Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Bruno Retailleau quitte le MPF

Lu ici (via e-deo):

BrunoRetailleau Bruno Retailleau a annoncé qu'il quittait le MPF, le parti présidé par Philippe de Villiers. Le sénateur vendéen, premier vice-président du conseil général, a expliqué qu'il «ne se retrouvait plus» dans la stratégie d'un mouvement qu'il a rejoint en 1994, à sa création. «Il n'a plus rien d'une aventure collective. Je ne sais d'ailleurs pas où il va, ni quelle est son utilité. Il est devenu inaudible

Lors d'une conférence de presse, Bruno Retailleau a reconnu qu'il «n'était plus sur la même longueur d'ondes» que Philippe de Villiers. Pour lui, cette démission n'aura pas de conséquences sur la gestion du conseil général. «Je ne mélange pas la politique nationale et l'aspect départemental. Quitter un parti, ce n'est pas abandonner des responsabilités qu'on tient d'une élection.»

Partager cet article

13 commentaires

  1. Cela faisait longtemps que le torchon brûlait. PDV avait refusé qu’il soit ministre. Futur UMP ou CNI ?

  2. Il est bon de ne pas mélanger pas la politique nationale et l’aspect départemental
    et surtout de préparer son propre avenir, ceux de PDV et du MPF n’étant plus lisibles pour de multiples raisons.

  3. Tiens donc !

  4. Encore qui ne “mélange pas politique nationale et gestion départementale”…comme si être élu en étant investi par le MPF ne le rendait pas redevable de son mandat devant le MPF.
    Comme par hasard, il ne lâchera pas ses mandats, ben voyons.
    Bien évidemment que le MPF est devenu inaudible en s’alliant à l’UMP.
    Et c’est exactement ce qui attend ce M. Retailleau.
    Un seul élu MPF a été suffisamment honnête pour attendre la fin de son mandat électif MPF pour quitter ce mouvement et rejoindre le FN, c’était Charles de Gaulle, neveu de l’autre, aux européennes de 1999 je crois.

  5. Je prie pour la réconciliation entre Philippe et Bruno.
    C’est dans l’intérêt du MPF.
    C’est donc dans l’intérêt de la France.

  6. Courageux ? Mais…mais…la soupe est bonne…

  7. A Olivier M: c’était le petit-fils, pas le neveu…

  8. “Bruno Retailleau trouvait le MPF trop à droite
    C’est en substance la raison que le sénateur et premier vice-président du Conseil général de Vendée donne à son départ du MPF :
    Bruno Retailleau affirme qu’il ne se retrouvait plus dans les idées véhiculées par le MPF depuis l’arrivée d’anciens transfuges du FN comme Jacques Bompard, l’ancien maire FN d’Orange.
    Sauf que Jacques Bompard, ancien du FN mais toujours maire d’Orange, a adhéré au MPF en 2005 avant de le quitter en 2010…
    Thibaud”
    http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2010/04/bruno-retailleau-trouvait-le-mpf-trop-%C3%A0-droite.html

  9. Logique après sa grosse frustration de ne pas rentrer au gouvernement à cause d’un blocage de PdV… juste avant le ralliement du MPF à l’UMP.
    Il peut mettre en avant le manque de visibilité … ! Car il y en a.
    Pour moi, le MPF n’existe plus. Retailleau est le représentant de centaines de MPF anonymes qui sont partis après le ralliement.
    Sauf que lui en tant que professionnel (de la politique) va aller vers l’UMP, alors que les militants de base vont voter F.N.
    toujours ce décalage entre base et élite.
    Vivement uen nouvelle ligne au FN claire qui permette à chacun de se positionner, d’autres de revenir au bercail, enfin et c’est là tout l’enjeu, d’amener l’UMP à négocier avec le FN.

  10. Il n’y a jamais eu “ralliement du MPF à l’UMP” mais alliance électorale, appelée également cuisine électorale, qui permet d’avoir des élus qui sont parfois en désaccord avec le parti allié (comme le sont les élus MPF avec les choix éthiques de l’UMP) ce qui permet à une partie de la population d’être représentée, ce qui serait impossible sans cela, un peu comme lorsque l’UMP négociera avec le FN qui pour le moment n’est pas représenté du tout à l’assemblée nationale…
    Quelqu’un a des nouvelles de la santé de PDV ? On ne l’entend plus

  11. …et une grosse partie des électeurs MPF, qui sont en désaccord avec le FN (car il y a quand même de gros désaccords : le jacobinisme, la visite à Saddam Hussein, le copinage avec le fascisme iranien qui persécute notamment les chrétiens, la collaboration avec Soral Dieudonné, la compatibilité des cinq piliers de l’Islam avec la démocratie française, les alliances avec le BNP et le FPO…), iront à la pêche. Peut-être qu’avec Marine ce sera différent.

  12. Ce devrait être une bonne nouvelle pour le MPF étant donné Bruno Retailleau est plus un pro système infiltré que quelqu’un qui travaille pour la défense des français, en témoigne sa volonté de faire partie de ce gouvernement à tout prix. Par ailleurs son argument “le MPF est trop à droite” est l’argument débile par excellence et qui ne veut rien dire : concrètement ça veut dire quoi ?
    Le problème est que le MPF n’existe quasiment plus, et s’est détruit lui-même sans avoir besoin des autres, à force à faire alliance continuellement avec le système, de jouer un jeu solo centré autour de la petite personne de Villiers ou bien à force de faire continuellement de la démagogie (comme “faire alliance avec la droite pour faire battre la gauche”). Je pense que les français dans leur majorité, la majorité silencieuse, attendent autre chose que ces arguments de pure cuisine politicienne. Et d’ailleurs qui croit sérieusement encore dans l’avenir d’une alternance crédible au système UMPS ?

  13. Il fera un excellent remplaçant à Philippe de Villiers pour la présidence du Conseil Général de Vendée : l’UMP a trouvé avec lui le concurrent rêvé à ce poste.
    Par sa politique de gribouille, c’est P de Villiers, qui en se rapprochant de manière symbiotique de l’UMP, aura ainsi fourni à celle-ciavec B. RETAILLEAU le poignard qui le tuera : après ses liaisons et ruptures avec Giscard, Chirac, Bompard, Retailleau, Pasqua, Seguin, Fillon, Sarkozy, etc……, le fondateur du MPF semble atteindre ainsi sa fin de parcours. Sauf si le FN l’aide contre l’UMP, s’il le veut enfin.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services