Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Cardinal Schönborn : derrière le Pape, vivre en contraste

A quelques jours de la visite du Pape en Autriche, l’archevêque de Vienne nous livre une véritable ligne de conduite :

"Le défi que nous devons affronter aujourd’hui, dans une société
fortement sécularisée comme la nôtre, est celui de vivre le
christianisme, la foi chrétienne, presque comme une alternative, une
société de contraste.
Non pas pour se mettre à l’écart mais pour
proposer l’Evangile, la foi comme la véritable alternative pour la
société d’aujourd’hui (…)
Il [Le Pape] est le successeur de l’Apôtre Pierre et donc, pour nous, le Vicaire
du Christ, le représentant du Seigneur ici sur terre dans l’Eglise
visible.
Voilà. Ceci est en même temps incompréhensible et énorme, mais
c’est en fin de compte le secret du ministère de Pierre (…)
Quand le pape Benoît XVI parle il faut écouter avec attention, car ce
qu’il a à dire est toujours très clair, important, plein de force, très
personnel et captivant
".

Lahire

Partager cet article

1 commentaire

  1. Bel entretien du cardinal Schönborn. En effet, le christianisme est le seul altermondialisme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique