Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Cardinal Barbarin à Lourdes : il est légitime de manifester dans la rue

A écouter :

 

Partager cet article

4 commentaires

  1. Monsieur Valls honnête…Bizarre bizarre…

  2. “le maire de Lyon, socialiste etc. dit qu’aucun de ses amis homosexuels ne demande le mariage …”
    le drame est qu’une triste majorité silencieuse, non concernée du tout, va laisser faire (même chez les catholiques)(*), une fois de plus, avec cette raison a contrario ‘mais en quoi çà dérange ?’ ce qui chez eux signifie en fait ‘moi de toute façon je m’en fous y font ce qu’y veulent …’
    (*) à la sortie de la messe de Ste Jeanne de Chantal, Paris XVIe, journal de 18h de France Inter :
    http://www.franceinter.fr/player/reecouter
    -> dimanche 4 novembre, journal de 18h, autour de 2 min 30

  3. Le peuple de France sera dans les rues les 17 et 18 novembre et même après pour dire non à ce projet odieux qui va provoquer de graves tensions dans le pays.
    Si demain, ce projet était définitivement promulgué, toutes les petites communes de France seront au bord de l’insurrection, car ne l’oublions pas, les maires refuseront de participer à ces supercheries de mariage homo… Et en même temps il y aura les adjoints qui refuseront, les employés municipaux qui se mettront en grève. Le préfet essaiera de se substituer aux maires et cela sera ressenti par le peuple comme un acte de tyrannie. C’est comme cela qu’il y aura des soulèvements difficiles à maîtriser dans toutes les communes de France.
    Où Hollande retire ce projet dangereux pour la paix civile ou bien ce sera à coup sûr la Révolution !

  4. Il faut cependant prendre garde aux méthodes. Plus généralement, si on admet la malfaisance et la perversité du règne de la quantité qui réduit le peuple à n’être plus qu’une masse de grains de sable égalitarisés, il faut impérativement que les moyens utilisés pour combattre des lois injustes n’utilisent que la partie légitime du recours au nombre (par ex. exigence de donner un avis par l’intermédiaire de leurs élites qualifiées) et non à un simpliste décompte quantitatif par le moyen de ce qui est précisément un cancer social. On ne combat pas la peste par le choléra…
    Il est dommage que des cardinaux français n’évoquent pas ce problème pratique et encouragent toute manifestation quantitative sans en dessiner les contours légitimes et les conditions respectables.. C’est encore une occasion perdue de tracer des voies de reprise salubre d’une démocratie en perdition…
    Certes, par exemple, il faut louer, a priori, l’initiative de l’Institut Civitas qui veut mobiliser le plus grand nombre pour un “non” chrétien. Le seul inconvénient est qu’il utilisera la méthode qu’il dénonce et réprouve justement par ailleurs : La constitution d’un groupe de pression minoritaire.
    Cela sera facilement circonvenu et déconsidéré. Les gouvernements savent détecter et utiliser ces contradictions pour les disqualifier … depuis les fameux barbouzes jusqu’aux provocateurs-casseurs recrutés en banlieue, en passant par la complicité de médias hédonistes pour propager les sous-entendus assassins d’un “Civitas rétrograde cherchant à grossir sa maigre troupe d’excités… “.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services