Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Avortement

Bruxelles impose à la France la pilule de 4ème génération

Cette pilule avait pourtant retirée suite à de nombreuses plaintes et irrégularités. Lu ici :

"Le débat la pilule de quatrième génération vient d'être relancé par la Commission européenne, qui vient d'imposer à la France de remettre sur le marché le traitement anti-acné Diane 35. Largement prescrit comme pilule contraceptive, ce traitement a été interdit à la vente en mai dernier. Le rapport bénéfice-risque de cette pilule de quatrième génération avait été jugé "défavorable" au vu des risques de thrombose auxquels ils exposaient les femmes traitées. 
 
Dans une prise en compte des inquiétudes françaises, la Commission a toutefois décidé de restreindre les prescriptions de ce médicament, et d'imposer une meilleure information sur ses contre-indications, pour minimiser le risque "connu de thrombo-embolie" (formation de caillots sanguins pouvant boucher un vaisseau irriguant les poumons).

La décision française de retrait, prise en janvier et entrée en vigueur le 21 mai, avait été désavouée en mai par l'organisme regroupant les agences nationales du médicament des différents Etats-membres, le CMDh". 

A relire : Pilule : une soixantaine de nouvelles plaintes Empoisonnement des femmes : le scandale de la pilule s'amplifie, etc.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Si on se borne à lire ce qui est écrit, ce médicament est un traitement anti-acné. L’utiliser pour autre chose n’est certainement pas sans danger.
    Quand les femmes seront (si les femmes étaient) suffisamment féministes pour refuser de continuer à être, comme leurs grand-mères et arrière-grand-mères, celles qui portent tous les risques, elles revendiqueront une parité des responsabilités et un partage avec leur conjoint.
    Car les soi-disant féministes n’ont, jusqu’à présent, nullement revendiqué une réelle “égalité” de traitement, surtout dans le domaine de la sexualité.

  2. Comme pour le sang contaminé et l’autorisation de don de sang par les “personnes à risques”, nous sommes entre les mains de criminels, qu’ils sévissent au nom de l’Europe ou de la France ne fait aucune différences. Ce sont toujours les mêmes qui trinquerons à la santé des laboratoires du diable.

  3. il me semble avoir compris sur France Info ce matin que la décision de Bruxelles était d’autoriser cette pilule mais uniquement pour son usage prévu à savoir comme antiacnéique. Ce qui peut-être ne présente pas le même risque ?

  4. Toutes ces nouvelles,de plus en plus idiotes, assassinent un peu plus les français à mesure que les jours passent.
    Les pilules contre l’accné qui étaient la cause de maladies mortelles sont encouragées Désormais le “Pas d’problème est à la mode.Il est vrai que notre président pousse lui même à la roue pour que les avortoirs dans les hôpitaux soient utilisés….
    Nous vivons dans un monde de mensonges comme jamais.C’est le diable lui même qui mène la danse. Cela devient de plus en plus clair.

  5. Pour Bruxelles (c’est qui, Bruxelles ? quelle légitimité, Bruxelles ?), la santé des groupes pharmaceutiques et des banques passe avant celle des femmes (et, plus généralement, des personnes et de la société humaine). Les lobbys ont bien travaillé.
    Pour des raisons idéologiques, le gouvernement hollandiste est bien heureux de s’empresser de répondre favorablement à cette injonction bruxelloise ; le principe de précaution ? pas dans ce cas, faut pas rêver.
    Hédonisme à tout prix et argent sale sont les deux mamelles des racailles qui nous gouvernent.

  6. Malgré la propagande ces dernières semaines lancée par l’Europe sur nos ondes pour tenter d’éviter un naufrage aux prochaines élections, c’est une raison de plus pour éliminer cette construction des plus barbares et des plus inhumaines inspirée des idées nazies sur le contrôle des naissances où seul l’argent est le dieu vénéré.
    Il faut éliminer cette Europe là.

  7. En choisissant un mode de vie qui ne nécessite pas la pilule… les femmes s’en protègeront définitivement 🙂

  8. Merci à Nicolas SARKOZY qui a violé la démocratie référendaire et accepté la perte totale de souveraineté imposée par le Traité de Lisbonne : on comprend mieux pourquoi l’UMP a les mains liées dans l’affaire TAUBIRA, PMA, GPA.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services