Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Ca se passe en France : des cercueils dans les décharges

Quand on ne respecte plus la vie, on ne respecte plus la mort.

"J’ai eu la possibilité de filmer deux fois des cercueils durant les 18 mois de tournage. J’en entendais parler depuis mon arrivée, mais la décharge était si grande que je les ratais à chaque fois. Pourtant un des travailleurs me disait qu’il y avait des arrivages quotidiens de cercueils sur le site. 
  
La première fois que je les ai vus, c’était surtout des empilements de planches pourries, mélangés à des cheveux, des vêtements et des os éclatés. Un jour, un camion pousseur arrive et là, au milieu des planches, je découvre ce cercueil d’enfant, avec dedans une grande quantité de chaux. Il y avait une sorte de poussière qui sortait de ce cercueil" (suite et vidéo).

Partager cet article

13 commentaires

  1. J’espère que cela ne va étonner ou choquer personne dans un pays qui assassine ses enfants et les jette dans des poubelles !
    Que ceux qui ont finalement eu la chance d’avoir une sépulture soit finalement balancés dans les décharges est tout de même moins choquant que tous ces bébés directement mis à la poubelle après leur avortement ou après leur séjour au frigo…
    Ceci est bien le reflet d’une société en décomposition qui pue la putréfaction !
    Il ne faut RIEN EN CONSERVER

  2. Mieux vaut se faire enterrer chez soi, dans sa chapelle !!

  3. La vidéo n’est plus disponible…
    Quelle horreur en tout cas… notre société décadente vit ses derniers moments.

  4. Sordide, mais tellement révélateur de ce qu’est devenu notre civilisation.
    A côté de cela, je parlais avec une personne qui vient de perdre son chien. Au-delà de la peine légitime que cela lui a causé, j’ai été estomaqué par la suite.
    Vivant en couple avec son ami_ il n’avait donc pas d’enfant, et son cabot semblait faire office, et bien il va payer 300 € pour le faire incinérer et récupérer les cendres…
    L’inversement des valeurs toujours…

  5. « De ce que je sais, c’était des cercueils en fin de concession, qui devait dater d’une soixantaine ou une centaine d’années. »
    http://www.marianne.net/Extrait-n-1-Sous-les-dechets-des-cercueils-_a230254.html
    C’est à Villeneuve-Loubet…région Cagnes/mer…Antibes.
    Le Maire (RPF) Richard Camou.
    La majorité du coin est UMP.
    Pas très loin il y a le cimetière des Fabregouriers.
    Ce blasphème à la vie peut venir d’autres cimetières ou travaux de la région.
    Bravo messieurs…vous ne pouvez pas mettre un incinérateur moderne !
    Entre l’avortement dans les égouts et les cercueils dans les décharges
    on comprend pourquoi la loi Taubira est passée !
    La moralité politique est rangée… à la banque.

  6. effroyable !!!!!! y a pas de mots…..

  7. Quel scandale inoui ! jamais je n’aurai cru que la France soit capable d’une telle ignominie envers ses propres morts !
    Il faudrait interdire de laisser jeter des cercueils dans des dépotoirs à déchets !!!!
    Le minimum serait de les incinérer ,sinon avoir une fosse commune pour ces morts virés des cimetières devenus des commerces comme les autres ,sans respect de rien sauf le fric !

  8. Ils ne veulent plus de concessions à perpétuité et en profitent pour effacer croix et caveaux familiaux des cimetières tout en s’assurant au passage un “business” juteux !
    Comment oser dire que nous manquons de place pour nos sépultures alors que, parallèlement nous n’hésitons pas à détruire des centaines d’hectares de terres agricoles pour y implanter des golfs et des parcs commerciaux !

  9. C’est absolument odieux ! Lamentable de voir à quel point de bassesse nous en sommes arrivés !
    La France est en état de péché mortel…
    Il nous sera demandé des comptes, n’en doutons pas !

  10. Quoi ? On n’enterre plus les gens maintenant en France ? Dans nos impôts n’y a t’il pas quelques euros pour inhumer les indigents ?
    Comme répété par beaucoup sur ce blog, on a touché le fond mais on continue de s’enfoncer.

  11. A la décharge ! Voilà comment nous sommes considérés, comme une simple marchandise que l’on balance sans scrupule..

  12. Et ce sont des “notables ” propres sur eux qui couvrent ces crimes. Toute une hiérarchie bureaucratique là encore applique et exécute ces actes cyniques sans le moindre état d’âme ! si demain un régime remet en place des camps d’extermination il se trouvera encore des personnels pour faire fonctionner cette industrie, toujours sans se poser de questions ! effrayants !

  13. La législation est formelle, en fin de concession les restes de nos défunts doivent être déposés dans l’ossuaire du cimetière, et si celui-ci n.en possède pas, dans un ossuaire voisin.
    http://www.dignite.fr/news/news/legislation.html#003
    Une société qui ne respecte plus ses morts est une société en voie d’extinction.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.