Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Candace Owens à la Convention de la droite

Candace Owens à la Convention de la droite

Née en 1989, conservatrice, Candace Owens est une militante noire américaine qui aligne plus d’un million de fans sur Twitter ou sur Facebook. Anti-avortement mais favorable à la dénaturation du mariage, Candace Owens sera, samedi 28 septembre, l’une des invitées de la « convention de la droite ». Elle milite surtout pour le « Blexit » : la sortie des Afro-Américains du giron du parti démocrate, qui maintient les Noirs dans une position victimaire à des fins électoralistes. Elle déclarait :

« Nous sommes au commencement d’une révolution culturelle ». “Si seulement 5 % du vote noir bascule côté conservateur, alors les liberals [les démocrates] seront en mauvaise posture. Et si la proportion monte à 25 %, alors ils sont morts”. « J’ai vu des libéraux noirs devenir conservateurs mais je n’ai jamais vu un conservateur noir devenir libéral ».

La jeune femme a l’oreille de Donald Trump qu’elle a activement soutenu dans la course à la Maison-Blanche. Elle a répondu au Parisien :

Pourquoi venir à la « convention de la droite » ?

Parce que je pense qu’il y a beaucoup de synergie entre ce qui se passe aux Etats-Unis et ce qui se passe en dehors, particulièrement avec le Brexit et la victoire de Jair Bolsonaro au Brésil. Je vois dans cette conférence l’opportunité d’avoir une discussion internationale sur les raisons pour lesquelles tant de gens à travers le monde ne sont pas contents de la façon dont se comportent leurs gouvernements.

La convention est organisée par des proches de Marion Maréchal. Comment la percevez-vous ?

Il y a une révolution populiste en cours dans de nombreux endroits à travers le monde et c’est exactement dans ce puzzle qu’elle s’insère.

Quelle différence percevez-vous entre elle et sa tante Marine Le Pen ?

Il faudrait que je sois sur place et que je les rencontre pour me faire un avis. En tant qu’Américaine, je suis bien placée pour savoir qu’on ne peut pas croire les médias qui veulent influencer l’opinion. La moindre des politesses est d’écouter les gens sans filtre et ne pas se conformer à l’image que les médias en donnent. Donc j’ai hâte que Marion Maréchal me parle d’elle avec ses propres mots.

Comment voyez-vous le mandat d’Emmanuel Macron ?

J’aimerais pouvoir dire que c’est un leader fort, mais, à l’évidence, ce n’est pas le cas. Il accorde la priorité à des dossiers qui ne devraient pas l’être. Son souci numéro un devrait être de prendre soin des Français d’un point de vue économique. Le type passe son temps dans un avion et dit aux gens que leur première préoccupation doit être l’environnement ! C’est de l’hypocrisie.

Est-ce que le mouvement des Gilets jaunes fait partie de cette révolution populiste que vous attendez ?

Je ne l’attends pas forcément, je suis aux Etats-Unis ! La révolution populiste à travers le monde est une demande de nationalisme, pas de mondialisme. C’est au peuple français de décider ce qui se passe chez lui. Ce que je vois, comme observatrice extérieur, me rappelle le mouvement MAGA (« Make America Great Again », le slogan de campagne de Donald Trump, NDLR). Aux Etats-Unis, nous n’avons pas eu la violence, mais l’insatisfaction profonde vis-à-vis du gouvernement est la même. […]

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services