Les plus fortes progressions sont affichées par NRJ (+0,7 point à 12,3%) et RMC (+0,6 point à 8,1%). La radio de Jean-Paul Baudecroux reste la plus écoutée du pays, et creuse même l'écart avec la seconde, RTL, qui recule de 0,4 point, à 11,9%."

RTL avait recruté Pierre Bergé. Mais la présence de l'oligarque n'attire pas l'auditeur.…

Lire la suite de l'article