Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Brigitte Bourguignon, un ministre de la Santé et surtout, surtout de la culture de mort

Brigitte Bourguignon, un ministre de la Santé et surtout, surtout de la culture de mort

Le nouveau ministre de la santé était ministre délégué chargé de l’autonomie dans le précédent gouvernement. En février dernier, à propos des avortements réalisés par les sage-femmes, elle déclarait :

L’expérimentation permettant l’exercice des IVG instrumentales par les sages-femmes en établissements de santé, engagée depuis fin 2021, représente un pas important en faveur de l’amélioration de l’accès à l’IVG, laquelle constitue une préoccupation majeure du Gouvernement. Elle permettra de faciliter l’organisation des équipes hospitalières pour répondre à la demande et d’apporter aux femmes un nouvel interlocuteur possible dans leur parcours.

En septembre 2017, elle cosignait une proposition de loi en faveur de l’euthanasie.

Brigitte Bourguignon avait soutenu Marie Humbert, décédée en août 2018, dans son association « Faut qu’on s’active », qui demandait une loi instituant « une exception d’euthanasie ». Elle en a été la secrétaire générale durant quelques années.

Présidente de la commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale, elle avait signé, en février 2018 dans Le Monde, la tribune des 156 députés issus de la majorité appelant « à mieux encadrer les droits et la liberté de mourir des personnes en fin de vie ».

L’ADMD s’est réjoui de cette nomination sans ambiguïté

Les personnes âgées qui ont voté Macron regretteront-elles ?

Partager cet article

7 commentaires

  1. une sorcière féministe de plus dans la République exemplaire de Macron.

    Macron aime tout ce qui est déviant , décadent , pourri, licrasseux.
    il emm..les Gaulois, qui aiment voter pour ceux qui les emm..

  2. Sa photo me fait peur.

    • Regard démoniaque 👿… Attention à la seringue pour tout le monde surtout en EHPAD puis contre le sida du singe. Mais pour notre bien, cela va de soi.

  3. Qu’en dit le citoyen Ravel de Strasbourg ?

  4. Je n’ai qu’une réponse à tout cela : fallait pas voter pour la face de crocodile.

  5. Logique , après avoir débauché le centre mou avec Philippe et Bayrou , il essaye de débaucher la gauche idéologique avec des figures de proue de cette mouvance pour limiter le nombre de députés nupes , à noter que ceux qui ont trahi le camp national pour un plat de lentilles n’ont même pas eu les lentilles.

  6. “Places aux actes ! Du courage !”

    Qu’elle et le reste du gouvernement et l’association en question montrent l’exemple, et ensuite on verra 🙂

Publier une réponse